Redaction | Gavroche | 20/01/2020
Livres / Actu  

GAVROCHE - ROMAN: Après «la fille qui aimait les nuages», prenez garde à «Mamasan»

Un bon polar est toujours un bon mélange. D'abord l'intrigue: elle doit être piquante, vous tenir en haleine, vous inviter dans les soutes d'un pays, d'une ville ou d'une famille. Ensuite l'écriture: elle doit être affûtée, au service de ses personnages, capable de vous transporter. Enfin les héros: ils doivent être vos miroirs. C'est à travers eux que vous allez, au fil de la lecture, découvrir le monde de ce nouveau roman. Intrigue, écriture, héros....Patrice Montagu Williams maîtrisait déjà ce triptyque dans son premier roman par épisodes écrit pour Gavroche: «La fille qui aimait les nuages». Avec «Mamasan», son deuxième opus, le voici au meilleur de son art de conteur. Gavroche n'est pas fils de Victor Hugo pour rien. Le roman, la littérature, l'écrit est notre seconde nature...

«Mamasan», Episode 1: Les bons tuyaux du Tonton macoute

Un roman exclusif signé Patrice Montagu-Williams

On l’appelait Tonton parce qu’il paraît qu’autrefois, chez lui, à Haïti, il était Tonton Macoute. Les Tontons Macoutes, c’était la milice de Papa Doc, le dictateur de là-bas. C’est eux qui faisaient la loi dans ce pays plombé par la misère. On leur avait collé un surnom, les « Bonhommes-bâton ». Parce que, cogner, ils savaient faire. Ils ne savaient même faire que ça. Mais Tonton avait dû se carapater vite fait quand le fiston, Baby Doc, qui avait pris la suite du papa, plia bagage pour s’installer en France : il paraît que tous ceux qu’il croisait dans la rue et qui, avant, ne mouftaient pas, voulaient lui faire la peau.

Heureusement, à peine débarqué à Paris, les flics s’étaient occupés de lui.

T’as la couleur qu’il faut pour passer inaperçu dans le quartier et, en plus, tu causes à peu près le français, lui avait dit le capitaine Montoya, l’adjoint du commissaire Samarcande. On te laissera tranquille à condition que tu roules pour nous. On va te dégotter un petit boulot à la coule dans un endroit où tu pourras faire fonctionner ton radar à 360° et capter tout ce qui se passe, sans avoir besoin de bouger.

Vendeur de crêpes et indic de la police.

Et c’est comme ça qu’il s’était installé à la sortie du métro Château Rouge, avec sa petite carriole, et qu’il avait commencé à vendre des crêpes.

T’inquiète, avait ajouté le flic, pour le rassurer : avec le look que tu te payes, on va pas te demander en plus de jouer les Bretons.

Bien sûr, tout le monde dans le coin savait que, Tonton, c’était un « cousin », comme on disait dans la maréchaussée. Mais on le laissait tranquille. Faut avouer que c’était bien pratique : quand on avait un message à faire passer aux autorités, suffisait de se brancher sur l’Haïtien et l’info était transmise illico, cinq sur cinq, sans brouillage sur la ligne. En plus, on pouvait le reconnaître de loin, façon borne d’appel d’urgence sur les autoroutes, avec son couvre-chef planté sur le caillou, été comme hiver. Une chapka que ça s’appelait. Et, la sienne, c’était une vraie, une bolchevique, une ushanka en poil de lapin, grise avec une étoile rouge collée sur le devant.

«Queen Africa»

Tonton, il habite rue Doudeauville, à côté de « Queen Africa », une épicerie qui vend des produits afros : épice « kankankan », couscous de manioc ou confiture de baobab. En passant par la rue Poulet, c’est à cinq minutes de Château Rouge, pas plus, même pour un vieil homme qui traîne la patte depuis son accident de « tap-tap », ces taxis collectifs haïtiens prévus pour dix personnes où on s’entasse à vingt. C’est les flics qui lui ont trouvé l’endroit où il crèche, un ancien garage, au fond d’une cour.

Comme ça, t’auras pas à marcher trop longtemps, Tonton, lui a dit la capitaine Montoya. Tu vois comme on prend soin de ceux qui bossent pour nous !


Et comment je fais pour le loyer, patron, il avait demandé ?

T’inquiète : les proprios, on les a coffrés pour Association de malfaiteurs et détention en bande organisée de marchandise de contrebande. C’est là qu’ils stockaient les cigarettes que revendent tous ces petits cons à la sortie du métro Barbès.


Une ambulance suspecte abandonnée en plein XVIIIe.


Le Citroën Jumpy blanc avec son gyrophare à LED sur le toit et ses croix bleues à six branches peintes sur les portières était garé rue Poulet, en plein devant la boucherie halal de l’ami Mehdi. Sur les flancs du véhicule, on pouvait lire : « Ambulances Le Mandarin Paris XIIIe ».

— Dis-moi, Tonton, lui a dit Mehdi, l’autre soir, quand l’Haïtien passait devant sa boutique, toi qui as des relations qui montent jusqu’au ciel, tu peux pas dire à tes copains les keufs de venir voir ce qu’elle fout là, cette ambulance ? Ça fait deux jours qu’elle est plantée devant mon bazar et, les ambulances, c’est comme les corbillards : personne y touche et ça fait fuir les clients. En plus, j’ai entendu des bruits bizarres : on aurait dit qu’on donnait des coups sur la carrosserie, comme s’il y avait quelqu’un enfermé dedans.

Alors Tonton a appelé le capitaine Montoya en rentrant chez lui.

T’as bien fait, lui a répondu le flic. On va s’en occuper illico, de ton ambulance : aujourd’hui, avec tous ces malades qui grésillent gravement du turban, un véhicule abandonné ça peut devenir une vraie bombe à retardement.

La suite dans l'épisode 2... Restez branchez sur la fréquence «Gavroche» !

Et retrouvez ici tous les épisodes de «La fille qui aimait les nuages»:

Épisode 1 ici

Épisode 2 ici

Épisode 3 ici

Épisode 4 ici

Épisode 5 ici

Épisode 6 ici

Épisode 7 ici

Épisode 8 ici

Épisode 9 ici

Épisode 10 ici

Épisode 11 ici

Épisode 12 ici

Épisode 13 ici

Épisode 14 ici

Épisode 15 ici

Épisode 16 ici

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici

A Lire Aussi
GAVROCHE - ROMAN: Et maintenant, suivez avec nous «La voie du farang»
INDOCHINE - ÉCRIVAINS: Shanghai de Marcel Etienne Grancher
INDOCHINE - ÉCRIVAINS: Le si vaste monde d'Henry Daguerches
LAOS - FRANCE: Le prix Senghor du premier roman francophone décernée à une autrice franco-laotienne
INDONÉSIE - LIVRE: «Le chant de l'archipel», superbe récit de l'âme indonésienne
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(0)
Soyez le premier à nous faire part de votre réaction !
Retrouvez-nous sur Facebook
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 19/10



Coronavirus
PHILIPPINES - FINANCE: Pour cause de Covid-19, la diaspora envoie de moins en moins d'argent - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 19 octobre - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Depuis le 16 octobre, Singapore Airlines dessert à nouveau Bangkok - Gavroche
LAOS - CORONAVIRUS: Nouvelles procédures d'entrée à Vientiane - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Vous voulez rejoindre Bangkok ? Passez par Londres... - Gavroche
BIRMANIE - CORONAVIRUS: Tout ce qu'il faut savoir sur la «seconde vague» birmane de Covid-19 - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - GÉOPOLITIQUE: A l'épreuve du Covid-19, l'ASEAN cherche toujours sa voie - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Pourquoi le premier groupe de «touristes spéciaux» n'est pas arrivé à Phuket - Gavroche
THAÏLANDE - SOCIÉTÉ: Contre la récession et la Covid, le remède des jours fériés supplémentaires - Gavroche
VIETNAM - CORONAVIRUS: La quarantaine vietnamienne est désormais assouplie - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 12 octobre - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Le visa «spécial touriste» est en panne avant d'avoir été lancé - Gavroche
LAOS - CORONAVIRUS: Des centaines d'étrangers sans visas coincés au pays du million d'éléphants - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Ils reviennent jeudi 8 octobre......les premiers touristes post Covid ! - Gavroche
INDONÉSIE - CORONAVIRUS: Jokowi, le président qui défend son bilan Covid - Gavroche
BIRMANIE - CORONAVIRUS: Une épidémie non maitrisée, des volontaires débordés - Gavroche
LAOS - CORONAVIRUS: Les vols charters vers Vientiane de nouveau autorisés - Gavroche
ASIE - FRANCE: Kenzo Takada, le créateur qui a imposé l'Asie dans les défilés de mode parisiens - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 5 octobre - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les rumeurs sur le retour de Thaksin suspendues par sa contamination au Covid-19 - Gavroche
Dernières Petites Annonces
POLITIQUE THAÏLANDAISE
THAÏLANDE - POLITIQUE: La révolte de la jeunesse de Bangkok est-elle à l'unisson du reste du pays ? - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les Nations unies s'inquiètent de la répression des manifestations - Gavroche
THAÏLANDE- POLITIQUE: L'Allemagne dans le collimateur des protestataires - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Amnesty International demande la libération des manifestants incarcérés - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les 26 et 27 octobre, les députés auront deux jours pour dénouer l'impasse - Gavroche
THAÏLANDE - MONARCHIE: Un roi aimé par la population, ce que veut montrer le palais - Gavroche
THAÏLANDE - VISITE DU PAPE
JAPON - DIPLOMATIE: Après avoir promu le dialogue à Bangkok, le pape François s'insurge contre le nucléaire à Nagasaki - Gavroche
THAILANDE - RELIGION: Quel bilan pour la visite du pape François ? - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Un entretien avec Son Éminence Francis Xavier Cardinal Kriengsak Kovithavanij, évêque de Bangkok - Gavroche Magazine
GAVROCHE HEBDO - EDITORIAL: Face au pape François, une société thaïlandaise en demande de repères - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Pourquoi les Thaïlandais n'ont pas été évangélisés - Gavroche
Tourisme
THAÏLANDE - TOURISME: 39 visiteurs chinois à Bangkok inaugurent les nouveaux visas touristiques - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Depuis le 16 octobre, Singapore Airlines dessert à nouveau Bangkok - Gavroche
THAÏLANDE - FESTIVAL : Festival végétarien de Phuket du 16 au 25 octobre. - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Pourquoi le premier groupe de «touristes spéciaux» n'est pas arrivé à Phuket - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Le nouveau visa touristique thaïlandais ne se conjugue pas (encore) en français - Gavroche
Dernières Offres d'Emploi
09/10/2020
Lieu: Phnom Penh
 
 
09/10/2020
Lieu: Bangkok et alentours
 
 
08/10/2020
Lieu: Chiang Mai
 
 
06/10/2020
Lieu: A domicile
 
 
24/09/2020
Lieu: à domicile
 
 
L'actu en Birmanie
BIRMANIE: Le 8 novembre, les minorités birmanes jouent leur sort dans les urnes
BIRMANIE - POLITIQUE: Aung San Suu Kyi empéchée de faire campagne par la Covid 19
BIRMANIE - DÉFENSE: Un sous-marin birman navigue désormais dans l'océan indien
BIRMANIE - POLITIQUE: Voter malgré le virus, l'équation Birmane....comme en France en mars
BIRMANIE - CORONAVIRUS: Tout ce qu'il faut savoir sur la «seconde vague» birmane de Covid-19
Dernières bonnes adresses
5 stars transactions immobilieres
Thailande / Bangkok Agences Immobilieres
 
ACACIA
Thailand / Bangkok Écoles
 
MONDASSUR
France / - Assurances
 
P'TIBOUTS
THAILANDE / BANGKOK CrÈches
 
VOVAN & ASSOCIÉS
THAÏLANDE / BANGKOK Avocats
 
Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
booked.net
Programme Tele TV5
Les Nouvelles du Cambodge
CAMBODGE - FRANCE : Le groupe Vinci achève les travaux de la piste d'atterrissage à Sihanoukville
CAMBODGE - COMMERCE: Modalités de l'accord de libre échange avec la Chine
CAMBODGE - ÉCONOMIE: Le libre-échange avec la Chine, atout ou piège pour le royaume ?
CAMBODGE - INONDATIONS: Plus de 100 000 cambodgiens déplacés par les eaux
CAMBODGE - GÉOPOLITIQUE: Entre Hun Sen, son protecteur chinois et Washington, le torchon brûle
crown-relocations
sds
wrlife
lfib-fev20
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14