Apolline Troncin | Gavroche | 12/11/2014
Culture / Actu  

Sathorn Unique : une tour fantôme au cœur de Bangkok

Depuis le BTS Saphan Taksin on ne voit qu’elle : la Sathorn Unique, ou « Ghost Tower », est un édifice impressionnant d’une cinquantaine d’étages laissé à l’abandon depuis plus de quinze ans. Vestige de la crise économique de 1997, c’est aussi l’un des endroits les plus prisés par les explorateurs urbains pour admirer la ville.
Sathorn Unique est une silhouette de béton gigantesque se dressant près du Chao Praya, juste à côté de la station de BTS Saphan Taksin. Sa construction commence en 1990 alors que la Thaïlande connaît un boom économique sans précédent et que Bangkok devient un immense chantier où les tours commencent à gratter le ciel. Ce projet dantesque de 49 étages était censé être le plus grand complexe résidentiel de luxe de Bangkok, avec ses 600 appartements haut de gamme et ses nombreux commerces.

Mais en juillet 1997, c’est le drame : les traders des salles des marchés des banques européennes s’affolent en constatant que sur les écrans, le baht ne cesse de chuter face au dollar américain. Quelques heures plus tard, la planète finance comprend l'ampleur du désastre lorsque la rumeur est confirmée: la spéculation immobilière a fait s'écrouler toute l'économie du royaume, 900 000 m2 de bureaux et de logements n’ont pas trouvé preneurs à Bangkok et les investisseurs doivent dévoiler des crédits insolvables totalisant plusieurs centaines de millions de dollars. En quelques semaines, le baht entraîne dans sa chute toutes les autres devises asiatiques, provoquant une fuite des capitaux et l’une des plus terribles crises économiques du XXe siècle.

De nombreuses constructions cessent à Bangkok, dont celle du Sathorn Unique, complétée à 80% elle fait depuis partie de l’un de ces nombreux vestiges de la crise asiatique que l’on peut encore apercevoir à Bangkok, laissés à l’abandon depuis 15 ans, trop fragiles à restaurer, trop coûteux à détruire. Mais cet édifice, avec ses cinquante étages dominant la ville, est de loin le plus impressionnant et le plus symbolique. Plus communément appelée Ghost Tower (tour fantôme) par les habitants de la cité des Anges, beaucoup de Thaïlandais racontent que les esprits hantent la tour, ajoutant un peu plus de mystère à ce lieu atypique.



L'une des plus belles vues de Bangkok

En théorie inaccessible au public et interdite d’accès, il est en fait assez simple de la visiter, et il suffit de passer par l’entrée et de négocier avec les gardes, au rez-de-chaussée, pour pouvoir accéder aux étages, moyennant évidemment un petit pécule qui dépend des talents de négociateurs des visiteurs. Il faut également prévoir un peu de matériel – une lampe torche, des baskets et des bouteilles d’eau – et s’armer de courage, de patience et (d’un peu) de prudence pour l’ascension des quarante-neuf étages dans ce décor de tournage de film d’horreur.

D’étage en étage on découvre ces appartements de luxe entièrement vides et tous semblables avec leurs salles de bains à l’intérieur desquelles les baignoires avaient déjà été installées. Le fond de la cage d’ascenseur semble disparaitre dans un grand trou noir, dégageant une sensation un peu oppressante. La végétation a envahi au fil des ans les balcons et les étages supérieurs, créant des jardins naturels sur lesquels on s’arrête pour reprendre son souffle en profitant d’une vue de plus en plus impressionnante.



Sur le sol, des gravats et de la poussière, des restes de chantier, des casques, des brouettes, des outils. Les murs fissurés sont recouverts de graffitis. Contrairement aux rumeurs, il n’y a aucun passage vraiment difficile à négocier, hormis quelques étages quasiment dans l’obscurité pour lesquels une lampe torche est recommandée, et il est évidemment impératif de toujours bien regarder où l’on met ses pieds. A part quelques jeunes aventureux, peu de chances de croiser qui que ce soit.

L’arrivée au 49ème étage vaut toutes les peines du monde. La vue à 360° est à couper le souffle. Juste en face, on aperçoit le célèbre Sirocco, l’un des plus hauts bars rooftop du monde. S’il domine la Sathorn Unique, l’avantage est qu’ici nous sommes seuls. Pas besoin de se battre avec des dizaines de touristes pour se prendre en photo en dégustant une consommation bien trop chère. Non, ici, c’est un sentiment grisant de liberté qui nous anime et une impression étrange après cette ascension dans une ruine immense et complètement vide : celle de partager le toit du monde avec les Anges. Une expérience fascinante réservée aux esprits curieux.

Apolline Troncin ( www.gavroche-thailande.com)
A Lire Aussi
BANGKOK - CULTURE: Retrouvez la biennale des arts de Bangkok en vidéo
THAÏLANDE - JUSTICE : Netflix accueille Charles Sobhraj, le «serpent» de Bangkok
THAÏLANDE - CULTURE : L'art au paradis, un joyeux musée en trois dimensions
THAÏLANDE - CINÉMA: Le royaume sur grand écran c'est.... « Bangkok Nites » du cinéaste japonais Katsuya Tomita
THAÏLANDE - FRANCE : «Lady Bar», le film qui manquait pour comprendre l'envers du Siam
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(0)
Soyez le premier à nous faire part de votre réaction !
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 18/01



Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
Thaïlande - Crise politique
THAÏLANDE - JUSTICE: 87 ans de prison pour lèse-majesté, inacceptable pour Amnesty International - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Quelle réconciliation pour le comité en charge d'éviter l'escalade de la répression ? - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Explosion et arrestations...Journée d'affrontement à Bangkok le 16 janvier - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Le délit de lèse majesté, un instrument pour verrouiller le royaume en 2021 - Gavroche
THAÏLANDE - FRANCE: A nouveau, le regard d'Arte sur la crise politique Thaïlandaise - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: #FreeYouthThailand, offensive de la jeunesse contre des symboles contestés - Gavroche
Dernières Petites Annonces
POLITIQUE THAÏLANDAISE
THAÏLANDE - JUSTICE: 87 ans de prison pour lèse-majesté, inacceptable pour Amnesty International - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Quelle réconciliation pour le comité en charge d'éviter l'escalade de la répression ? - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Explosion et arrestations...Journée d'affrontement à Bangkok le 16 janvier - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Le délit de lèse majesté, un instrument pour verrouiller le royaume en 2021 - Gavroche
THAÏLANDE - FRANCE: A nouveau, le regard d'Arte sur la crise politique Thaïlandaise - Gavroche
THAÏLANDE - RÉTROSPECTIVE: Une année 2020 en images avec Thai PBS - Gavroche
Coronavirus
THAÏLANDE - TOURISME: A Pattaya, fermeture à tous les étages - Gavroche
MALAISIE - CORONAVIRUS: Retour drastique au «lockdown» - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Le soutien économique, doctrine du gouvernement - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 18 janvier - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Chonburi, Samut Sakhon, Nongkhai, Chanthaburi et Trat...provinces les plus verrouillées du pays - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: L'échec flagrant de la quarantaine de luxe pour retraités - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Ce qu'il faut savoir sur la Covid-19 dans le royaume au 15 janvier - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Chiang Mai promet 100 000 bahts aux touristes, puis se rétracte - Gavroche
INDONÉSIE - BALI: Les hôtels exigent davantage d'aide - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Qui sont les individus contaminés par la Covid-19 ? - Gavroche
Tourisme
THAÏLANDE - TOURISME: Suvanarbhumi, l'aéroport vide qui continue de grandir - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: L'heure de réouverture du pays sonnera fin 2021 - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Au Koh Jum Lodge, oubliez la pandémie à un prix imbattable - PUBLI-INFO
THAÏLANDE - TOURISME: Chiang Mai promet 100 000 bahts aux touristes, puis se rétracte - Gavroche
PHILIPPINES - TOURISME : Un pays aux mille paysages - Gavroche
CAMBODGE - TOURISME: Kampot, sanctuaire cambodgien bientôt défiguré - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Plus question de faire peur aux étrangers avec la Covid-19 - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME : une halte à Prachuap Khiri Khan - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME - Koh Kret, une bouffée d’air ! - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Subventions et corruption dans le royaume, épisode 2 - Gavroche
Dernières Offres d'Emploi
03/01/2021
Lieu: Ventiane
 
 
25/12/2020
Lieu: Bangkok
 
 
13/12/2020
Lieu: BANGKOK
 
 
13/12/2020
Lieu: BANGKOK
 
 
08/12/2020
Lieu: télétravail
 
 
L'actu en Birmanie
BIRMANIE - LIVRE: Rohingyas, de la fable à la réalité
BIRMANIE - ÉCONOMIE: Tableau de bord économique birman au début décembre 2020
BIRMANIE - HISTOIRE: L'université de Rangoon a 100 ans, et célèbre le symbole du paon
BIRMANIE - HISTOIRE: Il y a dix-huit ans, la mort du Maréchal Ne Win
BIRMANIE - POLITIQUE: Le parti de l'armée refuse de reconnaitre les résultats des législatives
booked.net
Les Nouvelles du Cambodge
CAMBODGE - JOURNALISME: Comprendre l'actualité du royaume avec Ate Hoestra
CAMBODGE - JUSTICE: L'épuration politique se joue dans les tribunaux cambodgiens
CAMBODGE - EUROPE: L'aide au développement, malgré les sanctions
CAMBODGE - LIVRE : « Mémoire d'une guerre oubliée », le testament jamais publié de l'ancien chef d'état-major de Lon Nol !
CAMBODGE - ÉCONOMIE: Le pétrole du golfe de Siam, futur eldorado cambodgien
crown-relocations
sds
wrlife
lfib-fev20
pimp-my-dive
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14