Frédéric Amat | Gavroche | 19/01/2010
Tourisme  

"Les perles" du Routard...

Décidément, on ne s'en lasse pas. La sortie du Guide du Routard sur le Cambodge est, tous les deux ans, l'occasion pour les expatriés du petit royaume d'organiser des soirées destinées à relever les innombrables perles, erreurs, non-sens, incohérences et aberrations contenues dans cet ouvrage. Cette année encore, le Routard Cambodge dans son édition 2010/2011 nous a gâtés. Une vraie merveille.
  •  
  •  
  •  
Entre autres inepties, le guide envoie ses lecteurs dans des établissements fermés depuis de nombreuses années, ou encore peste contre l’état de routes qu’il croit encore en pistes défoncées alors qu'elles sont bitumées depuis longtemps.

Et, comble de désinformation, la section urgence de Siem Reap, sur quatre adresses, renvoie à deux établissements fermés et à des chambres « pour touristes » imaginaires au sein de l’hôpital provincial, dont la simple entrée suffit à faire fuir le plus mal en point des aventuriers…

Mais ce n’est pas tout. Voici, faute de place, une liste malheureusement non exhaustive de petites ou grosses erreurs. Dernière remarque : la dernière édition n’est souvent qu’un copier/coller de l’édition précédente puisque des pages entières d’adresses ont été recopiées telles quelles, sans aucune vérification.

"Le guide envoie ses lecteurs dans des établissements fermés depuis plusieurs années"

Aucun intérêt donc à renouveler si vous disposez d’une ancienne édition. Pour ceux qui ont déjà ce guide en poche et qui ont prévu un voyage au Cambodge, voici quelques-unes des corrections ou des précisions à apporter.

« On peut trouver du vin français dans la plupart des restaus (chic) de Phnom Penh et Siem Reap. Mais le vin australien, de plus en plus répandu, est moins cher. »

On trouve du vin partout au Cambodge et depuis de nombreuses années, même dans des gargotes face à Angkor Wat ou des petits restaurants qui sont loin d’être « chics ». Siem Reap et Phnom Penh n’ont pas le monopole.

Le vin se sert dans toutes les autres grandes villes du royaume, y compris dans des endroits reculés comme le Rattanakiri. Enfin, quel mépris envers le vin australien qui est sans appel déclaré « moins cher » que le vin français. Un Yering Station australien à 20 dollars est donc forcément « moins cher » qu’un Louis Chatel à 6 dollars, prix public.

• Le Heart of Darkness est sans nul doute l’endroit où l’on rencontre le plus grand nombre de prostituées free-lance de Phnom Penh. Cet endroit interlope est ouvert jusqu’au bout de la nuit.

Dans les pages d’un guide qui joue traditionnellement les Pères la Pudeur et se refuse, dans son édition thaïlandaise, de traiter de Pattaya, le Heart of Darkness devient « le meilleur bar-boîte de la ville (…) Bon mélange expats, jeunes étudiants cambodgiens. Un judicieux concept, qui ne désemplit pas ». En guise de jeunes étudiants, le touriste trouvera plutôt des « étudiantes » qui ont fait l’école buissonnière…

• Au lieu de détailler tous les pièges à éviter lorsqu’on entre au Cambodge par la route au poste frontière de Poïpet (et ils sont nombreux), le guide se contente de colporter des bruits et une énormité : « 160 kilomètres, encore en grande partie de piste. Prévoir 4 heures de route. La rumeur veut qu’une compagnie aérienne et des officiels corrompus soient à l’origine de l’état honteux de cet axe (…) ».

La réfection de la nationale entre Poïpet et Siem Reap s’est achevée début 2009. Elle met désormais la Cité des Temples à moins d’une heure trente de la Thaïlande sur une très belle double voie bitumée. Même si l’inauguration de cette nationale s’est faite lorsque le guide était sous presse, un simple renseignement auprès de la communauté expatriée en 2008 aurait permis de savoir que le chantier, qui a forcément duré plusieurs années, devait se terminer au début de 2009. Un minimum pour un guide qui imprime 2010/2011 sur sa première page !

"La dernière édition n'est souvent qu'un copier/coller de l'édition précédente"

• Le guide du Routard estime que la taxe d’aéroport de 25 dollars au départ du Cambodge est « un vrai racket ! ». Les autorités et le groupe Vinci gestionnaire des aéroports du Cambodge apprécieront à leur juste valeur ce jugement personnel…

• La section « Urgences » de Siem Reap est la plus pathétique. Le guide envoie ses lecteurs malades se faire soigner dans d’imaginaires « chambres pour touristes » au sein de l’hôpital provincial de Siem Reap ou à Naga Clinic, fermé en février 2007 lors de l’ouverture du Royal International Hospital, filiale ultra-moderne du très célèbre Bangkok Hospital.

Ce dernier a été totalement « oublié » par le Routard alors qu’il trône en bonne place et sur plusieurs étages sur la route de l’aéroport. Quant à la pharmacie Kanya, elle a fermé depuis la mort tragique de sa propriétaire, le jeune et jolie Kanya en 2007 également.

Enfin, le guide ne fait pas mention de deux centres commerciaux, le Lucky Mall sur Sivatha et le Angkor Mall face à la rivière. Côté hébergement ou restaurants, quasiment pas de changements donc, par rapport à la dernière édition ainsi que des établissements fermés qui l’étaient déjà lors du passage du Routard au Cambodge.

Impossible donc pour le rédacteur du guide de brandir l’argument de l’évolution rapide des commerces qui ferment une fois l’enquête réalisée. Il est regrettable, mais le rédacteur est le maître à bord, que ce guide ait également « oublié » de mentionner des établissements qui ont pignon sur rue tenus par des Français depuis bien longtemps.

Certains sont très anciens et n’ont jamais été cités bien qu’ils soient des institutions. D’autres, comme le restaurant-brasserie Le Malraux, très belle demeure coloniale incontournable ouvert il y a deux ans et demi, n’y sont pas « encore » répertoriés, alors qu’ils méritent le détour.

Last but not least, Le Routard voit des expats’ branchés au bar du FCC alors qu’ils sont partout sauf là. Le tribunal, qu’il classe dans les établissements coloniaux, datait des années 1960, mais a été rasé pour laisser la place à des boutiques en 2006. La Poste, autre bâtiment colonial du Routard, est effectivement très vieille, puisqu’elle date du début des années 1990 et n’a absolument aucun charme, contrairement au bâtiment de la Croix-Rouge non loin. Mais peut-être que le Routard a confondu…

Enfin, le guide juge « élevé » le prix d’entrée aux temples. Combien coûte une visite du Louvre ou de Versailles ? Un prix qui « s’est stabilisé depuis quelques années, tant mieux ! », estime encore le rédacteur du guide. Or, le tarif d’entrée au complexe d’Angkor n’a JAMAIS changé. Il a toujours été, depuis 1993, de 20 dollars pour une journée, de 40 dollars pour trois jours et de 60 dollars pour une semaine.

Si l’auteur avait consulté les premières éditions de son propre guide, il aurait au moins évité une bourde… Car s’il y a un prix élevé, ce n’est pas celui du billet d’entrée sur les temples, mais bien les 14,90 euros que coûte le Routard au vu de la qualité des informations qu’on y trouve.

La liste est encore longue des erreurs et inepties, surtout historiques, des affaires fermées ou des jugements de valeur à l’emporte-pièce qui ne sont que des vues de l’esprit ou issus de rumeurs. Le Routard mériterait de passer plus de temps dans le royaume avant de vouloir donner des conseils aux véritables voyageurs. Le Cambodge mérite mieux.

Lire aussi : Guides de voyage : ce qu'on ne vous dit pas
A Lire Aussi
Le saviez vous ? D'où viens-tu, « farang » ?
Thaïlande : île de Koh Yao Yai, beauté brute
Thaïlande : La tête dans les arbres
Thaïlande : Derrière la télé-réalité, la vraie Koh Lanta
Laos : nouveau départ pour Vang Vieng
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(25)
Voyageur 2012-01-19 14:11:33
ECLAT DE RIRES
Hélas, ces commentaires sont valables pour tous les pays de ce guide – Il y a 10 ans je l’ai laissé tomber après un voyages de 2 mois en Inde – plus d’un tiers des informations avec des erreurs – vivant en Asie il était plus simple de trouver un autre guide en anglais et plus fiable. Fin 2011 de retour en France je prépare un voyage en Amérique du Sud = 60 jours – faiblesse j’achète 2 guides – éclat de rires on est passé a plus de 40% d’informations erronées, fausses ou inexactes etc…. hôtels et restaurants n’existant plus depuis des lustres – restaurants n’ayant aucun rapport avec la description faite, état des routes, etc… NUL et inutile de faire un tel achat – LE MONDE CHANGE MAIS PAS CE GUIDE – vraiment devenu has-been et ringard ! Mais pour moi la perle, quand on a pu constater l’inexactitude des informations, est de lire : « Attention, on a signale quelques problèmes sur les bus (clim’ en panne, toilettes inutilisables etc.) bien vérifier ». Vaste blague et vraiment du foutage de xxxx..
nicolos05 2010-08-20 14:56:29
julie la taupe du guide du raoutard
c bon julie on t'as reconnu tu travail pour le guide du routard, comment peux tu defendre un bouquin dédié a l'aide des touristes dans la preparation de leur voyage quand on amene la preuve qu'il est rempli d'erreurs. Donc la conclusion est claire le guide du routard est une pompe a fric remplie d'erreur et se fou royalement de ses lecteurs. De plus leurs boulot d'enquete et de remise a niveau de leurs bouquin est quasi inexistant ,ils sont donc incompetents. je crois qu ils sont indefendables et si ils veulent quelqu'un qui se bougera pour amener les dernieres infos il n'ont qu'a me contacter je prendrais avec plaisir la place des incompetents bien evidement en compensation d'un salaire.
louxoregypte 2010-05-09 10:40:56
Ils crient à la diffamation
J'avais écrit la même chose à propos de ce "guide", en ce qui concerne l'Egypte où les erreurs et manquements sont aussi légion. Et voici ce que j'ai reçu de la part de leurs services: vous diffamez .... nos guide papier. Vous indiquez que nous critiquons des "légions d'établissements" qui sont fermés, ce qui est un mensonge éhonté pour lequel vous n'avez aucune preuve (et c'est la raison pour laquelle vous n'en apportez pas, ou de fausses). Ceci est purement diffamant une fois de plus et nous vous mettons en demeure de supprimer cette page. Décidément, ils se croient tout permis, comme ils se croient permis de faire et d'écrire n'importe quoi...
guy 2010-04-08 18:31:03
ok , mais alors???
merci pour les perles du routard et ses énormitéset pour les infos sur la nouvelle route,de l'hopital et des boites de nuit ,mais alors,s'il y a plein d'informations fausses (hotel fermés etc),pouvez vous me donner les vraies infos,et celles dont je ne dois pas tenir compte afin que je puisse preparer mon voyage au cambodge et me referer à vos infos qui on l'air plus d'actualité merci de votre iade Guy
pasfuté 2010-01-22 11:31:51
pasfuté
Bonjour, Non il n'y a pas 3 conneries pour 1000 infos. Les erreurs cités dans cet article ne sont pas exhaustives. De plus, le guide comporte des tonnes d'erreurs au niveau historique. Un chercheur français qui est également professeur à Langes O à Paris avait publié un texte dans le journal Cambodge Soir pour alerter le lecteur sur les nombreuses erreurs du guide dans sa partie historique. Cela fait beaucoup entre les infos pratiques et celles historiques. Beaucoup plus que 3 en tout cas. Je n'ai aucune idée de la qualité des guides du Routard en Thailande (qui semble excellent au vu de Julie), mais au Cambodge c'est loin d'être le cas. Et cela mérite d'être dit et répété. Le Routard n'est pas parfait, alors pourquoi l'acheter puisque ses deux autres concurrents sont bien meilleurs. Certes la dernière édition du Futé est moins bien depuis que l'auteur a passé la main. Mais cela reste du lourd en comparaison aux niaiseries et aux fausses leçon du Routard.
theskyper 2010-01-22 11:22:58
Julie a raison
La demoiselle a raison, sauf pour l'arrogance. N'allez pas en Thaïlande mais venez plutôt au Cambodge. Les expats et les femmes d'expats sont tout aussi infréquentables mais le pays vaut le détour alors que la Thaïlande, c'est un peu surfait. Par contre ne prenez pas le guide du routard. Le Petit Futé ou le Lonely feront l'affaire. Et vous pouvez encore trainer ici, les facheux (ses) viennent de partir...
superseb 2010-01-22 11:21:52
3 conneries pour 1000 infos
Le rapport entre les conneries écrites et les infos corresctes reste tout de meme en faveur du routard. Alors certes des fois les infos sont périmées (du genre pas d'éléctricité a Don Det alors que si il y en a) mais les tips donnés sont souvent bien utiles et il est toujours plus a jour que le "petit futé" qui parle de 2007 au futur. Le routard n'est pas parfait loin s'en faut mais c'est quand meme bien pratique.
julie bkk 2010-01-22 11:09:28
que d'energie gaspillée...
Que d'arrogance! S'il vous plait ne venez pas en Thaïlande, la vie y est paisible et le guide du routard tout à fait pertinent. Allez salut, ça ne sert vraiment à rien de traîner ici.
passerieux 2010-01-22 10:46:25
C'est pas sérieux
Je suis cambodgienne et je trouve scandaleux qu'un guide qui se veut la référence ne vérifie pas ses adresses ou du moins n'avertit pas ses lecteurs.
theskyper 2010-01-22 08:53:58
Oups
Cela explique pourquoi j'avais pas compris. Egocentrique, oui, je l'avoue... C'est pour ça que je suis le meilleur... Alors rendons à Fernan sans d ce qui appartient à Fernan et mille excuses...
Que faire ce week-end à Bangkok?

Chaque vendredi, retrouvez les
spectacles, concerts, films, évènements
du week-end à ne pas manquer.

Voir la newsletter du 21/11 au 27/11


Retrouvez-nous sur Facebook
10 Dernières Petites Annonces
GAVROCHE CLASSIFIEDS

Cliquez et retrouvez notre nouveau site de petites annonces sur le Thaïlande en anglais

bons plans de la semaine

Nous sélectionnons pour vous les meilleures offres et promotions du moment

Tous nos BONS PLANS

Taux de Change
Prévisions aujourd'hui

Click for Bangkok, Thaïlande Forecast

Tourisme
Le saviez vous ? D'où viens-tu, « farang » ? - Gavroche
Thaïlande : île de Koh Yao Yai, beauté brute - Gavroche
Thaïlande : La tête dans les arbres - Gavroche
Thaïlande : Derrière la télé-réalité, la vraie Koh Lanta - Gavroche
Laos : nouveau départ pour Vang Vieng - Gavroche
Culture
Thaïlande : Visite de Phra Khanong, un quartier de Bangkok en mutation permanente
Sathorn Unique : une tour fantôme au cœur de Bangkok
Commémorations du 11 Novembre : l’histoire méconnue de la Thaïlande pendant la Guerre 14-18
Thaïlande, le saviez vous ? Numismatique siamoise élémentaire
Rattanakosin Exhibition Hall : musée interactif consacré au cœur historique de Bangkok
Dernières Offres d'Emploi
20/11/2014
Lieu: Pattaya (Jomtien area)
 
 
15/11/2014
Lieu: Pattaya
 
 
11/11/2014
Lieu: Hua Hin, Samui et Phuket
 
 
11/11/2014
Lieu: Bangkok
 
 
11/11/2014
Lieu:
 
 
Dernières Annonces Immo
Patong à louer villa dans un cadre magnifique

Maison de style Thaï en bois sur 2 étages. 1 Chambre av...

- 19/11/2014
 
 
appartements vue mer a phuket 7% net pendant 15 ans
Patong Sea view and Spa: des appartements modernes de 60m2 a...
- 10/11/2014
 
 
Appartement en pleine propriété à phuket
Investissez à Phuket, appartement en pleine propriété : 7...
- 10/11/2014
 
 
Dernières Annonces Auto / Moto
A vendre soi bike honda zoomer 50cc
Cool Honda Zoomer 50cc automatique noir parfait pour les pe...
- 20/11/2014
 
 
Opel corsa for sale 95,000 thb !!!
A vendre Opel Corsa rouge 1.4i 5 portes en très bonne condi...
- 20/11/2014
 
 
Remorque pour scooters
remorque très solide avec attelage scooter (charge 150 à 2...
- 12/11/2014
 
 
quintessence
samitivej-nov14
dfdl
guide-ecotourisme
celtidata