Sam Rainsy | Gavroche | 18/05/2020
Ailleurs en Asie / Actu  

ASIE - CORONAVIRUS: Les secrets de l'hémoglobine E, ce possible rempart contre le Covid 19

La ténacité de Sam Rainsy, opposant en chef à l'actuel gouvernement du Cambodge, vaut aussi en matière de Covid 19. L'intéressé complète ici une analyse déjà donnée dans les colonnes de Gavroche. Un article fort documenté, à lire avec attention pour nourrir le débat.

Une contribution de Sam Rainsy

Dans mon article dans Gavroche paru le 13 mai dernier et intitulé "Pourquoi la péninsule indochinoise est-elle épargnée par le Covid-19?", j’ai présenté les cas de cinq pays de l’Asie du Sud-Est (Cambodge, Laos, Vietnam, Thaïlande, Birmanie) pour les comparer à ceux des 5 pays occidentaux les plus durement touchés par le coronavirus (France, Italie, Espagne, Royaume-Uni, États-Unis).

J’avais noté quatre facteurs qui pourraient expliquer pourquoi les 5 pays de la péninsule indochinoise paraissent relativement bien protégés de la pandémie du COVID-19: un facteur climatique lié à la température, un facteur économique et démographique lié au mode de vie et à la pyramide des âges, un facteur immunitaire lié au paludisme et un facteur génétique lié à l’hémoglobine E.

Je voudrais maintenant étendre mes comparaisons à l’Inde puis à l’Afrique pour essayer de valider plus en avant mes hypothèses.

L’Inde

Comme la péninsule indochinoise, l’Inde est relativement épargnée par le COVID-19. Au 15 mai le pays compte officiellement 2753 décès pour une population de 1.378 millions d’habitants, soit 2 décès par million, à comparer avec les 345 en moyenne pour les 5 grands pays occidentaux les plus durement frappés par le COVID-19.

Je ne m’étendrai sur les deux premières hypothèses pouvant expliquer la clémence du COVID-19 en Inde comme dans la péninsule indochinoise, à savoir le facteur climatique et le facteur économique et démographique, car ces deux facteurs semblent déjà largement reconnus et acceptés.

En revanche, je voudrais vérifier la pertinence de ma troisième hypothèse ayant trait au facteur immunologique lié au paludisme.

On constate d’abord que la moyenne indienne de 2 décès par million d’habitants recouvre en fait de fortes disparités entre les différents régions et états du sous-continent. On voit que les régions et états où le paludisme sévit d’une manière endémique, c’est-à-dire le Centre-Est et le Nord-Est, sont très peu touchés par le COVID-19, avec moins de 0,5 mort par million d’habitants, tandis que d’autres régions et états qui ne connaissent pas le paludisme sont plus affectés par le coronavirus. C’est notamment le cas du Maharashtra (tache la plus foncée sur la carte) au Centre-Ouest qui a enregistré 9 décès par million d’habitants.

L’Afrique

La même remarque peut être faite pour le continent africain qui, lui aussi, semble relativement épargné par le COVID-19 avec 2 décès par million d’habitants, soit le même taux de mortalité qu’en Inde. Mais ce taux varie considérablement d’une région à l’autre: le Nord et le Sud de l’Afrique qui sont loin des zones impaludées sont plus durement touchés par le COVID-19 que la partie centrale du continent où la prévalence du paludisme semble protéger les populations du coronavirus (voir carte ci-dessous).

Un cas des plus intéressants concerne le Soudan et le Soudan du Sud. Jusqu’en 2011 ces deux pays ne formaient qu’une seule entité. Après leur séparation, leur frontière actuelle correspond pratiquement à la limite d’une zone de paludisme. Jusqu’au 14 mai, le Soudan du Sud qui se trouve en zone impaludée n’avait enregistré aucun décès du COVID-19 alors que le Soudan qui se trouve à l’abri du paludisme comptait déjà une centaine de morts.

Hémoglobine E

Une région particulière de l’Inde m’offre la possibilité de vérifier la quatrième hypothèse que j’ai évoquée pour tenter d’expliquer pourquoi la péninsule indochinoise semble épargnée par le COVID-19: il s’agit du facteur génétique lié à l’hémoglobine E présente dans le sang des populations de cette région.  J’ai évoqué l’hypothèse que cette hémoglobine E pourrait protéger les populations porteuses aussi bien du paludisme que du COVID-19. Or les populations du Nord-Est de l’Inde attenant à la Birmanie présentent aussi cette caractéristique sanguine. Il faut souligner que la présence de cette l’hémoglobine E est considérée en Inde comme une maladie du sang car elle est très rare dans le reste du pays (1).

Il n’empêche que les 7 petits états du Nord-Est de l’Inde présentent – à cause probablement de leurs liens historiques, géographiques et ethniques avec la Birmanie voisine – l’ensemble des 4 caractéristiques épidémiologiques relevées dans la péninsule indochinoise pour ce qui concerne le COVID-19. Rien d’étonnant alors à ce que les deux régions – péninsule indochinoise et Nord-Est indien – enregistrent les taux de mortalité les plus faibles du monde, à vrai dire pratiquement nuls, de l’ordre de 0,1 à 0,2 décès par million d’habitants.

Sous-évaluation

On peut avancer que des chiffres de mortalité aussi faibles pour la péninsule indochinoise et le Nord-Est de l’Inde peuvent être dus à une sous-évaluation des cas fatals dans les statistiques officielles des pays concernés parce que bon nombre de décès liés au COVID-19 n’auraient pas été enregistrés. Cela peut être vrai dans une certaine mesure mais cela ne remet pas en cause cette réalité que le COVID-19 n’a touché que très légèrement les deux régions examinées, et cela pour des raisons précises. Si la pandémie avait causé des morts en beaucoup plus grand nombre, cela ne serait pas passé inaperçu s’agissant de pays ou états ayant des organisations politiques et sociales très différentes. Il serait difficile de cacher ou falsifier la réalité d’une manière aussi uniforme.

Conclusion

Les questions que je me pose pour essayer de comprendre la résistance au COVID-19 de certaines régions du monde – notamment mes interrogations concernant les facteurs immunologique et génétique – ne découlent que de simples observations. Mais la réponse qui sera un jour apportée à ces questions permettra de savoir si la résistance au paludisme renforce bien la résistance au COVID-19 et si l’hémoglobine E confère bien une protection contre les deux maladies. J’espère que ces questions susciteront des recherches qui permettront de mieux comprendre le coronavirus et de contribuer à la mise au point d’un traitement et d’un vaccin contre le COVID-19.

Sam Rainsy 

(1) Hemoglobin E disease in North Indian population : source ici

A Lire Aussi
VIETNAM - ÉCONOMIE: La croissance vietnamienne bien placée pour repartir au second semestre 2020
ASIE DU SUD EST - ENVIRONNEMENT: Le Mékong moins menacé par les barrages
HONG KONG - LIBERTÉS: Les géants de l'internet américains se rebellent contre le pouvoir chinois dans le territoire
HONG KONG - LIBERTÉS: Le «Tian Anmen Museum» veut numériser sa collection pour éviter la fermeture
HONG KONG - POLITIQUE: Ce que la nouvelle loi sur la sécurité nationale va interdire sur le territoire...
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(1)
Michel Billard 2020-05-18 10:21:25
Une belle étude épidémiologique
Cher M. Rainsy, j'apprécie beaucoup la rigueur et la finesse d'observation de votre étude. Le fait que l'hydroxychloroquine (un dérivé de la quinine) ait été utilisée par certains thérapeutes dans le traitement covid-19, même si c'est avec un sucés mitigé, est bien le signe que les médecins ont déjà fait le lien (sans le préciser) entre résistance au paludisme et résistance au SARS-CoV-2. En corrigeant la petite erreur que j'ai déjà signalée sur le caractère "saisonnier" de la diffusion du SARS-CoV-2 (ce sont les rayonnements UVB du soleil et non la chaleur qui atténuent la diffusion du virus par temps chaud), vous renforceriez encore la rigueur scientifique de votre travail.
Retrouvez-nous sur Facebook
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 6/07



Coronavirus
VIETNAM - ÉCONOMIE: La croissance vietnamienne bien placée pour repartir au second semestre 2020 - Gavroche
INDONÉSIE - CORONAVIRUS: L'indépendance sera célébrée dans l'ombre de la pandémie - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Les tournois de boxe thaïes ont repris le 4 juillet...sans spectateurs - Gavroche
ASIE DU SUD EST - ÉCONOMIE: Le travail des femmes, principale victime de la Covid-19 - Gavroche
GAVROCHE - HUMOUR: Quand l'Etat d'urgence devient une (triste) routine thaïlandaise - Gavroche
INDONÉSIE - TOURISME: Prières de masse à Bali pour conjurer le retour de la Covid-19 - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - ÉPIDÉMIE: Le point sur le Coronavirus / Covid 19 au 5 juillet - Gavroche
INDONÉSIE - BALI: Les chauffeurs routiers refusent de payer les tests Covid-19 - Gavroche
MALAISIE - TOURISME: Une foire aux voyages en ligne pour inciter les malaisiens à voyager et dépenser - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Les bars et karaoké ouvrent, mais l'état d'urgence perdure - Gavroche
THAÏLANDE - AVIATION: Voler vers Bangkok au temps du coronavirus, le mode d'emploi - Gavroche
CAMBODGE - VOYAGE : Un français raconte son retour à Phnom Penh, tests à l'appui - Gavroche
SINGAPOUR - CORONAVIRUS: Les échanges frontaliers avec la Malaisie vont reprendre - Gavroche
BIRMANIE - CORONAVIRUS: l'interdiction des vols internationaux prolongée jusqu'au 15 juillet - Gavroche
VIETNAM - CORONAVIRUS: Voici pourquoi les vietnamiens ont repoussé l'épidémie... - Asia Sentinel
THAÏLANDE - FRANCE: Le 1er juillet, les frontières européennes rouvrent à géométrie variable - Gavroche
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Les postes frontières cambodgiens avec la Thaïlande et le Laos restent fermés - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Les éléphants, protégés eux aussi contre l'épidémie de Covid-19 - Gavroche
VIETNAM - CORONAVIRUS: Restrictions sévères pour les visiteurs étrangers - Gavroche
ASIE - CORONAVIRUS: Le plasma des sud-coréens contaminés va-t-il livrer les secrets du coronavirus ? - Gavroche
Dernières Petites Annonces
POLITIQUE THAÏLANDAISE
THAÏLANDE - POLITIQUE: Pourquoi les jeunes thaïlandais s'intéressent au coup d'état de 1932 ? - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: L'histoire, nouveau bras de fer entre opposition et militaires dans le royaume - Gavroche
THAÏLANDE - POUVOIR: Prawit Wongsuwan, vrai patron politique du royaume ? - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Bangkok, le champ de bataille du pouvoir post Covid-19 - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: «Je ne suis pas une personne cruelle qui peut ordonner un meurtre» affirme Prayuth Chan Ocha - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: En Asie du sud-est, les dissidents thaïlandais doivent-ils redouter le pire ? - Gavroche
THAÏLANDE - VISITE DU PAPE
JAPON - DIPLOMATIE: Après avoir promu le dialogue à Bangkok, le pape François s'insurge contre le nucléaire à Nagasaki - Gavroche
THAILANDE - RELIGION: Quel bilan pour la visite du pape François ? - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Un entretien avec Son Éminence Francis Xavier Cardinal Kriengsak Kovithavanij, évêque de Bangkok - Gavroche Magazine
GAVROCHE HEBDO - EDITORIAL: Face au pape François, une société thaïlandaise en demande de repères - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Pourquoi les Thaïlandais n'ont pas été évangélisés - Gavroche
Tourisme
THAÏLANDE - TOURISME : Derrière la télé-réalité, la vraie Koh Lanta - Gavroche Magazine
THAÏLANDE - TOURISME: Plus de «tarifs farangs» dans les parcs nationaux thaïlandais ! - Gavroche
THAÏLANDE - CHRONIQUE : « Hua Hin : l'autre visage (1) Au resto « Pa Malee » - Gavroche
KOH SAMUI - TOURISME: Alerte rouge sur l'hôtellerie insulaire assommée par les faillites - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Les éléphants, protégés eux aussi contre l'épidémie de Covid-19 - Gavroche
Dernières Offres d'Emploi
06/07/2020
Lieu:
 
 
11/04/2020
Lieu: à domicile
 
 
08/03/2020
Lieu:
 
 
28/02/2020
Lieu:
 
 
27/02/2020
Lieu:
 
 
L'actu en Birmanie
BIRMANIE - CORONAVIRUS: l'interdiction des vols internationaux prolongée jusqu'au 15 juillet
BIRMANIE - POLITIQUE: Les 75 ans d'Aung San Suu Kyi, un beau cadeau électoral
BIRMANIE - TOURISME : La pagode du rocher doré
BIRMANIE - CORONAVIRUS: Le ciel birman reste fermé aux vols internationaux jusqu'au 30 juin
BIRMANIE - TOURISME Découvrez le lac Inlé à vélo
Dernières bonnes adresses
5 stars transactions immobilieres
Thailande / Bangkok Agences Immobilieres
 
ACACIA
Thailand / Bangkok Écoles
 
MONDASSUR
France / - Assurances
 
P'TIBOUTS
THAILANDE / BANGKOK CrÈches
 
VOVAN & ASSOCIÉS
THAÏLANDE / BANGKOK Avocats
 
Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
booked.net
Programme Tele TV5
Les Nouvelles du Cambodge
CAMBODGE - ÉCONOMIE: L'avertissement de Sam Rainsy aux banques européennes actives dans le microcrédit
CAMBODGE - VOYAGE : Un français raconte son retour à Phnom Penh, tests à l'appui
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Les postes frontières cambodgiens avec la Thaïlande et le Laos restent fermés
CAMBODGE - HISTOIRE: George Groslier, l'âme du musée de Phnom Penh dans les années 20
CAMBODGE - HISTOIRE: Sur la trace de la vieille femme de pierre du musée de Phnom Penh
la-petite-ecole
crown-relocations
sds
mtgp
wrlife
lfib-fev20
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14