Redaction | Gavroche | 08/09/2020
Livres / Actu  

GAVROCHE - ROMAN: Retrouvez l'épisode 17 de «Mamasan»: Le général «Momo»

A Montmartre, les signes extérieurs de richesse se cachent derrière les façades villas art-déco que les touristes tentent d'apercevoir. A Belleville, n'en parlons pas: la richesse n'est pas au rendez-vous. Imaginez donc le dépaysement du Commissaire Samarcande lorsqu'il voit débouler le général Momo, chef d'une armée de libération birmane, à l'arrière d'une luxueuse Mercedes Maybach ! A paris, trois nains asiatiques ont été retrouvés morts. En Birmanie, la mort est synonyme de drogue, de richesse accumulée, d'embuscades fatidiques. Notre cher commissaire parisien n'a pas fini d'être surpris. Et les lecteurs aussi...

Un roman exclusif de Patrice Montagu-Williams

L'intrigue: Suite à une découverte macabre dans une ambulance abandonnée, près du boulevard Barbès, à Paris, le commissaire principal du XVIIIe arrondissement, Boris Samarcande, lance une enquête. Elle conduira cet irréductible Montmartrois à quitter son confort parisien et à se rendre en Thaïlande puis en Birmanie où, avec la complicité d’une ancienne prostituée devenue tenancière de bordel puis agent secret, Mamasan, il devra affronter une réalité sordide faite de trafic d’êtres humains et d’animaux protégés.

Rappel de l’épisode 16 :
le fils du « général » de la Burma Libération Army est venu en personne chercher Samarcande et Mamasan à l’aéroport de Kengtung. Il les conduit, sous haute protection, jusqu’à Mong La, à la frontière chinoise.

Épisode 17 : Le général Momo

Il est arrivé dans une limousine blindée de six mètres cinquante de long, une Mercedes Maybach Pullman V12 aux vitres teintées à plus de cinq cent mille dollars. Le garde du corps, qui était assis à l’avant de la voiture, a tenu la lourde porte arrière capitonnée de cuir beige tandis que le petit homme obèse posait un pied par terre. L’un des portiers s’est aussitôt précipité en tenant un immense parapluie en toile rouge aux armes de l’hôtel, un « S » entouré d’une couronne de laurier, car il commençait à pleuvoir, une pluie violente, chaude et chargée de poussière.

Samarcande et Mamasan l’attendaient au bar. Le « général » Momo s’avance vers eux en sautillant. Il porte une simple chemise à carreaux à manches courtes, un pantalon de toile et des Ray Ban Aviator alors que la nuit est tombée il y a plus d’une heure, brusquement, comme cela se produit sous les tropiques.

Du vin de palme

Comme tous les Shans, l’homme parle le taï-kadaï, une langue qui est très proche du thaï. Mamasan traduit au fur et à mesure pour Samarcande.

Je suis très honoré que vous ayez fait le voyage jusqu’ici, au bout du monde, pour me voir, commence le « général » Momo après s’être assis. Quand Bao m’a dit ce que vous cherchiez, j’ai tout de suite souhaité vous rencontrer. Mais prenons d’abord quelque chose à boire. Je vous conseille le « htan yay », du vin de palme, dit l’homme en levant la main pour appeler le garçon.

Bien sûr, il commence à parler de Paris, qu’il ne connaît pas

Je rêve d’y aller depuis tout petit mais notre histoire birmane est si compliquée que l’occasion ne s’est jamais présentée. Quand je suis né, juste après l’indépendance, c’était la guerre civile. Plus tard, je suis entré au Parti. J’ai combattu le régime de Ne Win puis, quand l’URSS s’est effondrée, les autres factions du PCB qui ne cherchaient qu’à se partager une part du gâteau. Ici, la guerre n’a, en fait, jamais cessé. Elle couve encore, malgré l’armistice, et elle recommencerait s’il n’y avait pas la Chine qui n’aime pas qu’il y ait des troubles dans des régions qu’elle contrôle. Parce qu’ici, on est en Chine, mes amis. Les casinos sont chinois, les restaurants sont chinois, les filles que vous verrez, le soir, exposées dans des vitrines éclairées par des néons rouges, sont chinoises, la drogue est chinoise. Le principal parrain de la ville est chinois : je l’ai connu quand il était Garde Rouge. Il s’appelle Lin Mingxian et il n’est pas retourné chez lui après la Révolution Culturelle…

L’homme s’arrête un instant, le temps de finir son verre, avant de reprendre.

Et si nous dînions ? Ici, pas de danger que l’on vous propose du pangolin ou des pattes d’ours ajoute-t-il en riant…La Birmanie n’est certes pas mon pays, mais sa cuisine est excellente. Il faut que vous sachiez toutefois que les Birmans mangent peu de bœuf, car ils considèrent l’animal comme un compagnon de travail, et presque pas de porc, car cela est mal vu par les « nats », les esprits !

Le buffet birman

Le serveur amène tous les plats en même temps. C’est ce que l’on appelle le buffet birman. Il y a, bien sûr, l’inévitable curry accompagné de riz et préparé avec de l’ail, du gingembre, des oignons, du curcuma et du « ngapi », une sorte de pâte salée au goût de poisson. Avec le curry, on a apporté le « balachaung », des crevettes séchées et pilées avec de l’ail frit, et le « la phet thoke », une salade de feuilles de thé à la tomate et aux cacahuètes.

Je n’oserais pas proposer du vin birman à un Français. Prenons de la bière, suggère Momo. La Mandalay se laisse boire.

Chacun mange en silence. En Asie, il faut savoir prendre son temps. Ce n’est qu’au moment du dessert que l’homme décide de parler de leurs affaires.

Une bande de trafiquants

Cette histoire de nains que l’on a laissé mourir ne m’a pas plu. C’est moi qui avait eu l’idée de les envoyer en France, à mes frais, pour les faire soigner. J’ai même dû créer ce que vous appelez une ONG tout exprès pour ça. Je voulais que cette tribu Ann sache que la Burma Liberation Army n’est pas comme l’armée d’occupation birmane, une bande de trafiquants, mais que nous sommes prêts à aider les populations défavorisées qui nous font confiance. Et puis Grandes Oreilles s’est fait abattre et les gosses sont morts. Cet imbécile avait fini par se prendre pour Du Yuesheng, un géant aux grandes oreilles, comme lui, qui était le Chef de la Bande Verte à laquelle Tchang-Kai-Tcheck avait adhéré, un type qui avait commencé comme mendiant sur les docks de Shanghai et qui avait fini comme véritable parrain de la mafia qui contrôlait la ville dans les années vingt, mais ce n’était qu’un minable auquel j’ai eu le tort de faire confiance…

Are you a man or a tiger?

Vous n’avez donc plus personne pour vous occuper de TIGERMAN, général, dit alors Mamasan...

Non. Pourtant, la demande est là ! C’est pour ça que j’ai donné mon feu vert à Bao pour vous faire venir. TIGERMAN, c’est mon bébé ! J’ai même eu l’idée du logo. Guevara, c’était mon idole, quand j’étais jeune. C’était un guérillero communiste, comme moi. Alors j’ai demandé que l’on reprenne la fameuse photo et que l’on y ajoute des pattes de tigre. Et c’est moi aussi qui ai trouvé le slogan : « TIGERMAN : are you a man or a tiger ? ».

Plus tard, Samarcande et Mamasan le raccompagnent jusqu’à sa voiture.

Je dois m’absenter pendant quelques jours, leur dit-il une fois assis, tandis que le garde du corps maintient la portière ouverte. Mais Kyaw va s’occuper de vous. Il vous fera visiter la ville. Vous ferez connaissance comme cela avec la médecine chinoise !

La suite dans l'épisode 18 de «Mamasan» à paraître ce dimanche.

Retrouvez ici l'intégralité des épisodes de «Mamasan»:

Retrouvez ici l'épisode 1 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 2 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 3 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 4 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 5 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 6 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 7 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 8 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 9 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 10 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 11 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 12 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 13 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 14 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 15 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 16 de «Mamasan».

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici

A Lire Aussi
GAVROCHE - ROMAN: Retrouvez le dernier épisode de «Mamasan»: Territoire inconnu
GAVROCHE - ROMAN : Retrouvez l'épisode 21 de «Mamasan»: Cette Asie qui colle à la peau
GAVROCHE - ROMAN: Retrouvez l'épisode 20 de «Mamasan»: «Opération Skyfall»
GAVROCHE - ROMAN: Retrouvez l'épisode 19 de «Mamasan»: « Urgent Message - Category 2 »
GAVROCHE - ROMAN: Retrouvez l'épisode 18 de «Mamasan»: Mong La, vénéneuse capitale
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(0)
Soyez le premier à nous faire part de votre réaction !
Retrouvez-nous sur Facebook
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 21/09



Coronavirus
BIRMANIE - CORONAVIRUS: A deux mois du scrutin de novembre, Yangon est confinée en urgence - Gavroche
SINGAPOUR - CORONAVIRUS: Les soutiers du miracle singapouriens, premières victimes de la pandémie - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 21 septembre - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Un second vol Thai Airways partira de Paris pour Bangkok le 29 septembre - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Au «pays du sourire», l'assurance à 100 000 dollars est désormais obligatoire - Gavroche
THAÏLANDE - QUARANTAINE: Voici les soixante hôtels thaïlandais prêts à vous accueillir pour 14 jours - Gavroche
THAÏLANDE - FRANCE: Premier vol de «rapatriement» de Thai Airways ce 17 septembre - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Les modalités de la réouverture des frontières thaïlandaises sont confirmées - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Ce qu'il faut savoir sur le retour des touristes à partir du 1er octobre - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Réouverture des frontières sous conditions en octobre - Gavroche
GAVROCHE HEBDO - ÉDITORIAL: Birmanie, la face sombre de la pandémie - Gavroche
VIETNAM - CORONAVIRUS: Le tableau de bord vietnamien de la pandémie au 13 septembre - Gavroche
BIRMANIE - CORONAVIRUS: Derrière la pandémie, l’ambiguïté d'Aung San Suu Kyi resurgit - Gavroche
BIRMANIE - CORONAVIRUS: La «seconde vague» birmane, menace sanitaire pour la région ? - Gavroche
BIRMANIE - CORONAVIRUS: La deuxième vague épidémique est désormais une réalité - Gavroche
VIETNAM - CORONAVIRUS: 1059 personnes contaminées par le coronavirus dans le pays - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS : Une assurance thaïlandaise anti Covid-19 à disposition des étrangers - Gavroche
BANGKOK - COMMERCE: Après le coronavirus, l'espoir revient dans les «malls» familiaux - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Dans le ciel thaïlandais, des morts programmés du coronavirus - Gavroche
PHILIPPINES - CORONAVIRUS: La police de l'archipel espionne les médias sociaux pour vérifier les quarantaines - Gavroche
Dernières Petites Annonces
POLITIQUE THAÏLANDAISE
THAÏLANDE - FRANCE: Les thaïlandais de France, un sérieux enjeu politique - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: La majorité silencieuse du royaume, enjeu numéro 1 de l'effervescence démocratique - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: En direct: Thammasat occupée, la révolution de 1932 «réhabilitée», la contestation se poursuit... - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: En direct: Que retenir des manifestations du 19 septembre à Bangkok ? - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: La BBC raconte le parcours de Panusaya, l'égérie du 19 septembre - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Diriger les finances du royaume, une mission impossible - Gavroche
THAÏLANDE - VISITE DU PAPE
JAPON - DIPLOMATIE: Après avoir promu le dialogue à Bangkok, le pape François s'insurge contre le nucléaire à Nagasaki - Gavroche
THAILANDE - RELIGION: Quel bilan pour la visite du pape François ? - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Un entretien avec Son Éminence Francis Xavier Cardinal Kriengsak Kovithavanij, évêque de Bangkok - Gavroche Magazine
GAVROCHE HEBDO - EDITORIAL: Face au pape François, une société thaïlandaise en demande de repères - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Pourquoi les Thaïlandais n'ont pas été évangélisés - Gavroche
Tourisme
THAÏLANDE - TOURISME: Trouvez votre chemin dans le labyrinthe du retour au «pays du sourire» - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Le choix de l'Office du tourisme Thaïlandais. Volet 3: Ratchaburi - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Au «pays du sourire», l'assurance à 100 000 dollars est désormais obligatoire - Gavroche
THAÏLANDE - QUARANTAINE: Voici les soixante hôtels thaïlandais prêts à vous accueillir pour 14 jours - Gavroche
PATTAYA - TOURISME : Les trésors cachés de Sattahip - Gavroche magazine
Dernières Offres d'Emploi
07/09/2020
Lieu: A domicile
 
 
07/09/2020
Lieu: A domicile
 
 
14/08/2020
Lieu: Bangkok
 
 
02/08/2020
Lieu: Chiang Mai
 
 
06/07/2020
Lieu:
 
 
L'actu en Birmanie
BIRMANIE - JUSTICE: Deux militaires birmans avouent des crimes de masse contres les Rohingyas
GAVROCHE HEBDO - ÉDITORIAL: Birmanie, la face sombre de la pandémie
BIRMANIE - CORONAVIRUS: Derrière la pandémie, l’ambiguïté d'Aung San Suu Kyi resurgit
BIRMANIE - CORONAVIRUS: La «seconde vague» birmane, menace sanitaire pour la région ?
BIRMANIE - CORONAVIRUS: La deuxième vague épidémique est désormais une réalité
Dernières bonnes adresses
5 stars transactions immobilieres
Thailande / Bangkok Agences Immobilieres
 
ACACIA
Thailand / Bangkok Écoles
 
MONDASSUR
France / - Assurances
 
P'TIBOUTS
THAILANDE / BANGKOK CrÈches
 
VOVAN & ASSOCIÉS
THAÏLANDE / BANGKOK Avocats
 
Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
booked.net
Programme Tele TV5
Les Nouvelles du Cambodge
CAMBODGE - GAVROCHE SERVICE: Le point sur les taxes cambodgiennes en vigueur
CAMBODGE - JUSTICE: Le département du Trésor américain sanctionne une entité chinoise proche de l'armée
CAMBODGE - SOCIÉTÉ: Retrouvez l'émouvante lettre cambodgienne du père François Ponchaud
CAMBODGE - JUSTICE: Le bourreau Khmer Rouge Douch, devenu évangéliste, incinéré comme un bouddhiste
CAMBODGE - ACTUALITÉS: Nouvelles brèves du royaume du 1er au 7 septembre
crown-relocations
sds
wrlife
lfib-fev20
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14