Patrice Montagu-Williams. | Gavroche | 05/04/2020
Livres / Actu  

GAVROCHE - ROMAN : Retrouvez l'épisode 21 de «Mamasan»: Cette Asie qui colle à la peau

Le dénouement de notre second roman policier en ligne approche. C'est, pour ceux qui ne l'ont pas suivi depuis le début, le moment d'en reprendre la lecture intégrale. «Mamasan» est un polar dont Gavroche est particulièrement fier. Patrice Montagu Williams, son auteur, a plongé son héros parisien, le commissaire Samarcande, dans le grand bain de l'Asie, en Thaïlande et Birmanie. Et vous savez quoi ? Samarcande a aimé. D'ici à ce qu'il revienne bientôt...

Un roman inédit de Patrice Montagu-Williams

L'intrigue:Suite à une découverte macabre dans une ambulance abandonnée, près du boulevard Barbès, à Paris, le commissaire principal du XVIIIe arrondissement, Boris Samarcande, lance une enquête. Elle conduira cet irréductible Montmartrois à quitter son confort parisien et à se rendre en Thaïlande puis en Birmanie où, avec la complicité d’une ancienne prostituée devenue tenancière de bordel puis agent secret, Mamasan, il devra affronter une réalité sordide faite de trafic d’êtres humains et d’animaux protégés.

Rappel de l’épisode 20 : Réunis dans un bureau du SBB, à Bangkok, Mamasan et Samarcande assistent en direct à l’attaque du drone américain. Les trafiquants qui fournissent de la drogue au régime nord-coréen sont éliminés. L’opération « Skyfall » est un succès. À la fin de la réunion, le lieutenant-colonel du SBB qui menait la réunion est arrêté.

Episode 21: Cette Asie qui colle à la peau

Elle ne veut pas qu’il parte, même si elle ne lui a pas encore dit, même si elle ne le lui dira sans doute jamais. Alors, elle a enroulé des amulettes autour de son cou et de ses chevilles. Elle sait, pourtant, que des amulettes ne peuvent rien contre le « karma ». La veille au soir, seule face à son miroir, dans la salle de bains, elle s’est même mise à pleurer, sans faire de bruit, pour ne pas le réveiller et risquer de perdre la face.

Avant son départ, pour qu’il emporte avec lui un tourbillon d’images, de sons et de couleurs ainsi que toutes ces odeurs de l’Asie qui vous collent à la peau, en un mot, pour qu’il ne l’oublie pas sitôt rentré à Paris, elle a décidé de lui faire connaître un peu de cette ville construite sur des terres marécageuses qui s’enfonce inexorablement chaque année de quelques centimètres sous l’effet de la montée du niveau de la mer, de l’érosion du rivage et de l’urbanisation galopante et qui pourrait être en partie submergée d’ici 2030.

Des touristes et des flics

Alors, ils ont joué les touristes. Ils se sont levés très tôt pour se rendre sur le marché flottant de Bang Khu Wiang avant de visiter quelques temples : le Wat Phra Kaeo, la demeure de Ubosot, le Bouddha d’émeraude, le Wat Traimit, où se trouve le Bouddha d’or, la plus importante statue en or du monde, et le Wat Saket, bâti sur une colline artificielle de soixante-quinze mètres qui renfermerait une relique du Buddha et que l’on appelle le Temple de la montagne d’or.

La soirée, ils l’ont passée au Lumpinee, un stade de cinq mille places situé dans le centre-ville consacré exclusivement au « Muay Thai », à la boxe thaï.

— La boxe fait partie de notre culture, petit Français. Tu ne peux pas quitter ce pays sans avoir vu ça, lui a-t-elle dit.

Combat ou cérémonie sacrée ?

Avant que ne débutent les matches, elle lui a tout expliqué : que le « Muay Thai » est un sport violent, très complet et technique, où l’on se sert des pieds, des coudes et des genoux, où les boxeurs doivent être âgés de plus de quinze ans et peser plus de cent livres, où les femmes ne sont pas autorisées à se battre dans le stade ni même à toucher le ring.

Quand ils pénètrent dans la salle, les combattants portent le « Mongkol », une sorte de serre-tête censé porter chance qui sera enlevé par l’entraîneur avant le début du match.

Tout commence par le « Wai Khru ». L’homme qui va se battre s’agenouille et s’incline trois fois pour marquer son respect, vis à vis l’entraineur d’abord, de Bouddha ensuite et, enfin, du roi. Puis les combattants se livrent au « Ram Muay », une sorte de danse qui ressemble à un combat simulé. Chaque école possède son propre style de « Ram Muay » qui sert, avant tout, à s’échauffer.

Alors seulement le spectacle peut commencer, rythmé par le son des cymbales, des tambours et des flûtes javanaises, car la musique fait partie intégrante de la boxe thaï, les musiciens calant leur rythme sur les différentes actions pendant le match.

Quand ils sortent, ils sont tous deux groggy. Trop de bruit, de cris, de coups aussi, et ils s’appuient l’un sur l’autre avant de s’effondrer dans un taxi.

Dernière nuit sur terre.

Pour cette dernière nuit, elle a pris soin de faire brûler de l’encens dans toute la maison.

— On appelle cet encens « Cristaux de Kamasutra ». Je l’ai choisi tout exprès pour réveiller tes sens endormis. Il est fabriqué artisanalement à Huai-Thalaeng, un village situé près de la frontière cambodgienne, lui a-t-elle expliqué pendant qu’il la déshabillait. Il est fait d’écorces, de fleurs, de feuilles de bananier, d’eucalyptus, de bambou, de racines et d’huile d’Ylang-Ylang, si je me souviens bien. De plus, il se consume naturellement, sans l’aide d’une pastille de charbon ou de bois. Pas de fumée donc pour venir polluer le parfum.

Ils ont tout osé, comme si c’était leur dernière nuit sur terre. Bien sûr, elle avait du métier, comme on dit, mais, cette nuit-là, elle avait tout oublié pour vivre sa passion sans autre calcul que celui de donner le plus de plaisir possible à son partenaire, non pas parce qu’elle était payée pour le faire, mais parce qu’elle aurait voulu l’enchaîner à son corps pour le restant de ses jours.

Au petit matin, elle pose sa tête sur sa poitrine.

— Tu te souviens de l’homme qu’ils sont venus arrêter devant nous l’autre jour, pendant l’attaque ? J’ai demandé ce qui s’était passé au Bureau : on m’a répondu qu’on avait découvert, un peu par hasard, qu’il avait prévenu les Birmans de notre fuite. Il paraît qu’il a avoué tout de suite. Il voulait notre mort à tous les deux, Boris. Cet homme s’appelle Kyet, ce qui veut pourtant dire « honorable ». Il a été mon amant, quand j’ai commencé à travailler au SBB. Il m’a tout appris. Mais il est resté terriblement jaloux, même après que nous nous soyons séparés. C’est lui qui m’a fait tatouer Garuda sur le ventre : il ne voulait pas que quelqu’un d’autre que lui pénètre dans mon temple sacré. Il préférait sans doute m’éliminer plutôt que de me voir m’enfuir avec un « farang ». Nous avons failli ne jamais revenir, chéri…Peut-être alors serions-nous restés ensemble jusqu’à la fin des temps ?

Retrouvez ici l'intégralité des épisodes de «Mamasan»:

Retrouvez ici l'épisode 1 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 2 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 3 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 4 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 5 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 6 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 7 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 8 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 9 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 10 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 11 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 12 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 13 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 14 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 15 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 16 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 17 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 18 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 19 de «Mamasan».

Retrouvez ici l'épisode 20 de «Mamasan».

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici

A Lire Aussi
THAÏLANDE - LIVRE: « Thaï-crayons » de Baudouin de Duve
THAÏLANDE - LITTÉRATURE: La revue Jentayu rend hommage à Marcel Barang et à Gilles Delouche
GAVROCHE - ROMAN: Dans nos archives «La fille qui aimait les nuages», épisode 16
INDOCHINE - ÉCRIVAINS: Pierre Korab, l'inconnu indochinois
THAÏLANDE - ROMAN : « Terre de mousson » de Pira Sudham
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(0)
Soyez le premier à nous faire part de votre réaction !
Retrouvez-nous sur Facebook
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 6/07



Coronavirus
VIETNAM - ÉCONOMIE: La croissance vietnamienne bien placée pour repartir au second semestre 2020 - Gavroche
INDONÉSIE - CORONAVIRUS: L'indépendance sera célébrée dans l'ombre de la pandémie - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Les tournois de boxe thaïes ont repris le 4 juillet...sans spectateurs - Gavroche
ASIE DU SUD EST - ÉCONOMIE: Le travail des femmes, principale victime de la Covid-19 - Gavroche
GAVROCHE - HUMOUR: Quand l'Etat d'urgence devient une (triste) routine thaïlandaise - Gavroche
INDONÉSIE - TOURISME: Prières de masse à Bali pour conjurer le retour de la Covid-19 - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - ÉPIDÉMIE: Le point sur le Coronavirus / Covid 19 au 5 juillet - Gavroche
INDONÉSIE - BALI: Les chauffeurs routiers refusent de payer les tests Covid-19 - Gavroche
MALAISIE - TOURISME: Une foire aux voyages en ligne pour inciter les malaisiens à voyager et dépenser - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Les bars et karaoké ouvrent, mais l'état d'urgence perdure - Gavroche
THAÏLANDE - AVIATION: Voler vers Bangkok au temps du coronavirus, le mode d'emploi - Gavroche
CAMBODGE - VOYAGE : Un français raconte son retour à Phnom Penh, tests à l'appui - Gavroche
SINGAPOUR - CORONAVIRUS: Les échanges frontaliers avec la Malaisie vont reprendre - Gavroche
BIRMANIE - CORONAVIRUS: l'interdiction des vols internationaux prolongée jusqu'au 15 juillet - Gavroche
VIETNAM - CORONAVIRUS: Voici pourquoi les vietnamiens ont repoussé l'épidémie... - Asia Sentinel
THAÏLANDE - FRANCE: Le 1er juillet, les frontières européennes rouvrent à géométrie variable - Gavroche
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Les postes frontières cambodgiens avec la Thaïlande et le Laos restent fermés - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Les éléphants, protégés eux aussi contre l'épidémie de Covid-19 - Gavroche
VIETNAM - CORONAVIRUS: Restrictions sévères pour les visiteurs étrangers - Gavroche
ASIE - CORONAVIRUS: Le plasma des sud-coréens contaminés va-t-il livrer les secrets du coronavirus ? - Gavroche
Dernières Petites Annonces
POLITIQUE THAÏLANDAISE
THAÏLANDE - POLITIQUE: Pourquoi les jeunes thaïlandais s'intéressent au coup d'état de 1932 ? - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: L'histoire, nouveau bras de fer entre opposition et militaires dans le royaume - Gavroche
THAÏLANDE - POUVOIR: Prawit Wongsuwan, vrai patron politique du royaume ? - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Bangkok, le champ de bataille du pouvoir post Covid-19 - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: «Je ne suis pas une personne cruelle qui peut ordonner un meurtre» affirme Prayuth Chan Ocha - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: En Asie du sud-est, les dissidents thaïlandais doivent-ils redouter le pire ? - Gavroche
THAÏLANDE - VISITE DU PAPE
JAPON - DIPLOMATIE: Après avoir promu le dialogue à Bangkok, le pape François s'insurge contre le nucléaire à Nagasaki - Gavroche
THAILANDE - RELIGION: Quel bilan pour la visite du pape François ? - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Un entretien avec Son Éminence Francis Xavier Cardinal Kriengsak Kovithavanij, évêque de Bangkok - Gavroche Magazine
GAVROCHE HEBDO - EDITORIAL: Face au pape François, une société thaïlandaise en demande de repères - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Pourquoi les Thaïlandais n'ont pas été évangélisés - Gavroche
Tourisme
THAÏLANDE - TOURISME : Derrière la télé-réalité, la vraie Koh Lanta - Gavroche Magazine
THAÏLANDE - TOURISME: Plus de «tarifs farangs» dans les parcs nationaux thaïlandais ! - Gavroche
THAÏLANDE - CHRONIQUE : « Hua Hin : l'autre visage (1) Au resto « Pa Malee » - Gavroche
KOH SAMUI - TOURISME: Alerte rouge sur l'hôtellerie insulaire assommée par les faillites - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Les éléphants, protégés eux aussi contre l'épidémie de Covid-19 - Gavroche
Dernières Offres d'Emploi
06/07/2020
Lieu:
 
 
11/04/2020
Lieu: à domicile
 
 
08/03/2020
Lieu:
 
 
28/02/2020
Lieu:
 
 
27/02/2020
Lieu:
 
 
L'actu en Birmanie
BIRMANIE - CORONAVIRUS: l'interdiction des vols internationaux prolongée jusqu'au 15 juillet
BIRMANIE - POLITIQUE: Les 75 ans d'Aung San Suu Kyi, un beau cadeau électoral
BIRMANIE - TOURISME : La pagode du rocher doré
BIRMANIE - CORONAVIRUS: Le ciel birman reste fermé aux vols internationaux jusqu'au 30 juin
BIRMANIE - TOURISME Découvrez le lac Inlé à vélo
Dernières bonnes adresses
5 stars transactions immobilieres
Thailande / Bangkok Agences Immobilieres
 
ACACIA
Thailand / Bangkok Écoles
 
MONDASSUR
France / - Assurances
 
P'TIBOUTS
THAILANDE / BANGKOK CrÈches
 
VOVAN & ASSOCIÉS
THAÏLANDE / BANGKOK Avocats
 
Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
booked.net
Programme Tele TV5
Les Nouvelles du Cambodge
CAMBODGE - FRANCE: 19 nouveaux boursiers cambodgiens pour l'année 2020-2021
CAMBODGE - ÉCONOMIE: L'avertissement de Sam Rainsy aux banques européennes actives dans le microcrédit
CAMBODGE - VOYAGE : Un français raconte son retour à Phnom Penh, tests à l'appui
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Les postes frontières cambodgiens avec la Thaïlande et le Laos restent fermés
CAMBODGE - HISTOIRE: George Groslier, l'âme du musée de Phnom Penh dans les années 20
la-petite-ecole
crown-relocations
sds
mtgp
wrlife
lfib-fev20
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14