Francois Doré | Le Souvenir Français Thaïlande | 21/06/2020
Histoire / Actu  

CAMBODGE - HISTOIRE: Sur la trace de la vieille femme de pierre du musée de Phnom Penh

Vous aimez les énigmes historiques ? Bienvenue dans le monde trouble de pierres et de mythes du musée de Phnom Penh, où notre ami François Doré nous entraine dans le sillage d'André et Clara Malraux. Si vous avez lu le premier épisode, publié comme celui ci sur le site du Souvenir Français de Thaïlande dont nous vous recommandons chaudement la lecture, vous êtes évidemment impatiens de savoir qui est la vieille femme de pierre du musée cambodgien... Suivez le guide. L'histoire et l'art ont rendez vous avec André Malraux.

Lancer le diaporama
 

Ceci est la deuxième partie du récit de François Doré publié dans «Le Souvenir Français de Thaïlande» : André Malraux et le Musée de Phnom Penh.

Qui peut donc bien être cette vieille femme représentée si crûment sur ce fragment de linteau du Musée de Phnom Penh, ‘représentation presque caricaturale’ reprend Madeleine Giteau et que les plus grands spécialistes de l’archéologie khmère ne sont pas arrivés à identifier ?

La solution va venir de l’Inde, grâce aux travaux de l’archéologue française Mireille Bénisti.

La Kārikkālammaiyār indienne et sa légende  :

C’est beaucoup plus tard, en 1967, que, dans une brillante étude, Mireille Bénisti va magistralement donner un nom à cette vieille femme.

Lors de ses recherches dans les ruines du Vǎt Basět (Province de Bǎttambang), l’archéologue remarqua ‘sur le sol un linteau qui présentait un thème singulier. On y voit le dieu Śiva à dix bras, dansant entre deux personnages féminins accroupis de part et d’autre de ses pieds, l’un d’eux offrant tous les signes de la jeunesse et de la beauté, l’autre, par ses membres amaigris et ses seins pendants, portant les signes manifestes de la décrépitude’…

Cette représentation d’une vieille femme décrépite a contribué à nous intriguer, jusqu’au moment où elle s’éclaira par un rapprochement d’images de l’Inde du Sud, figurant une femme assise, aux membres maigres et aux seins tombants. Celle-ci est Kārikkālammaiyār, une sainte śivaïte’. (Bénisti, 1967, p.513). Appellation indienne que l’on pourrait traduire par ‘La sainte Mère de Karikal’, ville située au sud de Pondichéry et qui fut un des quatre Établissements Français de l’Inde, jusqu'en 1954.

La légende de cette sainte qui vivait au VIème siècle de notre ère en Inde du Sud, dans l’actif port de Karikal est très belle et a joui, toujours selon l’auteur, ‘d’une grande popularité et d’une dévotion active dans le pays tamoul’.

Mireille Bénisti résume ainsi la légende de la sainte :  PuNitavati, fille du chef des marchands du port de Kāraikkāl, était, dès son enfance, une dévote de Śiva. Devenue très belle, on la maria, et elle fut une épouse parfaite.

Un jour, son mari fut témoin d’un miracle : PuNitavati donna à un ascète mendiant śivaïte, une des mangues qu’il lui avait auparavant confiée pour son repas.

Quand il la lui redemanda pour y goûter, PuNitavati implora le Seigneur Śiva, qui fit apparaître un fruit délicieux.

Devant cette intervention de la divinité qui démontrait le caractère sacré de sa femme, l’époux préféra renoncer à la vie commune, la quitta et alla s’établir ailleurs.

PuNitavati continua sa vie de dévote. Pourtant, les parents de la jeune femme la ramenèrent auprès du mari dans sa nouvelle résidence. C’est alors qu’il leur fit connaître la sainteté de leur fille, et tous se prosternèrent devant elle.

PuNitavati, à la suite du renoncement ainsi confirmé de son mari, invoqua Śiva en ces termes :’ C’est pour lui, mon mari, que j’ai conservé mon corps et ma beauté. Puisqu’il n’en veut plus, ô mon Seigneur, débarrasse-moi de ma chair et donne moi ce corps des diables qui adorent tes pieds…Le Suprême l’exauça. Elle secoua sa chair et sa chair ne fut plus qu’un squelette… Elle partit alors pour l’Himālaya et gravit le Kaïlāsa. A Śiva qui lui demandait ce qu'elle désirait, elle répondit : ‘Si je dois renaître, je veux ne jamais t’oublier…’Je veux, ô Bien, en chantant de joie, rester sous ton pied quand tu danses’. Śiva alors, accéda à sa requête… ».

C’est donc elle, la sainte, qui est représentée, accroupie sur le côté gauche ou droit de la base de certains bas-reliefs où l’on voit Śiva dansant. Elle rythme la danse avec une cymbale ou un tambourin qu’elle tient dans sa main gauche. C’est sans doute là l’objet que l’on voit sur le bas-relief du musée de Phnom Penh et que n‘a pu reconnaître George Groslier.

Les autres représentations de la sainte :

C’est encore Mireille Bénisti qui un peu plus tard, en 1969, va signaler la reproduction de ce même personnage sur plusieurs autres sculptures : notamment un fronton retrouvé en morceaux au temple de Phimaï en Thaïlande, un fronton du temple de Banteay Srei, et enfin le fragment de bas-relief catalogué dans les collections du musée national de Phnom Penh et qui est à l’origine de ce texte : ‘La Belle Heaulmière’ de George Groslier. Elle précisera également que le musée Guimet possède dans ses fonds, une photographie de ce relief (no 31649/2). (Bénisti, 1969, p. 159).

On pourrait encore ajouter, à cette liste toujours incomplète, la représentation de la sainte śivaïte sur un fronton du gopura du temple de Phnom Chisor au sud de Phnom Penh et qui, comme à Banteay Srei, représente la Kārikkālammaiyār sous l’apparence effrayante d’une diablesse, échevelée et les yeux exhorbités.

Enfin, la dernière étape de ce long périple de la sainte Kārikkālammaiyār, née dans l’Inde du Sud au VIème siècle, puis que l’on a retrouvée sur le temple de Banteay Srei (Xème siècle), va se situer en Thaïlande aux XIème et XIIème siècles.

On va retrouver son effigie sur les frontons de plusieurs temples. Mireille Bénisti l’avait signalée sur un fragment retrouvé à Phimai. Aujourd’hui ce fronton qui représente Śiva dansant, a été reconstitué et se trouve au-dessus de l’entrée du sanctuaire central. La Kārikkālammaiyār se trouve à la base du fronton, à l’extrême gauche.

Nous pouvons encore citer les représentations que l’on trouve dans quelques autres temples situés en Thaïlande, au Prasat Phanom Rung, au Prasat Kamphaeng Yai et enfin au Prasat Narai Jaeng Waeng. Cette liste n’est pas exhaustive, et l’on a des chances de retrouver une image de cette vieille femme au pied de chaque image de Śiva dansant.

Tantôt sainte, tantôt diablesse

Au vu de ces quelques images, force est de constater que la représentation de la Kāraikkālammaiyār a été traduite sous le ciseau de l’artiste khmer de deux façons différentes : tantôt la sainte apparaît sous son aspect de vielle femme décrépie, tantôt sous celui d’une diablesse.

Mireille Bénisti explique cette dualité du personnage. A l’origine, il semble que la sainte demande elle-même à Śiva ‘de lui donner le corps des diables et prendre le nom de KāreikkāRpēy, ‘la diablesse de Kareikkal’.

Mais toujours selon l’auteur, ‘Jean Filliozat va démontrer que c’est la Mère (ammeiyār) , la femme révérée, qui a prévalu sur la diablesse (pey)…’. . Il semble d’ailleurs, que le culte toujours bien vivant dans le sud de l’Inde d’aujourd’hui, perpétue l’image d‘une Mère bienfaisante et vénérée. Par référence au ‘miracle’ qui fit découvrir sa sainteté, elle est célébrée à la période du festival des mangues.

L’habillement du personnage peut sans doute nous aider à distinguer la ‘Mère’ de la ‘diablesse’. Si elle semble toujours porter un sarong rayé et des disques ou des anneaux aux oreilles, par contre, la coiffure peut-être soit élaborée et retenue comme pour un chignon pour celle-là, soit étalée en boucles indisciplinées pour celle-ci.

Il est à remarquer, sur le détail du fronton du temple de Phanom Rung, la richesse de la tenue du personnage aux parements au col et aux manches, qui sont peut-être des bijoux. Il est étonnant également de voir que derrière la sainte est représentée une deuxième femme.

Poitrine plate et tombante

Mais quel que soit le caractère du personnage choisi par le sculpteur khmer, c’est bien l’image de la poitrine plate et tombante, qui va rester la constante dans l’iconographie et qui permet de reconnaître la vieille femme accroupie, même lorsque le reste de l’image a été détruit par le temps ou par les hommes. Remarquons également que la pose et l’accroupissement des membres inférieurs sont représentés de manières différentes : tantôt elle est assise sur un talon et un genou replié, tantôt elle est assise sur les deux talons, les jambes écartées, tantôt vue de face, tantôt vue de profil.

L’instrument de musique, avec lequel la sainte scande la danse du dieu Śiva, varie également selon les représentations, bien qu’en général on puisse reconnaître assez difficilement des cymbales.

Enfin il semble intéressant de signaler ici un personnage que l’on trouve sur le linteau du Śiva dansant du temple de Sri Khorapum, toujours en Thaïlande.

Le personnage que l’on remarque sur la gauche du fronton, attesté comme Dourga, présente une ressemblance frappante avec la Kārikkālammaiyār, tout au moins dans sa pose, son habillement et ses ornements d’oreilles. Mais la fière et haute poitrine ainsi que les attributs qu’elle tient en mains révèlent une tout autre divinité.

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici

A Lire Aussi
INDOCHINE - ÉCRIVAINS: Georges Godefroy, l'amour asiatique au bout de la plume
CAMBODGE - HISTOIRE: «Comment meurt un Empire ?», la question qui taraude les historiens d'Angkor
THAÏLANDE - FRANCE: En 1893, une guerre franco-siamoise évitée de justesse
BIRMANIE - PHOTOGRAPHIE: «Myanmar Photos archives», l'exposition virtuelle à ne pas rater
THAÏLANDE - FRANCE: Les disparus de l'affrontement franco-siamois de 1893
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(1)
Rick A. 2020-06-21 09:13:10
A lire !
Super article ! A lire !
Retrouvez-nous sur Facebook
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 3/08



Coronavirus
INDONÉSIE - ÉCONOMIE: C'est fait, l'économie indonésienne est en récession - Gavroche
PHILIPPINES - CORONAVIRUS: L'archipel se referme devant la seconde vague de contaminations - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Le concept des «bulles de voyage» tué par la menace sanitaire - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Le royaume de Thaïlande, seul pays de l'ASEAN avec lequel l'UE garde ses frontières ouvertes - Gavroche
VIETNAM - CORONAVIRUS: Les dix personnes décédées du coronavirus sèment un vent de panique au Vietnam - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Le royaume à la mode Covid-19, pas terrible pour les résidents étrangers - Gavroche
LAOS - CORONAVIRUS: Le 31 août, nouvelle date butoir pour les restrictions anti Covid-19 - Gavroche
ASIE DU SUD EST - BELGIQUE: Nouvelles exigences belges pour tous les arrivants dans le pays - Gavroche
BIRMANIE - CORONAVIRUS: Tous les vols internationaux suspendus jusqu'au 31 août - Gavroche
THAÏLANDE - VOLS : Thai Airways volera vers Copenhague les 16 et 30 août - Gavroche
VIETNAM - CORONAVIRUS: Un premier malade vietnamien succombe à la Covid-19 - Gavroche
ASIE - CORONAVIRUS: Les pays occidentaux font fausse route face à la Covid-19 - Gavroche
VIETNAM - CORONAVIRUS: Les autorités vietnamiennes relancent l'alerte Covid-19 - Gavroche
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Interdiction des vols en provenance de Malaisie et d'Indonésie à partir du 1er août - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Deux vols spéciaux de Thai Airways vers Francfort en août - Gavroche
LAOS - CORONAVIRUS: Un 20ème cas de contamination signalé, en quarantaine à Vientiane - Gavroche
LAOS - CORONAVIRUS: Les frontières laotiennes restent fermées aux visiteurs étrangers - Gavroche
ASIE DU SUD EST - CORONAVIRUS: Pourquoi cette crise sanitaire peut se transformer en rebond pour l'ASEAN - Gavroche
CAMBODGE - ÉCONOMIE: Les travailleurs journaliers, premières victimes sociales du coronavirus - Gavroche
BIRMANIE - ÉDUCATION: L'Union européenne soutient les écoles birmanes - Gavroche
Dernières Petites Annonces
POLITIQUE THAÏLANDAISE
THAÏLANDE - POLITIQUE: Entre le chef de l'armée Apirat Kongsompong et l'avocat Arnon Nampha, la guerre est déclarée - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Un avocat et un leader étudiant arrêtés avant les manifestations du 16 août - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Prayut Chan Ocha reste, ses ministres changent - Gavroche
THAÏLANDE - ÉCONOMIE: Pour Prayut Chan-Ocha, l'économie thaïlandaise va mieux depuis 2014 - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Bien comprendre les enjeux du remaniement ministériel en Thaïlande - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: La BBC énumère les raisons de la «rébellion» des jeunes thaïlandais - Gavroche
THAÏLANDE - VISITE DU PAPE
JAPON - DIPLOMATIE: Après avoir promu le dialogue à Bangkok, le pape François s'insurge contre le nucléaire à Nagasaki - Gavroche
THAILANDE - RELIGION: Quel bilan pour la visite du pape François ? - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Un entretien avec Son Éminence Francis Xavier Cardinal Kriengsak Kovithavanij, évêque de Bangkok - Gavroche Magazine
GAVROCHE HEBDO - EDITORIAL: Face au pape François, une société thaïlandaise en demande de repères - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Pourquoi les Thaïlandais n'ont pas été évangélisés - Gavroche
Tourisme
THAÏLANDE - TOURISME: La légalisation du cannabis, futur argument touristique thaïlandais ? - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Le concept des «bulles de voyage» tué par la menace sanitaire - Gavroche
THAÏLANDE - ESPAGNE: Le parc d'attraction espagnol le plus populaire est....le parc aquatique de Siam ! - Gavroche
CHRONIQUES DE SUKHOTHAI: « Wat Pra Sorn Kaew : mosaïques à tous les étages » - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Les cinq parcs nationaux thaïlandais à ne pas rater sont.... - Gavroche
Dernières Offres d'Emploi
02/08/2020
Lieu: Chiang Mai
 
 
06/07/2020
Lieu:
 
 
11/04/2020
Lieu: à domicile
 
 
08/03/2020
Lieu:
 
 
28/02/2020
Lieu:
 
 
L'actu en Birmanie
BIRMANIE - POLITIQUE: Reprise des combats dans l'état de l'Arakan
BIRMANIE - TOURISME: Les dauphins de l'Irrawaddy en danger d'extinction
BIRMANIE - DÉCOUVERTE : Pindaya,des grottes bouddhiques en pays montagnard
BIRMANIE - POLITIQUE: La région autonome Wa, oubliée des futures élections générales ?
BIRMANIE - ÉDUCATION: L'Union européenne soutient les écoles birmanes
Dernières bonnes adresses
5 stars transactions immobilieres
Thailande / Bangkok Agences Immobilieres
 
ACACIA
Thailand / Bangkok Écoles
 
MONDASSUR
France / - Assurances
 
P'TIBOUTS
THAILANDE / BANGKOK CrÈches
 
VOVAN & ASSOCIÉS
THAÏLANDE / BANGKOK Avocats
 
Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
booked.net
Programme Tele TV5
Les Nouvelles du Cambodge
CAMBODGE - TOURISME: L'avenir balnéaire de Kampot sera privatisé
CAMBODGE - POLITIQUE : Treize millions de «followers» pour la page Facebook du premier ministre Hun Sen
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Interdiction des vols en provenance de Malaisie et d'Indonésie à partir du 1er août
CAMBODGE - POLITIQUE: Hun Maneth, le fils de Hun Sen qui s'installe aux commandes du pouvoir
ASIE - CORONAVIRUS: Les personnes non-infectées par la Covid-19 peuvent nous apprendre beaucoup sur ce virus
la-petite-ecole
crown-relocations
sds
mtgp
wrlife
lfib-fev20
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14