Patrice Montagu-Williams. | Gavroche | 10/02/2020
Livres / Actu  

GAVROCHE - ROMAN: L'épisode 6 de «Mamasan»: le flic et le marabout

Le commissaire Boris Samarcande n'est pas encore arrivé à Bangkok. Amis lecteurs, patientez ! Notre flic du nord de Paris essaie d'abord de comprendre comment les cadavres de plusieurs nains asiatiques ont pu atterrir dans sa circonscription, là où les rues de Paris sont d'ordinaire gérées par les africains et les maghrébins. Imaginez notre pandore: un titi parisien obligé de fréquenter les restaurants chinois au lieu du salon de coiffure de Mamy Yoko. Plus qu'une révolution: un séisme !

Retrouvez ci dessous l'épisode 6 de notre roman-feuilleton «Mamasan»

Un roman inédit de Patrice Montagu-Williams.

L'intrigue: Suite à une découverte macabre dans une ambulance abandonnée, près du boulevard Barbes, à Paris, le commissaire principal du XVIIIe arrondissement, Boris Samarcande, lance une enquête. Elle conduira cet irréductible Montmartrois à quitter son confort parisien et à se rendre en Thaïlande puis en Birmanie où, avec la complicité d’une ancienne prostituée devenue tenancière de bordel puis agent secret, Mamasan, il devra affronter une réalité sordide faite de trafic d’êtres humains et d’animaux protégés.

Rappel de l’épisode 5 : les trois corps gravement mutilés des adolescents nains sont conduits à l’Institut Médico-légal. Afin d’essayer de remonter la piste asiatique, le commissaire Samarcande contacte alors la DGSI, la Direction Générale de la Sécurité Intérieure, qui va demander l’aide du SBB, le « Special Branch Bureau », la police secrète du régime, à Bangkok.

Épisode 6 : Le flic et le marabout

Le commissaire est assis, les yeux fermés, sur un fauteuil, dans le salon de coiffure de Mammy Yoko, « artiste capillaire de renom », comme il est écrit sur la vitrine, rue des Abbesses. Quand elle commence à lui masser le cuir chevelu avec un shampoing à base de « rhassoul », cette argile que les femmes, au Maroc, utilisent depuis des siècles pour soigner leur peau et leurs cheveux, tout lui revient.

Rachida en était folle

Rachida en était folle, du « rhassoul ». Son odeur lui rappelait son enfance au pays, dans un village du Haut Atlas marocain. En tant qu’agent de sécurité, elle était chargée d’assister l’inspecteur Samarcande dans ses missions de police. C’était il y a plus de vingt ans et ils couchaient ensemble. Ils croyaient même qu’ils s’aimaient. Avec le reste de l’équipe, ils traquaient depuis plusieurs semaines un type du G.I.A, un Algérien de vingt-cinq ans, un certain Khaled Bensaïd. Ce salaud avait planqué sa bombe dans une poubelle, à côté du portail d’une école, après l’avoir programmée pour qu’elle explose à l’heure de la sortie des classes. Il y avait eu dix morts et plus de cinquante blessés. Surtout des gosses, bien sûr. Une vraie boucherie : la vision du corps décapité d’un enfant de dix ans, ça ne s’oublie jamais. Alors, quand ils avaient réussi à coincer le tueur, dans un sous-sol d’un immeuble de la cité des Bosquets, à Montfermeil, ils savaient qu’ils ne lui feraient pas de cadeau.

Lorsqu’il avait mis la main dans la poche de son blouson, Samarcande avait tiré. La balle lui avait emporté la moitié de la tête.

Quand ils fouillèrent le cadavre du terroriste, ils constatèrent qu’il ne portait pas d’arme.

— Tu aurais dû effectuer les sommations d’usage, Boris, lui dit Rachida dans le fourgon qui les ramenait au commissariat. Tu voulais te le faire, ce salopard, c’est ça ? Tu voulais te payer un Arabe, dis-le ! En plus, tu t’en fous : tu sais que tu seras couvert. Il te suffira d’écrire dans le procès-verbal « légitime défense », et tous tes collègues témoigneront pour toi.

Aucune chance

Elle ne lui avait laissé aucune chance : le soir même, elle avait mis toutes ses affaires dans son sac et elle était partie. Quelques jours après, il apprit que Rachida avait démissionné de la police nationale.

Samarcande pensait encore à ses yeux noirs et à la façon dont elle s’abandonnait, à la fois timide et follement généreuse, quand elle lui laissait tout faire après qu’il l’eut crucifiée sur le lit. Sa mère, une vieille Chleuh très religieuse toute ridée qui portait un tatouage au henné sur le menton, ne parlait pas un mot de français, mais il voyait bien qu’elle n’aimait pas que sa fille soit tombée amoureuse d’un « kâfir », d’un mécréant.

Le flic sourit. Il n’a pas tout oublié, même s’il sait qu’oublier, parce que ça élimine ce qui pollue inutilement la mémoire, ça peut rendre plus intelligent. Il reste alors ce qu’on n’a pas pu effacer, ces cicatrices qu’on appelle des souvenirs, faute de mieux.

Le flic et le marabout

— À quoi penses-tu ce matin, petit blanc, demande Mammy à Samarcande en lui essuyant doucement la tête avant de commencer à lui couper les cheveux ?

— Que j’ai plus d’un demi-siècle au compteur et que c’est le moment de poser mes valises et de regarder un peu derrière moi.

— Faut que tu te fasses marabouter, Bwana. Y a urgence. Le passé, c’est comme le lion dans la savane : c’est paresseux et ça dort toute la journée, mais, quand ça se réveille, t’as intérêt à courir plus vite que lui si tu veux pas te faire bouffer !

Samarcande lui prend la main. Il aime bien Mammy Yoko et sa sagesse africaine. Il y a même des jours, comme aujourd’hui, où il la trouverait presque belle dans son boubou de chez Alphadi, « Le magicien du désert », comme on l’appelle, un créateur de mode nigérien qui a su allier les traditions millénaires des peuples Songhaï et Touareg avec la technique occidentale.

— Tu sais t’y prendre avec les femmes, commissaire. Mais coucher avec moi ça marchera jamais, parce que, à mon avis, ça te plairait pas, mes spécialités bantoues. Ah ! tu m’aurais vue quand j’avais quatorze ans, à Port-Gentil, que je bossais dans un bordel et qu’on m’appelait Bégonia Bonbon, comme B.B : les types qui galéraient sur les plates-formes de forage, dans le golfe de Guinée, ils en étaient dingues de mon body !

Et voici la DGSI

Alors qu’il se trouvait encore sur le trottoir, devant le salon de coiffure, son Smartphone Sony Xperia X ultra sécurisé se met à vibrer. Le numéro de la DGSI s’affiche sur l’écran.

— Seriez-vous libre pour déjeuner, commissaire ? Je pourrais me rendre du côté de chez vous, demande l’homme des services secrets.

Le voilà mon marabout, se dit Samarcande en appuyant sur le bouton, tout en bas de l’écran.

La suite dans l'épisode 7...

Les épisodes précédents: 

Retrouvez ici l'épisode 1 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 2 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 3 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 4 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 5 de «Mamasan».

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici


A Lire Aussi
THAÏLANDE - ROMAN : « Terre de mousson » de Pira Sudham
THAÏLANDE - LIVRE : « Priya » de Kanokphong Songsomphan
GAVROCHE - ROMAN: Dans nos archives «La fille qui aimait les nuages», épisode 15
THAÏLANDE - LIVRE : «Fille de sang», un roman sous forme de journal intime
THAÏLANDE - LIVRE: Crok Brandalac, nouveau venu dans le monde des écrivains «asiates»
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(0)
Soyez le premier à nous faire part de votre réaction !
Retrouvez-nous sur Facebook
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 29/06



Coronavirus
INDONÉSIE - BALI: Les chauffeurs routiers refusent de payer les tests Covid-19 - Gavroche
MALAISIE - TOURISME: Une foire aux voyages en ligne pour inciter les malaisiens à voyager et dépenser - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Les bars et karaoké ouvrent, mais l'état d'urgence perdure - Gavroche
THAÏLANDE - AVIATION: Voler vers Bangkok au temps du coronavirus, le mode d'emploi - Gavroche
CAMBODGE - VOYAGE : Un français raconte son retour à Phnom Penh, tests à l'appui - Gavroche
SINGAPOUR - CORONAVIRUS: Les échanges frontaliers avec la Malaisie vont reprendre - Gavroche
BIRMANIE - CORONAVIRUS: l'interdiction des vols internationaux prolongée jusqu'au 15 juillet - Gavroche
VIETNAM - CORONAVIRUS: Voici pourquoi les vietnamiens ont repoussé l'épidémie... - Asia Sentinel
THAÏLANDE - FRANCE: Le 1er juillet, les frontières européennes rouvrent à géométrie variable - Gavroche
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Les postes frontières cambodgiens avec la Thaïlande et le Laos restent fermés - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Les éléphants, protégés eux aussi contre l'épidémie de Covid-19 - Gavroche
VIETNAM - CORONAVIRUS: Restrictions sévères pour les visiteurs étrangers - Gavroche
ASIE - CORONAVIRUS: Le plasma des sud-coréens contaminés va-t-il livrer les secrets du coronavirus ? - Gavroche
BIRMANIE - CORONAVIRUS: Le Fonds Monétaire International aide le pays en pleine crise sanitaire - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Le 29 juin, le mode d'emploi pour visiter de nouveau la Thaïlande sera connu - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Il faudra attendre fin juillet pour en finir avec l'état d'urgence - Gavroche
ASIE - ÉCONOMIE: 3000 milliards de dollars de pertes en 2020 à cause de l'épidémie - Gavroche
VIETNAM - CORONAVIRUS: Pour Hanoï, le pays n'est pas «prêt» pour les touristes - Gavroche
LAOS - FRANCE: Le retour à Paris, via Séoul, sera possible le 5 juillet - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - ÉPIDÉMIE: Le point sur le Coronavirus / Covid 19 au 25 juin - Gavroche
Dernières Petites Annonces
POLITIQUE THAÏLANDAISE
THAÏLANDE - POLITIQUE: Pourquoi les jeunes thaïlandais s'intéressent au coup d'état de 1932 ? - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: L'histoire, nouveau bras de fer entre opposition et militaires dans le royaume - Gavroche
THAÏLANDE - POUVOIR: Prawit Wongsuwan, vrai patron politique du royaume ? - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Bangkok, le champ de bataille du pouvoir post Covid-19 - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: «Je ne suis pas une personne cruelle qui peut ordonner un meurtre» affirme Prayuth Chan Ocha - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: En Asie du sud-est, les dissidents thaïlandais doivent-ils redouter le pire ? - Gavroche
THAÏLANDE - VISITE DU PAPE
JAPON - DIPLOMATIE: Après avoir promu le dialogue à Bangkok, le pape François s'insurge contre le nucléaire à Nagasaki - Gavroche
THAILANDE - RELIGION: Quel bilan pour la visite du pape François ? - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Un entretien avec Son Éminence Francis Xavier Cardinal Kriengsak Kovithavanij, évêque de Bangkok - Gavroche Magazine
GAVROCHE HEBDO - EDITORIAL: Face au pape François, une société thaïlandaise en demande de repères - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Pourquoi les Thaïlandais n'ont pas été évangélisés - Gavroche
Tourisme
KOH SAMUI - TOURISME: Alerte rouge sur l'hôtellerie insulaire assommée par les faillites - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Les éléphants, protégés eux aussi contre l'épidémie de Covid-19 - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME : Lac Cheow Larn, le joyau de Khao Sok - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME : Koh Phayam, un petit bijou (encore) préservé - Gavroche Magazine
THAÏLANDE - HÔTELLERIE: «Le Point» salue la chaine hôtelière thaïlandaise Avani - Le point
Dernières Offres d'Emploi
11/04/2020
Lieu: à domicile
 
 
08/03/2020
Lieu:
 
 
28/02/2020
Lieu:
 
 
27/02/2020
Lieu:
 
 
27/02/2020
Lieu:
 
 
L'actu en Birmanie
BIRMANIE - CORONAVIRUS: l'interdiction des vols internationaux prolongée jusqu'au 15 juillet
BIRMANIE - POLITIQUE: Les 75 ans d'Aung San Suu Kyi, un beau cadeau électoral
BIRMANIE - TOURISME : La pagode du rocher doré
BIRMANIE - CORONAVIRUS: Le ciel birman reste fermé aux vols internationaux jusqu'au 30 juin
BIRMANIE - TOURISME Découvrez le lac Inlé à vélo
Dernières bonnes adresses
5 stars transactions immobilieres
Thailande / Bangkok Agences Immobilieres
 
ACACIA
Thailand / Bangkok Écoles
 
MONDASSUR
France / - Assurances
 
P'TIBOUTS
THAILANDE / BANGKOK CrÈches
 
VOVAN & ASSOCIÉS
THAÏLANDE / BANGKOK Avocats
 
Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
booked.net
Programme Tele TV5
Les Nouvelles du Cambodge
CAMBODGE - VOYAGE : Un français raconte son retour à Phnom Penh, tests à l'appui
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Les postes frontières cambodgiens avec la Thaïlande et le Laos restent fermés
CAMBODGE - HISTOIRE: George Groslier, l'âme du musée de Phnom Penh dans les années 20
CAMBODGE - HISTOIRE: Sur la trace de la vieille femme de pierre du musée de Phnom Penh
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Les opérateurs touristiques inquiets du coût des procédures Covid-19
la-petite-ecole
crown-relocations
sds
mtgp
wrlife
lfib-fev20
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14