Sam Rainsy | Rédaction | 09/01/2021
Ailleurs en Asie / Actu  

ASIE - CORONAVIRUS: Le passeport immunitaire peut triompher de la pandémie

Sam Rainsy, leader de l'opposition cambodgienne en exil, scrute les publications scientifiques et les dernières découvertes sur la Covid-19. Selon lui, les autorités sanitaires commettraient une grave faute si elles ne distinguaient pas les anciens malades maintenant guéris du COVID-19 des autres personnes à vacciner d'urgence.

Une analyse de Sam Rainsy

Depuis mars dernier j'ai écrit une série d'articles dans Gavroche et d'autres revues internationales pour préconiser la création d'un passeport immunitaire (1). Le point clé de ma proposition est qu'il faut identifier les personnes guéries du COVID-19 pour les laisser reprendre leurs activités habituelles sans danger pour la société, sachant que les anciens malades auront développé une immunité qui empêchera toute nouvelle contamination pour un temps plus ou moins long. Encore mieux, une personne guérie a cessé d'être contaminante et ne pourra que contribuer à briser la chaîne des contaminations.

Il y a neuf ou dix mois, on n'était pas encore sûr que l'immunité acquise par les anciens malades serait durable étant donné le caractère très récent du COVID-19. L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) avait alors déconseillé la création d'un passeport immunitaire en avril dernier (2). Mais la situation a fondamentalement changé depuis.

Immunité durable

D'après les statistiques de l'OMS elle-même, on a recensé depuis le début de la pandémie plus de 88 millions de personnes contaminées et plus de 63 millions de personnes guéries (3).

Sur ces 63 millions de personnes guéries, il n'y a eu qu'un nombre négligeable de cas de re-contamination ou rechute (4), ce qui indique un taux d'immunisation naturelle de pratiquement 100% sur les 12 derniers mois, à comparer avec un taux d'efficacité de 95% au maximum pour les vaccins récemment approuvés après des tests effectués sur les trois à six derniers mois.

Les anciens malades ont donc acquis une immunité au moins équivalente à celle conférée par les nouveaux vaccins.

Le nombre des personnes guéries augmente pratiquement aussi vite que celui des personnes contaminées car le COVID-19 est une maladie qui dure généralement deux à trois semaines et 98 % des personnes contaminées par le coronavirus se rétablissent sans trop de problèmes. Le nombre des contaminés et celui des guéris se suivent donc étroitement avec seulement un décalage de quelques semaines. 

En fait, le nombre réel des guéris dans le monde est sensiblement plus élevé que dans les statistiques officielles car beaucoup (jusqu'à 70%) des contaminés ne ressentent que très peu de symptômes ou aucun symptôme du tout (malades asymptomatiques) pendant leur contamination: ils ont, de cette manière, développé une réelle immunité sans le savoir. 

Avant même toute vaccination la proportion de la population ayant développé cette immunité spontanée pourrait approcher 20% dans les pays occidentaux les plus touchés par la pandémie. Seuls des tests sérologiques conduits sur des échantillons représentatifs de la population pourraient mesurer avec précision ce début d'immunité collective. 

Immunité naturelle plus rassurante

Par rapport à l'immunité obtenue par vaccination avec un vaccin à ARN messager comme ceux de Pfizer/BioNTech et de Moderna, l'immunité acquise naturellement par les anciens malades est plus complète et plus rassurante car elle offre l'assurance d'un arrêt de la contagiosité, d'une absence d'effets secondaires indésirables et d'une double immunité recouvrant aussi bien l'immunité humorale (production d'anticorps) que l'immunité cellulaire (entrée en action des lymphocytes T ou cellules tueuses). De nombreuses études restent à mener pour bien mesurer tous les effets des nouveaux vaccins. 

Il est inutile de vacciner les anciens malades

La conclusion s'impose d'elle-même: il est inutile de vacciner les anciens malades.

Cette conclusion est d'une importance capitale à un moment où les quantités de vaccins disponibles restent très en-deçà des besoins, obligeant à un rationnement pendant de longs mois voire des années pour les pays pauvres, alors qu'une véritable course contre la montre est engagée pour vacciner le maximum de personnes en un minimum de temps.

Après avoir reconnu ce fait que les anciens malades ont déjà développé une immunité identique -- sinon supérieure -- à celle qui est recherchée par la vaccination, il y a lieu d'identifier et de recenser ces anciens malades auxquels il faut attribuer un statut spécial. Ce statut doit être pratiquement identique à celui des personnes vaccinées puisque les deux groupes (anciens malades et personnes vaccinées) peuvent se prévaloir de la même immunité contre le COVID-19. 

Hongrie, Islande et Israël

Trois pays viennent de prendre une décision en ce sens en décembre 2020 et janvier 2021: la Hongrie, l'Islande et Israël. Ces trois pays ont créé un passeport immunitaire (appelé "passeport vert" en Israël) pour les personnes vaccinées et les anciens malades maintenant guéris (5).

La guérison peut être confirmée soit par un test sérologique positif montrant la présence d'anticorps (notamment les IgG), soit par deux tests virologiques consécutifs: le premier positif attestant d'une contamination par le coronavirus, le deuxième négatif attestant de la guérison. Ces protocoles peuvent être renforcés et affinés comme je l'ai suggéré dans The Brussels Times (6). 

Le cas de la France

S'il y a un pays dont les autorités sanitaires ont le plus tergiversé avant de prendre les mesures qui s'imposent dans la lutte contre la pandémie du COVID-19, c'est bien la France. Cela a été observé d'abord pour les masques, puis pour les tests (virologiques et sérologiques), et maintenant pour les vaccins.

Certaines erreurs à une étape donnée se cumulent et pèsent sur la gestion des étapes suivantes. Ainsi, la disponibilité insuffisante des tests virologiques PCR à un moment crucial n'a pas permis de respecter les protocoles convenus pour identifier et recenser convenablement les personnes guéries du COVID-19 dont le nombre en France est sous-évalué plus nettement que dans aucun autre pays occidental (7). Au 8 janvier 2021 à 16 heures, ce nombre est de 198,756 pour la France (67 millions d'habitants) contre 1,494,100 pour l'Allemagne (83 millions), 1,572,015 pour l'Italie (60 millions), 1,364,821 pour le Royaume-Uni (66 millions), 317,600 pour la Suisse (8,6 millions) et 13,147,747 pour les États-Unis (330 millions).

La sous-évaluation du nombre des guéris en France tient aussi au fait que les autorités n'enregistrent que les malades guéris sortis de l'hôpital alors que dans d'autres pays on essaie de tenir compte aussi des malades restés à la maison et guéris hors de l'hôpital (7).
Toujours est-il que cette forte sous-estimation du nombre des guéris en France rend plus difficile une première sélection des candidats à la vaccination sur la base de leur statut immunologique. Celui-ci ne pourra être précisé que par un test sérologique.

Vaccination inutile

En jugeant que "il n'y a pas lieu de vacciner systématiquement les personnes déjà contaminées", la Haute Autorité de Santé (HAS) reconnaît que la vaccination serait inutile pour les anciens malades (8). Cette reconnaissance est un premier pas dans la bonne direction mais il faut tirer toutes les conséquences opérationnelles de l'inutilité de vacciner les anciens malades alors que les vaccins manquent tragiquement pour d'innombrables autres personnes beaucoup plus vulnérables, c'est-à-dire celles qui n'ont pas encore rencontré le coronavirus et n'ont développé aucune immunité. 

Recours provisoire à la demi-dose

Au Royaume Uni, pourtant bien plus avancé que la France dans la campagne de vaccination, la pénurie des vaccins et l'urgence de les administrer sont telles que les autorités envisagent sérieusement, pour chaque candidat à la vaccination, de retarder l'administration d'une deuxième dose, contrairement au protocole recommandé par le fabricant Pfizer/BioNTech. Cette approche repose sur le fait que la première dose confère déjà une protection relativement satisfaisante pendant un certain temps, et que ce répit doit être mis à profit pour administrer immédiatement la deuxième dose à une autre personne plus vulnérable. Celle-ci bénéficiera alors d'une protection relative mais jugée suffisante pendant un certain temps. Ce faisant, on pourra protéger plus de personnes tant bien que mal pendant un temps donné, en attendant l'arrivée de contingents supplémentaires de vaccins qui permettront d'administrer une deuxième dose à chaque personne afin de consolider et prolonger son immunité comme prévu dans le protocole initial (9).

Une approche sûre et rationnelle

Face aux anciens malades déjà immunisés il faut également définir une démarche sûre et rationnelle pour gérer la pénurie de vaccins dans cette course contre la montre pour sauver le maximum de vies humaines. 

Ne pas vacciner "inutilement" une personne déjà immunisée permet de réserver une dose du précieux vaccin à une personne beaucoup plus vulnérable et peut-être en danger de mort. 
Les autorités doivent identifier et recenser les anciens malades immunisés -- qui sont beaucoup plus nombreux qu'on ne le croit car leur nombre augmente aussi vite que celui des malades déclarés ou pas -- afin de leur conférer un statut identique à celui des personnes vaccinées. Ce sont ces personnes immunisées spontanément ou après vaccination qui arrêteront la chaîne des transmissions du coronavirus et remettront le monde en marche.

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici

Sam Rainsy
_________________________
(1) Premiers articles sur le passeport immunitaire

- The Geopolitics, 27 March 2020, "How to Prevent COVID-19 From Paralysing the World’s Economy"
https://thegeopolitics.com/how-to-prevent-covid-19-from-paralysing-the-worlds-economy/

- The Brussels Times, 12 April 2020, "Immunity Passports: A proposal to revive tourism, international trade and transport"
https://www.brusselstimes.com/opinion/105720/immunity-passports-a-proposal-to-revive-tourism-international-trade-and-transport-and-the-world-economy/

- Gavroche, 30 mai 2020, "ASIE - CORONAVIRUS: Le plaidoyer de Sam Rainsy pour le passeport immunitaire contre le Covid-19"
http://www.gavroche-thailande.com/actualites/opinion/112188-asie-coronavirus-le-plaidoyer-de-sam-rainsy-pour-le-passeport-immunitaire-contre-le-covid-19?fbclid=IwAR00-4IBAHz6OuQekaCYDmlEL13VJOKbsSIPwy1klt2FCzxmUojSzKofndc

(2) Organisation mondiale de la Santé
World Health Organization, 24 April 2020, “Immunity passports” in the context of COVID-19
https://www.who.int/publications/i/item/10665-331866

(3) https://www.worldometers.info/coronavirus/

(4) Immunité durable chez les anciens malades

- MIT Technology Review, 06 January 2020, "Covid-19 immunity likely lasts for years"
https://www.technologyreview.com/2021/01/06/1015822/covid-19-immunity-likely-lasts-for-years/

- The New York Times, 27 November 2020, "Immunity to the Coronavirus May Last Years, New Data Hint"
https://www.nytimes.com/2020/11/17/health/coronavirus-immunity.html

- The Conversation, 25 November 2020, "New research suggests immunity to COVID is better than we first thought"
https://theconversation.com/new-research-suggests-immunity-to-covid-is-better-than-we-first-thought-150645

- The Scientist, 23 November 2020, "Immunity to SARS-CoV-2 Lasts at Least Six Months, Data Show"
https://www.the-scientist.com/news-opinion/immunity-to-sars-cov-2-lasts-at-least-six-months-data-show-68179
- Reuters, 18 November 2020, "COVID-19 survivors may have long lasting immunity"
https://www.reuters.com/article/uk-health-coronavirus-science/covid-19-survivors-may-have-long-lasting-immunity-pfizer-vaccine-is-95-effective-in-trial-idUKKBN27Y2RF
- The New York Times, 19 August 2020, "Your Coronavirus Antibodies Are Disappearing. Should You Care?
https://www.nytimes.com/2020/07/26/health/coronvirus-antibody-tests.html?action=click&module=RelatedLinks&pgtype=Article 

(5) Hongrie, Islande et Israël
- CNN Television, 06 December 2020, "These 2 countries (Hungary and Iceland) are embracing Covid-19 'immunity passports'"
https://edition.cnn.com/videos/world/2020/12/06/hungary-iceland-covid-19-immunity-passports-mclean-pkg-vpx.cnn
- The Times of Israel, 04 January 2021, "Health Ministry says vaccinated, recovered to get ‘green passport’ for 6 months"
https://www.timesofisrael.com/health-ministry-says-vaccinated-recovered-to-get-green-passport-for-6-months/?fbclid=IwAR15y-8s2Uh25KlkU5utpnjtD1xFdKYCS1R0LmxOOm0guogN8q8ArVptsLY

(6) The Brussels Times, 1er août  2020, "We need standardised Covid-19 certificates to prevent airline bankruptcies and revive international tourism"
https://www.brusselstimes.com/opinion/123613/we-need-standardised-covid-19-certificates-to-prevent-airline-bankruptcies-and-revive-international-tourism/

 (7) Libération, 26 mars 2020, "Covid-19 : combien y a-t-il de personnes guéries en France ?"
https://www.liberation.fr/checknews/2020/03/26/covid-19-combien-y-a-t-il-de-personnes-gueries-en-france_1781297

(8) Le Figaro, 19 décembre 2020, "Covid-19 : il n'y a pas lieu de vacciner systématiquement les personnes déjà contaminées"
https://www.lefigaro.fr/sciences/covid-19-il-n-y-a-pas-lieu-de-vacciner-systematiquement-les-personnes-deja-contaminees-20201219

(9) https://www.bbc.com/news/uk-55503739

A Lire Aussi
BIRMANIE - POLITIQUE: L'horreur est désormais dans les rues du pays
BIRMANIE - POLITIQUE: L'art Birman milite aussi contre la dictature
CAMBODGE - ENVIRONNEMENT: La déforestation à Prey Lang dénoncée par Amnesty International
BIRMANIE - POLITIQUE: Face au peuple, l'armée birmane a besoin d'alliés
CAMBODGE - POLITIQUE: L'Union européenne dénonce l'acharnement judiciaire contre l'opposition
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(1)
Chon Jason 2021-01-09 23:32:46
Commentaire
Point de vue intéressant.
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 1/03



Évènements Birmanie
BIRMANIE - POLITIQUE: L'horreur est désormais dans les rues du pays
BIRMANIE - POLITIQUE: L'art Birman milite aussi contre la dictature
BIRMANIE - POLITIQUE: Face au peuple, l'armée birmane a besoin d'alliés
BIRMANIE - POLITIQUE: Amnesty International s'alarme de l'usage de la force
BIRMANIE - JUSTICE: Aung San Suu Kyi de nouveau inculpée....en visioconférence
Thaïlande - Crise politique
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les réseaux sociaux, l'arme de la contestation massive - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Vers une division du mouvement pro-démocratie entre manifestants et partisans d'un compromis ? - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Nouvelle accusation de lèse majesté contre une députée d'opposition - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Nouveau rapport sur le harcèlement des militantes pro-démocratie - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Astra Zeneca au risque de la polémique «royale» - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les vaccins anti Covid-19, otages de la crise politique thaïlandaise - Gavroche
Dernières Petites Annonces
POLITIQUE THAÏLANDAISE
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les réseaux sociaux, l'arme de la contestation massive - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Vers une division du mouvement pro-démocratie entre manifestants et partisans d'un compromis ? - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Un observateur du royaume nommé....Thaksin Shinawatra - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Suthep, la prison et les règlements de compte - Gavroche
THAÏLANDE - DÉFENSE: En surnombre, les généraux Thaïlandais priés de quitter l'uniforme - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Case prison pour Suthep, le tombeur de Yinluck Shinawatra - Gavroche
Coronavirus
ASIE DU SUD-EST - CORONAVIRUS: En avance sur la quarantaine, en retard pour les vaccins - Gavroche
VIETNAM - CORONAVIRUS: 150 millions de doses de vaccins bientôt commandées - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: La solution sera le passeport vaccinal, mais quand ? - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Anutin Charnvirakul, un ministre de la santé désormais vacciné - Gavroche
LAOS - CORONAVIRUS: Une assurance Covid désormais indispensable pour entrer dans le pays - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Les chauves souris thaïlandaises attirent les scientifiques dans les grottes - Gavroche
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Nouveau foyer infectieux détecté à Phnom Penh dans un «centre de divertissement» - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 20 février - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Réouverture prévue lundi de 54 provinces au lieu de 35 - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 13 février - Gavroche
Tourisme
THAÏLANDE - TOURISME: En vélo et en français sur les routes thaïlandaises... - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Ouvrir les frontières thaïlandaises au 1er juillet ? La mobilisation est lancée - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: 21 jours, 14 jours, 7 jours...La quarantaine anti-Covid en question - Rapide Visa
CHIANG MAI - TOURISME: En vadrouille, Eric nous fait découvrir les abords de «la rose du nord» - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Les crypto-monnaies, futur moyen de paiement touristique - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Après la Covid 19, ne plus croire aux commentaires en ligne ? - Gavroche
CHIANG MAI - TOURISME: En vadrouille avec Eric...au Wat Pha Lat - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Se rendre en Thaïlande sans «motif impérieux» ? Oui, c'est possible - Rapide Visa
PHILIPPINES - TOURISME: Pampanga, royaume de la mangrove dans l'archipel - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Passeports vaccinaux vs quarantaine obligatoire, la bataille continue - Gavroche
Dernières Offres d'Emploi
03/01/2021
Lieu: Ventiane
 
 
25/12/2020
Lieu: Bangkok
 
 
13/12/2020
Lieu: BANGKOK
 
 
13/12/2020
Lieu: BANGKOK
 
 
08/12/2020
Lieu: télétravail
 
 
Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
booked.net
Les Nouvelles du Cambodge
CAMBODGE - ENVIRONNEMENT: La déforestation à Prey Lang dénoncée par Amnesty International
CAMBODGE - POLITIQUE: L'Union européenne dénonce l'acharnement judiciaire contre l'opposition
CAMBODGE - POLITIQUE: L'internet sous haute surveillance dans le royaume
CAMBODGE - POLITIQUE: Hun Sen, un homme fort toujours confronté à la soif de changement
CAMBODGE - ÉCONOMIE: Attirer les investisseurs étrangers devient de plus en plus compliqué
crown-relocations
sds
wrlife
lfib-fev20
pimp-my-dive
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14