Olivier Jeandel | Gavroche | 21/12/2017
Livres / Actu  

LIVRE Génial et génital de Soth Polin

« Il est des pathologies que l'on prend plaisir à suivre. » Ce mot du linguiste Jean-Louis Calvet au sujet de Serge Gainsbourg semble avoir été écrit pour Soth Polin ! Tous ceux qui ont découvert le sulfureux écrivain cambodgien avec la lecture de l'intense L'Anarchiste, publié en français en 1980, se résignaient : le « dérangé du ciboulot » Soth Polin resterait donc l'écrivain d'un seul livre.

Que nenni, come nous l'apprend dans son indispensable présentation Christophe Macquet, le spécialiste francophone de Soth Polin : son oeuvre en langue khmère est significative. Mais la traduction du khmère initiatique de Soth Polin est « longue et difficile", selon les propos de Macquet, un « pis-aller » par rapport à l'original... 

Tout traducteur de langues asiatiques reprendrait certainement à son compte cette appréciation. Grâce à ses efforts, Christophe Macquet nous donne accès en langue française à ces quatre courtes nouvelles écrites en 1969 et que sa modestie  dût en souffrir, la qualité de sa traduction nous procure le plaisir de retrouver tout ce que l'on apprécie chez Soth Polin : sa misanthropie, sa misogynie, ses obsessions sexuelles, son sens de la dérision, de l'autodérision et son humour, car l'on sourit souvent et rit parfois des mésaventures des personnages et de leur psychologie à la limite du grotesque.

Ecrites en 1969 dans le petit Phnom Penh en phase d'urbanisation et qui allait sombrer à son tour dans la guerre malgré la brièveté, elles confirment l'étonnante actualité de l'auteur, résonnant d'un écho « post-moderne » avec ces hommes dévirilisés, « falots », dominés par les femmes comme dans l'hilarante nouvelle Ordonne-moi d'exister ; des hommes indécis, sans volonté, sans conviction, ballotés par leurs désirs contradictoires, obsédés par le social et inadaptés à la fois...; de nouvelles petites classes moyennes se libérant tout juste du joug de la tradition coercitive des sociétés traditionnelles et aussitôt conscientes de leur insignifiance historique...

Au sujet de Soth Polin, il est souvent fait allusion au bouddhisme, à l'existentialisme, à Nietzsche, à Moravia... On peut aussi penser à Céline et Philip Roth bien sûr, ou aux auteurs thaïlandais Chart Korbjitti ou Saneh Sangsuk, même si Soth Polin apparaît bien plus « déviant ». 

Mais rapidement saute aux yeux l'étonnante proximité avec Michel Houellebecq, autre écrivain de la « médiocrité » dont Polin anticipe le style et les préoccupations avec 30 ans d'avance.

Olivier Jeandel

Génial et génital de Soth Polin. Traduit du khmer et présenté par Christophe Macquet. Le Grand os (Toulouse) : 2017. 108 p. 540 B.  Disponible chez Carnets d’Asie (Alliance Française de Bangkok) Tél : 02 670 42 80

A Lire Aussi
LIVRE « Atlas de la France du futur », de Benoist Simmat
Sortie du nouveau livre de Fabien Not : 2032
Les écrivains de l'Indochine : Condidences de Métisse (Clotilde Chivas-Baron)
Jentayu : à la découverte de la littérature thaïlandaise
Pablo Escobar : un personnage ambigu et fascinant
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(0)
Soyez le premier à nous faire part de votre réaction !
Que faire ce week-end à Bangkok?

Chaque vendredi, retrouvez les
spectacles, concerts, films, évènements
du week-end à ne pas manquer.

Voir la newsletter du 20/01 au 25/01



Retrouvez-nous sur Facebook
10 Dernières Petites Annonces
Dernières bonnes adresses
Osteopathe
Thailande / Bangkok SantÉ / Bien-Être
 
La Petite Ecole Bangkok
Thaïlande / Bangkok Écoles Internationales
 
Ecole française de Pattaya - BJP Elite Academy
Thaïlande / Pattaya Écoles Internationales
 
ECOLE FRANCOPHONE PATTAYA
THAÏLANDE / PATTAYA Écoles Internationales
 
Paul
Thaïlande / Bangkok Boulangeries Cafes
 
bons plans de la semaine

Nous sélectionnons pour vous les meilleures offres et promotions du moment

Tous nos BONS PLANS

Taux de Change
Prévisions aujourd'hui

Click for Bangkok, Thaïlande Forecast

Tourisme
Bangkok : un hôtel propose de dormir en prison - Gavroche
SUAN PHEUNG Au coeur de la nature -
INDONESIE Raja Ampat : l'île Maurice version Asie - Gavroche
THAILANDE Fermeture de sites de plongée -
BANGKOK Le Grand Palais plus visité que la tour Eiffel -
Culture
Musée du Bangkokois : le quotidien à Bangkok dans les années 40
Pichet Klunchun : l’enfant terrible des arts dramatiques thaïlandais
BANGKOK Des entrepôts de la Seconde Guerre mondiale reconvertis en espaces d'art
Thaïlande - Devenir guide bénévole au Musée national
BANGKOK Scala : un cinéma hors du temps
Dernières Offres d'Emploi
07/01/2018
Lieu: A domicile
 
 
04/01/2018
Lieu: pattaya
 
 
28/12/2017
Lieu: à domicile
 
 
28/12/2017
Lieu: à domicile
 
 
26/12/2017
Lieu: Vientiane
 
 
crown-relocations
samitivej-sep16
bangkok-hospital
gavroche-mediav3
asita
oif-fev14
dfdl
ftcc