Rédaction | Gavroche | 14/12/2019
Ailleurs en Asie / Actu  

ASIE - EUROPE: Pour l'ancien ministre Hubert Védrine, l'ordre nouveau Chine - États-Unis est une «vue de l'esprit»

La formule en vogue est celle d'un futur ordre mondial contrôlé par deux éléphants: les États-Unis et la Chine. En géopolitique, ce duo a un surnom: le G2. Impossible d'y échapper pour l'Europe et pour les pays émergents d'Asie du sud-est ? Non répond l'ancien ministre français des Affaires étrangères Hubert Védrine. Invité des « Atlantic Dialogues » de Marrakech (Maroc) les 13 et 14 décembre, ce dernier a nuancé l'étreinte diplomatique, militaire et financière de Washington et de Pékin.

L'Asie du sud-est est-elle naturellement dans l'orbite chinoise ? Cela signifie t-il que Pékin contrôle aujourd'hui la destinée du bloc asiatique ? La domination de Pékin et de Washington sur les affaires et les ressources mondiales est elle inéluctable ? A ces questions, l'ancien ministre des affaires étrangères français Hubert Védrine a apporté des réponses nuancées lors de la huitième session des «Atlantic Dialogues» de Marrakech.

En voici la version Verbatim:

Sur l'existence d'un ordre «post-américain»:

«On y est pas encore. Les États-Unis gardent une puissance colossale, à la fois financière et militaire. Il contrôlent l'économie mondiale par une politique de sanctions inacceptables, mais efficaces. L’avènement d'un ordre nouveau, le fameux G2, est une vue de l'esprit. La Chine et les États-Unis domineront, mais ils ne pourront pas obtenir une hégémonie sur le système».

Sur les relations Chine - États-Unis

«Le système G2 entre les États-Unis et la Chine n'est pas un ordre. Les deux pays ne sont pas désireux de parvenir à un compromis sur le plan stratégique. Ils vont connaitre des armistices commerciaux. Mais ils ne vont pas se partager le monde».

Sur le monde actuel:

«Nous sommes installés dans un monde semi chaotique, instable et imprévisible. L'avenir sera marqué par des disputes entre gouvernances différentes pendant assez longtemps. D'un coté une gouvernance régionale et des accords régionaux, comme c'est le cas au niveau de l'UE. De l'autre coté des stratégies respectives pour chaque pays émergent»

Sur les États nations et leur affaiblissement:

«Il y a un désordre mondial qui touche en priorité le système étatique. On regrettera les États nations face à ce nouveau triptyque de pouvoir qui rassemble les entreprises géantes, les organisations issues de la société civile et les mafias. Comment agir dans ce désordre global ? Il n'y a malheureusement pas de solution pour supplanter toutes les autres»

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici
A Lire Aussi
BIRMANIE: Le 8 novembre, les minorités birmanes jouent leur sort dans les urnes
CHINE - EUROPE: Londres doit cesser de proposer des passeports aux Hongkongais selon Pékin
PHILIPPINES - SOCIÉTÉ: Un soldat américain coupable de meurtre expulsé vers les États-Unis
VIETNAM - TOURISME: La réouverture du pays aux visiteurs étrangers est engagée
MALAISIE - FINANCE: Goldman Sachs plaide coupable, mais pas Jho Low, le milliardaire de tous les dangers
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(3)
Michel Testard 2019-12-16 00:00:00
Ma Chine
De 1976 à 1984 j'ai parcouru la Chine de ville en ville, de foire en foire, d'usine en atelier, de corporation et atelier. J'ai connu ce pays et son peuple, sa faim et sa peur juste après Mao. J'ai aussi eu peur, froid, faim, mal, j'achetais tout ce que la Chine avait à vendre de babiole en œuvres d'art, de rotin tressé en nappes brodées. Pour comprendre ce qui se passe aujourd'hui, il faut savoir d’où ils sortent. Je le décris dans mon livre " Ma Chine" Le livre est en vente chez Carnets d'Asie à Bangkok ou sur commande, 400 Bahts port inclus ( Thaïlande)
Franky V 2019-12-15 20:05:22
Factuel ?
Restons factuel. Je ne suis pas ancien ministre, mais la Chine est actuellement bien plus proche de la Russie, un pays qui ne lui doit rien, que des USA dont la dette par les bons du trésor détenus par la Chine suffirait à provoquer l'effondrement du dollar us et de l'économie américaine si la Chine mandait les américains de payer. De plus, la mesure protectionniste très intéressante de Trump d'imposer (poser des taxes d'importation aux frontières) les produits made in China pour redynamiser le marché intérieur américain n'a pas été perçue comme la meilleure des manœuvres diplomatiques entre les deux pays. Mais la Chine s'en fout: elle va produire encore pour les autres pays quelques décennies, mais elle va finir par proposer les matières premières (fournies par les terres arables qu'elle a acheté à travers le monde) lorsqu'elle aura fini de pourvoir les besoins de son propre marché intérieur qui se développe et qui est son centre d'intérêt actuel. Le vieux continent (l'Europe) ne s'en sortirait qu'en relocalisant des protections et en favorisant les marchés intérieurs de chaque pays membre... L'éclatement de l'UE, l' UExit pour tous les pays membres permettrait assurément de sauver des économies qui ne dépendent pas des accords de libre échange et de libre circulation au sein d'une zone, mais d'accords commerciaux qui ont été établis bien avant l'existence de l'UE antidémocratique. La stabilité d'un pays ne peut passer par une gouvernance autoritaire financière supranationale dont le but est l'accaparation des richesses. La logique libérale le montre chaque jour : de la prédation par tous les moyens, du parasitisme au sein de grandes entreprises jusqu'à la mort de la bête, et des évasions fiscales. Le seul avenir pour chaque pays est de lutter contre le libéralisme débridé (et la Chine est très forte pour traquer ses millionnaires qui ne payent pas ce qu'ils doivent, contrairement à la France).
Raphael T 2019-12-15 20:03:02
UE ?
L’Europe - où plutôt l’Union Européenne - est une blague entre les USA et la Chine. L’Europe ne pèse strictement rien, si ce n’est le poids de ses lourdeurs et de ses erreurs stratégiques.
Retrouvez-nous sur Facebook
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 19/10



Coronavirus
PHILIPPINES - FINANCE: Pour cause de Covid-19, la diaspora envoie de moins en moins d'argent - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 19 octobre - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Depuis le 16 octobre, Singapore Airlines dessert à nouveau Bangkok - Gavroche
LAOS - CORONAVIRUS: Nouvelles procédures d'entrée à Vientiane - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Vous voulez rejoindre Bangkok ? Passez par Londres... - Gavroche
BIRMANIE - CORONAVIRUS: Tout ce qu'il faut savoir sur la «seconde vague» birmane de Covid-19 - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - GÉOPOLITIQUE: A l'épreuve du Covid-19, l'ASEAN cherche toujours sa voie - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Pourquoi le premier groupe de «touristes spéciaux» n'est pas arrivé à Phuket - Gavroche
THAÏLANDE - SOCIÉTÉ: Contre la récession et la Covid, le remède des jours fériés supplémentaires - Gavroche
VIETNAM - CORONAVIRUS: La quarantaine vietnamienne est désormais assouplie - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 12 octobre - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Le visa «spécial touriste» est en panne avant d'avoir été lancé - Gavroche
LAOS - CORONAVIRUS: Des centaines d'étrangers sans visas coincés au pays du million d'éléphants - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Ils reviennent jeudi 8 octobre......les premiers touristes post Covid ! - Gavroche
INDONÉSIE - CORONAVIRUS: Jokowi, le président qui défend son bilan Covid - Gavroche
BIRMANIE - CORONAVIRUS: Une épidémie non maitrisée, des volontaires débordés - Gavroche
LAOS - CORONAVIRUS: Les vols charters vers Vientiane de nouveau autorisés - Gavroche
ASIE - FRANCE: Kenzo Takada, le créateur qui a imposé l'Asie dans les défilés de mode parisiens - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 5 octobre - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les rumeurs sur le retour de Thaksin suspendues par sa contamination au Covid-19 - Gavroche
Dernières Petites Annonces
POLITIQUE THAÏLANDAISE
THAÏLANDE - POLITIQUE: La révolte de la jeunesse de Bangkok est-elle à l'unisson du reste du pays ? - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les Nations unies s'inquiètent de la répression des manifestations - Gavroche
THAÏLANDE- POLITIQUE: L'Allemagne dans le collimateur des protestataires - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Amnesty International demande la libération des manifestants incarcérés - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les 26 et 27 octobre, les députés auront deux jours pour dénouer l'impasse - Gavroche
THAÏLANDE - MONARCHIE: Un roi aimé par la population, ce que veut montrer le palais - Gavroche
THAÏLANDE - VISITE DU PAPE
JAPON - DIPLOMATIE: Après avoir promu le dialogue à Bangkok, le pape François s'insurge contre le nucléaire à Nagasaki - Gavroche
THAILANDE - RELIGION: Quel bilan pour la visite du pape François ? - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Un entretien avec Son Éminence Francis Xavier Cardinal Kriengsak Kovithavanij, évêque de Bangkok - Gavroche Magazine
GAVROCHE HEBDO - EDITORIAL: Face au pape François, une société thaïlandaise en demande de repères - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Pourquoi les Thaïlandais n'ont pas été évangélisés - Gavroche
Tourisme
THAÏLANDE - TOURISME: 39 visiteurs chinois à Bangkok inaugurent les nouveaux visas touristiques - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Depuis le 16 octobre, Singapore Airlines dessert à nouveau Bangkok - Gavroche
THAÏLANDE - FESTIVAL : Festival végétarien de Phuket du 16 au 25 octobre. - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Pourquoi le premier groupe de «touristes spéciaux» n'est pas arrivé à Phuket - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Le nouveau visa touristique thaïlandais ne se conjugue pas (encore) en français - Gavroche
Dernières Offres d'Emploi
09/10/2020
Lieu: Phnom Penh
 
 
09/10/2020
Lieu: Bangkok et alentours
 
 
08/10/2020
Lieu: Chiang Mai
 
 
06/10/2020
Lieu: A domicile
 
 
24/09/2020
Lieu: à domicile
 
 
L'actu en Birmanie
BIRMANIE: Le 8 novembre, les minorités birmanes jouent leur sort dans les urnes
BIRMANIE - POLITIQUE: Aung San Suu Kyi empéchée de faire campagne par la Covid 19
BIRMANIE - DÉFENSE: Un sous-marin birman navigue désormais dans l'océan indien
BIRMANIE - POLITIQUE: Voter malgré le virus, l'équation Birmane....comme en France en mars
BIRMANIE - CORONAVIRUS: Tout ce qu'il faut savoir sur la «seconde vague» birmane de Covid-19
Dernières bonnes adresses
5 stars transactions immobilieres
Thailande / Bangkok Agences Immobilieres
 
ACACIA
Thailand / Bangkok Écoles
 
MONDASSUR
France / - Assurances
 
P'TIBOUTS
THAILANDE / BANGKOK CrÈches
 
VOVAN & ASSOCIÉS
THAÏLANDE / BANGKOK Avocats
 
Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
booked.net
Programme Tele TV5
Les Nouvelles du Cambodge
CAMBODGE - FRANCE : Le groupe Vinci achève les travaux de la piste d'atterrissage à Sihanoukville
CAMBODGE - COMMERCE: Modalités de l'accord de libre échange avec la Chine
CAMBODGE - ÉCONOMIE: Le libre-échange avec la Chine, atout ou piège pour le royaume ?
CAMBODGE - INONDATIONS: Plus de 100 000 cambodgiens déplacés par les eaux
CAMBODGE - GÉOPOLITIQUE: Entre Hun Sen, son protecteur chinois et Washington, le torchon brûle
crown-relocations
sds
wrlife
lfib-fev20
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14