Bruno Édouard Perrin | Gavroche Magazine | 23/05/2020
Histoire / Actu  

THAÏLANDE - HISTOIRE : Les Chinois et le Siam avant la création de Sampeng

La civilisation chinoise se développe à l’origine dans la plaine de Chine du Nord, à l’écart des autres centres de civilisation. Les Han entament vers 1000 avant JC une longue marche vers le Sud qui les conduit en Chine méridionale près de deux mille ans plus tard, dans des régions – Yunnan, Fujian et Guangdong –  habitées alors par des peuples proches de nombreux groupes d’Asie du Sud-Est continentale qui sont soumis progressivement. Cette colonisation laissera des marques : organisations claniques d’entraide mutuelle ancêtres des triades et morcellement culturel et religieux.

Le commerce maritime entre la Chine et l’Asie du Sud-Est commence sous la dynastie Song, entre le Xe et le XIIIe siècle. Aux marchands se joint une diaspora de réfugiés chinois fuyant les bandits, la piraterie et les guerres. Les régions limitrophes de la Chine sont alors constituées de petits royaumes de tradition hindouiste et brahmanique, peu peuplés, notamment môn et khmers, avec lesquels l’Empire du Milieu  entretient des relations de bon voisinage, commerciales et diplomatiques. Des réseaux de marchands chinois s'établissent dans les marchés et les ports du golfe de Siam.

Quelques tribus thaïes venant de Chine méridionale s’installent au XIIIe siècle dans le bassin du Chao Phraya. Ils établissent de petites principautés, profitant de conditions climatiques favorables permettant une croissance démographique importante et un développement de l’agriculture. Exploitant la pression politique et militaire chinoise sur Angkor, les Thaïs développent ensuite des royaumes plus larges aux dépends des Môns et des Khmers. Sukhothai naît en 1238, Ayutthaya un siècle plus tard.

La dynastie Ming qui chasse les Mongols en 1368 est un âge d’or pour la Chine. Zhang He, un musulman du Yunnan, mène au début du XVe siècle sept expéditions pour le compte de l’Empereur. L’explorateur est à la tête d’une armada de jonques, cinq fois plus grandes que celles de Christophe Colomb. Il reviendra du Siam impressionné par ces femmes qui font du commerce et n’hésitent pas à séduire les marins chinois pour favoriser leurs affaires.

Les Chinois s’établissent à Ayutthaya et dans d’autres ports du golfe de Siam, tels Ligor ou Patani, où leur population dépasse souvent celle des natifs. Le commerce entre les deux pays est marqué par le tribut offert à l’Empereur par le Siam en signe de soumission.

Aux XVIe et XVIIe siècles, ce sont les Européens qui arrivent au Siam : Espagnols et Portugais d’abord, puis Hollandais et Anglais. Ces derniers, débarquant en 1620 dans le sud du pays, découvrent qu’ils doivent traiter avec une communauté de marchands hokkiens déjà bien implantée.

Les femmes chinoises ne quittant alors jamais le sol natal, les immigrants fondent souvent une famille avec une Siamoise. Leurs descendants, les « lukchins » (enfants de la Chine, en thaïlandais) sont rapidement assimilés.

Bientôt, des troubles secouent l’Empire : les Mandchous conquièrent Pékin en 1644, fondant la dynastie Qing. Les partisans des Ming déchus établissent une opposition forte dans le Fujian et le Guangdong, réprimée violemment. Les méridionaux n’ont plus le droit d’habiter la bande côtière, le commerce privé est interdit ainsi que les voyages à l’étranger. Beaucoup fuient le pays et se réfugient en Asie du Sud-Est. Au Siam, les migrants hokkiens s’établissent surtout au sud alors que les Teochius préfèrent Trat et Chantabun.

Les Français sont accueillis à bras ouverts par le roi Narai. L’aventurier grec Constantin Paulkhon, devenu Premier ministre, favorise leur influence. Mais si les jésuites rêvent secrètement de convertir le roi au catholicisme – tentative qui se solde par un échec. Les Français n’ont pas la puissance commerciale de la VOC (Compagnie néerlandaise des Indes orientales) et ne concurrencent pas non plus les Chinois, bien établis en tant qu’intermédiaires. Simon de La Loubère, l’ambassadeur de Louis XIV à Ayutthaya, écrit dans ses mémoires qu’il y a de 3000 à 4000 Chinois au Siam. À la mort de Narai en 1688, le roi Phetracha fait expulser les Occidentaux et le pays se ferme à leur influence pour plus d’un siècle. Les Chinois sont les grands gagnants de la disgrâce européenne.

Dominant le commerce extérieur siamois, les Hokkiens installés à Ayutthaya fréquentent volontiers princes et grands officiers et l’élite chinoise occupe souvent de hautes positions dans la noblesse siamoise, au risque de déstabiliser le système classique des obligations héréditaires. La population chinoise dans le pays est estimée à 10 000 personnes.

Les Siamois ont jusqu’au milieu du XVIIIe siècle une conception de la guerre bien particulière : les combats sont des démonstrations de force où les adversaires se jaugent respectivement et à l’issue desquelles les pertes ne sont généralement pas très élevées. Les Birmans remettent en cause ces pratiques traditionnelles et à partir de 1760 se livrent à une longue série d’attaques destructrices, qui entraîneront la destruction d’Ayutthaya et au massacre de ses habitants chinois.

Le chef d’armée Taksin - dont le père était un immigré chinois et la mère siamoise – réussit à chasser les Birmans et devient roi en 1768, établissant la nouvelle capitale à Thonburi. Une enclave commerciale chinoise se développe rapidement sur la rive gauche du Chao Phraya, en face de la nouvelle capitale. Contrairement à Ayutthaya où le commerce était dominé par les Hokkiens, originaires du sud de la province du Fujiang, celui-ci est désormais principalement aux mains des Teochiu, originaires de la région nord du Guangdong.

Lorsque Taksin sera renversé en 1782, la capitale sera déplacée à Bangkok, et le nouveau palais royal construit à l’emplacement de la colonie chinoise existante, entraînant le déplacement de cette population dans ce qui deviendrait Sampeng.

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici

Bruno Édouard Perrin

A Lire Aussi
INDOCHINE - HISTOIRE: Les découvertes de l'archéologue Henri Mansuy, l'autre visage du Cambodge ancien
CAMBODGE - HISTOIRE: George Groslier, l'âme du musée de Phnom Penh dans les années 20
CAMBODGE - HISTOIRE: Sur la trace de la vieille femme de pierre du musée de Phnom Penh
CAMBODGE - HISTOIRE: André Malraux et le musée de Phnom Penh, l'enquête du «Souvenir Français»
CAMBODGE - TRADITIONS : Entre haut-parleurs, cérémonie animistes et génies en tout genre
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(2)
Emilie S. 2020-05-24 00:00:00
...
Tout est dans le titre !
Rick A. 2020-05-24 00:00:00
Très sympa !
Très sympa ! Continuez ce type d'article ! Cela donne envie de voyager !
Retrouvez-nous sur Facebook
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 6/07



Coronavirus
VIETNAM - ÉCONOMIE: La croissance vietnamienne bien placée pour repartir au second semestre 2020 - Gavroche
INDONÉSIE - CORONAVIRUS: L'indépendance sera célébrée dans l'ombre de la pandémie - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Les tournois de boxe thaïes ont repris le 4 juillet...sans spectateurs - Gavroche
ASIE DU SUD EST - ÉCONOMIE: Le travail des femmes, principale victime de la Covid-19 - Gavroche
GAVROCHE - HUMOUR: Quand l'Etat d'urgence devient une (triste) routine thaïlandaise - Gavroche
INDONÉSIE - TOURISME: Prières de masse à Bali pour conjurer le retour de la Covid-19 - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - ÉPIDÉMIE: Le point sur le Coronavirus / Covid 19 au 5 juillet - Gavroche
INDONÉSIE - BALI: Les chauffeurs routiers refusent de payer les tests Covid-19 - Gavroche
MALAISIE - TOURISME: Une foire aux voyages en ligne pour inciter les malaisiens à voyager et dépenser - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Les bars et karaoké ouvrent, mais l'état d'urgence perdure - Gavroche
THAÏLANDE - AVIATION: Voler vers Bangkok au temps du coronavirus, le mode d'emploi - Gavroche
CAMBODGE - VOYAGE : Un français raconte son retour à Phnom Penh, tests à l'appui - Gavroche
SINGAPOUR - CORONAVIRUS: Les échanges frontaliers avec la Malaisie vont reprendre - Gavroche
BIRMANIE - CORONAVIRUS: l'interdiction des vols internationaux prolongée jusqu'au 15 juillet - Gavroche
VIETNAM - CORONAVIRUS: Voici pourquoi les vietnamiens ont repoussé l'épidémie... - Asia Sentinel
THAÏLANDE - FRANCE: Le 1er juillet, les frontières européennes rouvrent à géométrie variable - Gavroche
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Les postes frontières cambodgiens avec la Thaïlande et le Laos restent fermés - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Les éléphants, protégés eux aussi contre l'épidémie de Covid-19 - Gavroche
VIETNAM - CORONAVIRUS: Restrictions sévères pour les visiteurs étrangers - Gavroche
ASIE - CORONAVIRUS: Le plasma des sud-coréens contaminés va-t-il livrer les secrets du coronavirus ? - Gavroche
Dernières Petites Annonces
POLITIQUE THAÏLANDAISE
THAÏLANDE - POLITIQUE: Pourquoi les jeunes thaïlandais s'intéressent au coup d'état de 1932 ? - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: L'histoire, nouveau bras de fer entre opposition et militaires dans le royaume - Gavroche
THAÏLANDE - POUVOIR: Prawit Wongsuwan, vrai patron politique du royaume ? - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Bangkok, le champ de bataille du pouvoir post Covid-19 - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: «Je ne suis pas une personne cruelle qui peut ordonner un meurtre» affirme Prayuth Chan Ocha - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: En Asie du sud-est, les dissidents thaïlandais doivent-ils redouter le pire ? - Gavroche
THAÏLANDE - VISITE DU PAPE
JAPON - DIPLOMATIE: Après avoir promu le dialogue à Bangkok, le pape François s'insurge contre le nucléaire à Nagasaki - Gavroche
THAILANDE - RELIGION: Quel bilan pour la visite du pape François ? - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Un entretien avec Son Éminence Francis Xavier Cardinal Kriengsak Kovithavanij, évêque de Bangkok - Gavroche Magazine
GAVROCHE HEBDO - EDITORIAL: Face au pape François, une société thaïlandaise en demande de repères - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Pourquoi les Thaïlandais n'ont pas été évangélisés - Gavroche
Tourisme
THAÏLANDE - TOURISME : Derrière la télé-réalité, la vraie Koh Lanta - Gavroche Magazine
THAÏLANDE - TOURISME: Plus de «tarifs farangs» dans les parcs nationaux thaïlandais ! - Gavroche
THAÏLANDE - CHRONIQUE : « Hua Hin : l'autre visage (1) Au resto « Pa Malee » - Gavroche
KOH SAMUI - TOURISME: Alerte rouge sur l'hôtellerie insulaire assommée par les faillites - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Les éléphants, protégés eux aussi contre l'épidémie de Covid-19 - Gavroche
Dernières Offres d'Emploi
06/07/2020
Lieu:
 
 
11/04/2020
Lieu: à domicile
 
 
08/03/2020
Lieu:
 
 
28/02/2020
Lieu:
 
 
27/02/2020
Lieu:
 
 
L'actu en Birmanie
BIRMANIE - CORONAVIRUS: l'interdiction des vols internationaux prolongée jusqu'au 15 juillet
BIRMANIE - POLITIQUE: Les 75 ans d'Aung San Suu Kyi, un beau cadeau électoral
BIRMANIE - TOURISME : La pagode du rocher doré
BIRMANIE - CORONAVIRUS: Le ciel birman reste fermé aux vols internationaux jusqu'au 30 juin
BIRMANIE - TOURISME Découvrez le lac Inlé à vélo
Dernières bonnes adresses
5 stars transactions immobilieres
Thailande / Bangkok Agences Immobilieres
 
ACACIA
Thailand / Bangkok Écoles
 
MONDASSUR
France / - Assurances
 
P'TIBOUTS
THAILANDE / BANGKOK CrÈches
 
VOVAN & ASSOCIÉS
THAÏLANDE / BANGKOK Avocats
 
Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
booked.net
Programme Tele TV5
Les Nouvelles du Cambodge
CAMBODGE - ÉCONOMIE: L'avertissement de Sam Rainsy aux banques européennes actives dans le microcrédit
CAMBODGE - VOYAGE : Un français raconte son retour à Phnom Penh, tests à l'appui
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Les postes frontières cambodgiens avec la Thaïlande et le Laos restent fermés
CAMBODGE - HISTOIRE: George Groslier, l'âme du musée de Phnom Penh dans les années 20
CAMBODGE - HISTOIRE: Sur la trace de la vieille femme de pierre du musée de Phnom Penh
la-petite-ecole
crown-relocations
sds
mtgp
wrlife
lfib-fev20
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14