Rédaction | Gavroche | 22/02/2021
Ailleurs en Asie / Actu  

PHILIPPINES - POLITIQUE: Le président Rodrigo Duterte défié par les juges

Les tribunaux philippins viennent de défier le président philippin Rodrigo Duterte avec des victoires en salle d'audience pour deux femmes que le président déteste, mettant fin à des contestations qui remontent presque à l'époque où il a été élu en 2016. Un «affront» judiciaire qui pourrait avoir des conséquences sur l'élection présidentielle de 2022 selon le site Asia Sentinel dont nous vous recommandons la lecture.

La première femme relégitimée par les juges est Leila de Lima, 61 ans, qui est en "détention préventive" depuis près de quatre ans pour s'être opposée à la guerre meurtrière du président philippin contre la drogue, dans laquelle les escadrons de la mort et la police sauvage ont assassiné des milliers de toxicomanes, pour la plupart pauvres et impuissants. La seconde est Leni Robredo, 55 ans, qui a été élue séparément à la vice-présidence en 2016. Elle s'est également opposée à sa guerre contre la drogue et que Duterte a vainement voulu remplacer par Ferdinand "Bong Bong" Marcos, le fils du défunt homme fort dont la famille aurait volé des milliards de dollars aux Philippines.

Plus de 5000 tués

Officiellement, en janvier 2019, plus de 5 100 suspects, dont au moins 50 enfants, avaient été tués dans la guerre contre la drogue. Les organisations de presse et les groupes de défense des droits de l'homme affirment que le bilan est de plus de 12 000 morts. Les sénateurs de l'opposition ont affirmé dès 2018 que plus de 20 000 personnes avaient été tuées. La Cour pénale internationale de La Haye aimerait mettre Duterte sur le banc des accusés après la fin de sa présidence en 2022, pour violation des droits de l'homme, ce qu'il a dénoncé.

Le 17 février, un tribunal de première instance a apparemment défié les souhaits de Duterte et a acquitté De Lima de l'une des trois accusations de conspiration de trafic de drogue, en réponse à la demande de son avocat de classer l'affaire en raison de la faiblesse des preuves. Après quatre ans d'emprisonnement, elle pourrait être sur le point d'obtenir sa liberté, à moins qu'il ne s'appuie à nouveau sur les tribunaux pour faire son travail, comme il l'a fait par le passé. De Lima, qualifiée de prisonnière de conscience par de nombreuses organisations de défense des droits de l'homme après que Duterte l'ait placée en "détention préventive" sur la base de ce que de nombreux critiques ont qualifié d'accusations inventées de toutes pièces, a été amenée au tribunal pour la première fois pendant la pandémie, portant une blouse rayée à manches longues et à capuche, un masque et un bouclier.

La Haute Cour et Lobredo

Parallèlement, la haute cour a rejeté mardi 16 février une protestation électorale en faveur de la vice-présidente Leni Robredo. Encore une fois, et comme dans le cas de De Lima, il s'agissait d'une de ces actions en justice de longue date impliquant des femmes qui sont une épine dans le pied du président.

La protestation avait été déposée par le fils de l'ancien président Ferdinand Marcos qui a perdu contre Robredo dans la course à la vice-présidence des élections de 2016. Il était le pari favori de Duterte, le président ayant lui-même reconnu que la famille Marcos avait contribué financièrement à sa campagne. Robredo a brièvement fait partie du cabinet avant d'être démise de ses fonctions. Plus tard, en 2019, elle a relevé le défi lancé par le président de contribuer à la gestion d'une agence gouvernementale de lutte contre les drogues illicites, mais s'est retrouvée rapidement démise de ses fonctions lorsqu'il est apparu qu'elle était si performante que cela a embarrassé le président.

Lors de la troisième tentative de Marcos Jr. pour déloger Robredo (en disant qu'il avait été trompé), le tribunal a rejeté à l'unanimité son affirmation comme étant sans fondement.

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici


A Lire Aussi
LAOS - TOURISME: Bientôt, votre escale ferroviaire à Luang Prabang
BIRMANIE - POLITIQUE: «Everything will be ok», le tee-shirt martyr
BIRMANIE - POLITIQUE: L'horreur est désormais dans les rues du pays
BIRMANIE - POLITIQUE: L'art Birman milite aussi contre la dictature
CAMBODGE - ENVIRONNEMENT: La déforestation à Prey Lang dénoncée par Amnesty International
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(0)
Soyez le premier à nous faire part de votre réaction !
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 1/03



Évènements Birmanie
BIRMANIE - POLITIQUE: «Everything will be ok», le tee-shirt martyr
BIRMANIE - POLITIQUE: L'horreur est désormais dans les rues du pays
BIRMANIE - POLITIQUE: L'art Birman milite aussi contre la dictature
BIRMANIE - POLITIQUE: Face au peuple, l'armée birmane a besoin d'alliés
BIRMANIE - POLITIQUE: Amnesty International s'alarme de l'usage de la force
Thaïlande - Crise politique
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les réseaux sociaux, l'arme de la contestation massive - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Vers une division du mouvement pro-démocratie entre manifestants et partisans d'un compromis ? - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Nouvelle accusation de lèse majesté contre une députée d'opposition - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Nouveau rapport sur le harcèlement des militantes pro-démocratie - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Astra Zeneca au risque de la polémique «royale» - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les vaccins anti Covid-19, otages de la crise politique thaïlandaise - Gavroche
Dernières Petites Annonces
POLITIQUE THAÏLANDAISE
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les réseaux sociaux, l'arme de la contestation massive - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Vers une division du mouvement pro-démocratie entre manifestants et partisans d'un compromis ? - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Un observateur du royaume nommé....Thaksin Shinawatra - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Suthep, la prison et les règlements de compte - Gavroche
THAÏLANDE - DÉFENSE: En surnombre, les généraux Thaïlandais priés de quitter l'uniforme - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Case prison pour Suthep, le tombeur de Yinluck Shinawatra - Gavroche
Coronavirus
ASIE DU SUD-EST - CORONAVIRUS: En avance sur la quarantaine, en retard pour les vaccins - Gavroche
VIETNAM - CORONAVIRUS: 150 millions de doses de vaccins bientôt commandées - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: La solution sera le passeport vaccinal, mais quand ? - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Anutin Charnvirakul, un ministre de la santé désormais vacciné - Gavroche
LAOS - CORONAVIRUS: Une assurance Covid désormais indispensable pour entrer dans le pays - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Les chauves souris thaïlandaises attirent les scientifiques dans les grottes - Gavroche
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Nouveau foyer infectieux détecté à Phnom Penh dans un «centre de divertissement» - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 20 février - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Réouverture prévue lundi de 54 provinces au lieu de 35 - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 13 février - Gavroche
Tourisme
THAÏLANDE - TOURISME: En vélo et en français sur les routes thaïlandaises... - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Ouvrir les frontières thaïlandaises au 1er juillet ? La mobilisation est lancée - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: 21 jours, 14 jours, 7 jours...La quarantaine anti-Covid en question - Rapide Visa
CHIANG MAI - TOURISME: En vadrouille, Eric nous fait découvrir les abords de «la rose du nord» - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Les crypto-monnaies, futur moyen de paiement touristique - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Après la Covid 19, ne plus croire aux commentaires en ligne ? - Gavroche
CHIANG MAI - TOURISME: En vadrouille avec Eric...au Wat Pha Lat - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Se rendre en Thaïlande sans «motif impérieux» ? Oui, c'est possible - Rapide Visa
PHILIPPINES - TOURISME: Pampanga, royaume de la mangrove dans l'archipel - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Passeports vaccinaux vs quarantaine obligatoire, la bataille continue - Gavroche
Dernières Offres d'Emploi
03/01/2021
Lieu: Ventiane
 
 
25/12/2020
Lieu: Bangkok
 
 
13/12/2020
Lieu: BANGKOK
 
 
13/12/2020
Lieu: BANGKOK
 
 
08/12/2020
Lieu: télétravail
 
 
Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
booked.net
Les Nouvelles du Cambodge
CAMBODGE - ENVIRONNEMENT: La déforestation à Prey Lang dénoncée par Amnesty International
CAMBODGE - POLITIQUE: L'Union européenne dénonce l'acharnement judiciaire contre l'opposition
CAMBODGE - POLITIQUE: L'internet sous haute surveillance dans le royaume
CAMBODGE - POLITIQUE: Hun Sen, un homme fort toujours confronté à la soif de changement
CAMBODGE - ÉCONOMIE: Attirer les investisseurs étrangers devient de plus en plus compliqué
crown-relocations
sds
wrlife
lfib-fev20
pimp-my-dive
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14