Rédaction | Gavroche | 03/12/2020
Livres / Actu  

GAVROCHE - ROMAN: «La voie du farang», épisode 9: La céramique de Baan Chiang

Les ténèbres de Bangkok sont impénétrables. Du moins, pour ceux qui ne connaissent pas la ville. Pour les autres en revanche: tout est plus simple. La capitale thaïlandaise est un rébus qu'il suffit de savoir défricher. Un rébus dans lequel excelle notre romancier Patrice Montagu Williams.

Un roman exclusif de Patrice Montagu Williams

L’intrigue.

1996 : sur fond de contrat pétrolier sulfureux passé avec la junte militaire birmane, de manipulation des médias et des ONG par différents services secrets, Martin Decoud, agent de la DGSE, la Direction Générale de la Sécurité Extérieure, est envoyé en mission à Bangkok.

Persuadé que, comme le dit Ernest Hemingway, « Un homme, ça peut être détruit, mais pas vaincu », le farang, l’étranger, retournera en Thaïlande, près de vingt-cinq ans plus tard, pour tenter d’y reconstruire une existence que la vie a brisée et trouver le « Noble Chemin » des bouddhistes qui mène au nirvana.

Rappel de l’épisode précédent :lors d’une soirée organisée à l’ambassade de France, Martin Decoud rencontre Jessie, qui travaille au Haut Comité pour les Réfugiés. La reprise des hostilités entre les rebelles karens et l’armée birmane fait que leur nombre explose dans les camps, le long de la frontière. Il lui laisse entendre qu’il peut l’aider.

Épisode 9 : La céramique de Baan Chiang

Quand il sort pour aller dîner, la voiture est là et le garde du corps lui tient la portière ouverte.

— Il fallait que je te parle, lui dit Winnie. Allons chez moi. Là-bas, je suis sûre que personne ne va nous écouter.

Une maison traditionnelle

Posée sur les bords du canal Khlong Saen Saep, à Pathum Wan, et entourée d’arbres, c’est une maison traditionnelle construite sur pilotis, en raison des inondations en période de mousson. La pente du toit est forte de façon à ce que l’eau de pluie s’évacue rapidement. Les constructions en béton sont maintenant la norme à Bangkok, mais celle-ci est bâtie en bois de teck, un matériau aujourd’hui interdit, et en bambou. Tout est ouvert de façon à faciliter la circulation de l’air. De larges avant-toits protègent une véranda du soleil et des violentes précipitations tropicales.

— J’ai hérité de la maison de mes parents. En raison de son emplacement unique, on m’a souvent proposé de me l’acheter, mais j’ai toujours refusé : jusqu’ici, elle a réussi à me protéger des fantômes et des esprits malveillants. Mon père disait que cela tenait à l’odeur du sol et à la façon dont les arbres étaient plantés.

Les meubles aussi sont en teck. D’épais coussins recouverts de tissu hmong de toutes les couleurs sont disposés sur des sièges en rotin. On a percé de larges fenêtres dans les murs, ce qui fait que les pièces sont claires et aérées. Sur une table, trône une céramique de Ban Chiang, un site archéologique qui se trouve au nord-est du pays célèbre pour ses poteries peintes en rouge.

L’amour sous le regard du bouddha

Elle le conduit directement dans la chambre.

— Viens, dit-elle simplement en commençant à se déshabiller.

Au-dessus du lit, un grand panneau sculpté représente le bouddha tandis qu’une lampe en bois de manguier et de bambou diffuse une lumière tamisée par une crépine de soie.

— Le bouddha n’est pas un voyeur, petit farang, mais il peut lire dans tes pensées et il verra si tu es sincère quand tu me fais l’amour, lui dit Winnie en se laissant tomber sur le lit.

Double jeu côté yankee

Quand elle revient de la salle de bains, elle est toujours nue. Elle porte un plateau avec deux verres de ce qui lui semble être du whisky. Le regard de Martin se pose sur son sexe soigneusement épilé.

— Un de mes amants l’avait appelé Heaven’s gate, en souvenir du film de Cimino, dit-elle, car elle a capté le regard de l’homme. Ils sont nombreux à avoir franchi les portes de ce paradis…

Elle pose le plateau sur le lit et s’assoit en tailleur, à côté de Martin.

— C’est du Jameson, trois fois distillé.

Cette femme est incroyable, se dit-il : déterminée, sans aucune pudeur et terriblement sensuelle.

— Maintenant tu vas comprendre pourquoi je te disais l’autre jour que l’amour faisait partie de mon métier. Dans mes relations, il y a un type important de la CIA qui est basé ici. Nous couchons ensemble parfois. Il ne se débrouille pas trop mal. Moins bien que toi, bien sûr. D’abord, il est plus âgé, et puis c’est un Américain et il n’a pas la sophistication des frenchies qui se sont spécialisés dans le sexe depuis Versailles et la cour du roi Louis. Pendant l’amour, il se laisse parfois aller.

Un naïf, comme tous les farangs

C’est un naïf, comme tous les farangs, surtout les Yankees. Et je sais comment lui arracher des informations : je suis allée prendre des cours auprès des putes que nous employons dans plusieurs des meilleurs bordels de Bangkok. On a parlé de Chevron. Il m’a demandé pourquoi ça m’intéressait. Je lui ai dit que le problème des réfugiés karens prenait des proportions inquiétantes et que nous aurions peut-être besoin de leur aide. Il m’a répondu qu’ils faisaient déjà beaucoup sur le plan de la santé, de l’éducation, de l’agriculture, des programmes vétérinaires, et même de la microfinance. Cela leur coûte très cher, mais fait partie de leur plan de communication. C’est ce qu’il m’a dit ensuite qui est le plus intéressant : Chevron joue double jeu vis-à-vis des Karen.

Les réfugiés, ça n’a jamais été leur priorité. Le groupe veut la jouer en solo en Birmanie, sans son partenaire Total. Il s’agit d’un nouveau projet qui concerne le bassin Rakhine, dans la baie du Bengale, où deux blocs d’exploitation les intéressent et où ils veulent être seuls maîtres à bord. Ils auraient d’ailleurs secrètement signé un PSC, un Production Sharing Contract, avec Moge, la société d’état birmane. Et, cette fois, ce ne serait pas comme pour Yadana : ils auraient le contrôle de la totalité de l’opération. Le deal comporterait aussi un accord secret : Chevron financerait un contrat avec Constellis, une société qui mettrait à disposition des Birmans des mercenaires, anciens des forces spéciales, pour les aider à combattre la rébellion Karen. Dans ce contexte, il pense que Chevron n’est pas totalement innocent dans l’explosion soudaine du scandale Yadana qui contribue à discréditer Total, le chef de file du projet, et pas Chevron qui n’apparaît que comme un exécutant de second rang.

Good job

— Good job, lui dit GAK quand ils se revoient, le lendemain, à l’ambassade. J’ai passé les infos à Total sans leur dire comment nous les avions obtenues. À propos, ça n’a pas été trop dur, ajoute-t-il en souriant ?

En quelques jours, Martin et lui sont devenus plus que des complices : des amis.

— Chez Total, ils étaient bluffés, continue GAK. Ils m’ont rappelé leur promesse de mettre des fonds à disposition des ONG de la façon que nous jugerions la plus efficace. J’ai pensé à Jessie, la fille du HCR que je t’ai présentée l’autre jour….

A suivre...

Retrouvez ici l'intégralité des épisodes de «La voie du farang»:

Retrouvez ici l'épisode 1 de «La voie du farang»

Retrouvez ici l'épisode 2 de «La voie du farang»

Retrouvez ici l'épisode 3 de «La voie du farang»

Retrouvez ici l'épisode 4 de «La voie du farang»

Retrouvez ici l'épisode 5 de «La voie du farang»

Retrouvez ici l'épisode 6 de «La voie du farang»

Retrouvez ici l'épisode 7 de «La voie du farang»

Retrouvez ici l'épisode 8 de «La voie du farang»

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici

A Lire Aussi
GAVROCHE - ROMAN: «La voie du farang», épisode 22 : A Chiang Mai, le noble chemin
GAVROCHE - ROMAN: «La voie du farang», épisode 21: Au pays où les éléphants sont rois
BIRMANIE - LIVRE: «Mogok», le roman qui raconte les entrailles birmanes et...parisiennes
GAVROCHE - ROMAN: «La voie du farang», épisode 20: L'heure de la vengeance
GAVROCHE - ROMAN: «La voie du farang», épisode 19: Le dernier voyage
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(0)
Soyez le premier à nous faire part de votre réaction !
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 18/01



Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
Thaïlande - Crise politique
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les vaccins anti Covid-19, otages de la crise politique thaïlandaise - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: Pourquoi l'opposant Thanathorn est accusé de lèse-majesté ? - Gavroche
THAÏLANDE - MONARCHIE: Le Roi Rama X dans une prison, le crime de lèse-majesté aux avants postes: des médias étrangers stupéfaits - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: L'opposant Thanathorn poursuivi à son tour pour «lèse majesté» - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: 43 ans de prison pour lèse majesté...mais la crise politique demeure - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: 87 ans de prison pour lèse-majesté, inacceptable pour Amnesty International - Gavroche
Dernières Petites Annonces
POLITIQUE THAÏLANDAISE
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les vaccins anti Covid-19, otages de la crise politique thaïlandaise - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: Pourquoi l'opposant Thanathorn est accusé de lèse-majesté ? - Gavroche
THAÏLANDE - MONARCHIE: Le Roi Rama X dans une prison, le crime de lèse-majesté aux avants postes: des médias étrangers stupéfaits - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: L'opposant Thanathorn poursuivi à son tour pour «lèse majesté» - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: 43 ans de prison pour lèse majesté...mais la crise politique demeure - Gavroche
THAÏLANDE - JUSTICE: 87 ans de prison pour lèse-majesté, inacceptable pour Amnesty International - Gavroche
Coronavirus
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Ce qu'il faut savoir sur la Covid-19 dans le royaume au 22 janvier - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: A Pattaya, fermeture à tous les étages - Gavroche
MALAISIE - CORONAVIRUS: Retour drastique au «lockdown» - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Le soutien économique, doctrine du gouvernement - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 18 janvier - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Chonburi, Samut Sakhon, Nongkhai, Chanthaburi et Trat...provinces les plus verrouillées du pays - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: L'échec flagrant de la quarantaine de luxe pour retraités - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Ce qu'il faut savoir sur la Covid-19 dans le royaume au 15 janvier - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Chiang Mai promet 100 000 bahts aux touristes, puis se rétracte - Gavroche
INDONÉSIE - BALI: Les hôtels exigent davantage d'aide - Gavroche
Tourisme
THAÏLANDE - TOURISME Ce que fait TAT pour continuer d'attirer les visiteurs étrangers - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Suvanarbhumi, l'aéroport vide qui continue de grandir - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: L'heure de réouverture du pays sonnera fin 2021 - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Au Koh Jum Lodge, oubliez la pandémie à un prix imbattable - PUBLI-INFO
THAÏLANDE - TOURISME: Chiang Mai promet 100 000 bahts aux touristes, puis se rétracte - Gavroche
PHILIPPINES - TOURISME : Un pays aux mille paysages - Gavroche
CAMBODGE - TOURISME: Kampot, sanctuaire cambodgien bientôt défiguré - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Plus question de faire peur aux étrangers avec la Covid-19 - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME : une halte à Prachuap Khiri Khan - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME - Koh Kret, une bouffée d’air ! - Gavroche
Dernières Offres d'Emploi
03/01/2021
Lieu: Ventiane
 
 
25/12/2020
Lieu: Bangkok
 
 
13/12/2020
Lieu: BANGKOK
 
 
13/12/2020
Lieu: BANGKOK
 
 
08/12/2020
Lieu: télétravail
 
 
L'actu en Birmanie
BIRMANIE - LIVRE: «Mogok», le roman qui raconte les entrailles birmanes et...parisiennes
BIRMANIE - LIVRE: Rohingyas, de la fable à la réalité
BIRMANIE - ÉCONOMIE: Tableau de bord économique birman au début décembre 2020
BIRMANIE - HISTOIRE: L'université de Rangoon a 100 ans, et célèbre le symbole du paon
BIRMANIE - HISTOIRE: Il y a dix-huit ans, la mort du Maréchal Ne Win
booked.net
Les Nouvelles du Cambodge
CAMBODGE - POLITIQUE: Le Funcinpec tente de renaitre de ses cendres autour du prince Ranariddh
CAMBODGE - JOURNALISME: Comprendre l'actualité du royaume avec Ate Hoestra
CAMBODGE - JUSTICE: L'épuration politique se joue dans les tribunaux cambodgiens
CAMBODGE - EUROPE: L'aide au développement, malgré les sanctions
CAMBODGE - LIVRE : « Mémoire d'une guerre oubliée », le testament jamais publié de l'ancien chef d'état-major de Lon Nol !
crown-relocations
sds
wrlife
lfib-fev20
pimp-my-dive
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14