Rédaction | Gavroche | 23/02/2021
Opinion / Actu  

BIRMANIE - DIPLOMATIE: Des diplomates occidentaux face à la révolte d'un peuple

Un chroniqueur de talent sait revenir sur ses écrits précédents et les revisiter à l'aune de l'actualité. C'est le cas de notre ami Yves Carmona qui redoutait la loi du silence en Birmanie après le coup d’État militaire du 1er février. Depuis, le peuple birman est resté debout face à l'armée. Voici ses conclusions...

Une chronique d'Yves Carmona, ancien Ambassadeur de France au Laos et au Népal

Que faire en Birmanie ? L’auteur de ces lignes l’a déjà écrit début février et malheureusement la réalité ne l’a pas démenti : l’armée birmane a la situation bien en main malgré les manifs héroïques qui se déroulent dans plusieurs grandes villes de Birmanie.

Le mouvement en faveur d’élections libres avec comme porte-drapeau Aung Sang Suu Kyi (ASSK), déjà icône en 1988 et au pouvoir de 2016 à aujourd’hui, s’est amplifié et, malheureusement, le sang a coulé. On ne sait pas combien sont tombés et combien vont tomber, victimes des balles d’abord censées être non-létales mais de plus en plus à balles réelles. Le mouvement de désobéissance civile s’est étendu à une bonne partie des grandes villes - Naypitaw, Rangoon et Mandalay sont citées.

Déclarations de soutien

Tous les pays ont publié des déclarations soutenant les manifestants. Même la Chine, sans aller jusque là, a indiqué que le pouvoir de l’armée birmane devait éviter les affrontements inutiles. Comme on pouvait  s’y attendre, elle joue double jeu car ses intérêts - elle est un des principaux fournisseurs d’armes à la junte - sont là. Elle a refusé depuis le début de la crise de condamner la junte militaire et a bloqué une résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies visant à condamner le coup d’État militaire.

Les autres puissances rapatrient leurs ressortissants, plus ou moins nombreux selon les pays (on parle de plus de 400 entreprises japonaises et la France, avec Total, a toujours veillé à garder un contact ouvert avec les militaires). L’administration Biden, à travers le secrétaire d’État Blinken, se montre particulièrement vocale. 

Mais la question que tous se posent est de savoir si ces puissances iront jusqu'à faire usage de leurs troupes pour chasser la junte au pouvoir.

Volonté américaine

Pour certaines, l’absence d’armée ou le fait qu’elle est lointaine rendent l’hypothèse peu ou pas crédible. Pour d’autres, notamment les États-Unis, l’instrument militaire est redoutable mais le nouveau Président américain ira-t-il jusque là ?

Quant aux Rohingyas, leur attitude est restée ambigüe, une partie au moins d’entre eux se refusant à voir en ASSK, qui ne les a pas défendus quand elle était au pouvoir, la défenseure des droits humains qu’on pouvait espérer.

Si l’on pense à une sortie de crise, les hypothèses sont nombreuses. Le général Min Aung Hlaing, au pouvoir aujourd’hui, pourrait-il être remplacé par un autre militaire ou par un civil mieux contrôlé ?

Il faut en tout cas souhaiter qu’un bain de sang soit évité car dans un pays où la Covid a aggravé la situation, surtout pour les 60% du peuple birman qui a basculé dans la pauvreté, les problèmes économiques sont prioritaires.

On n’a pas fini de voir se développer dans les pays prospères comme Singapour dans les années 2008 une véritable « Rangoon town » où les forces vives de Birmanie ont montré toute leur agilité en même temps que ce pays, adepte d’une économie prospère, accueillait dans ses hôpitaux les généraux birmans qui, déjà, avaient le pouvoir et les moyens financiers nécessaires.

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici

A Lire Aussi
GAVROCHE - ÉDITORIAL: Ambassadeur de France, une mission décisive
THAÏLANDE - CHRONIQUE : « Sukhothai : Votez ! Votez pour moi… »
THAÏLANDE - TOURISME: Nos lecteurs et leurs vadrouilles, filon inépuisable pour le tourisme post Covid
ASIE DU SUD-EST - EUROPE: Partenaires stratégiques, l'UE et l'ASEAN vont devoir mieux coopérer
GAVROCHE HEBDO - ÉDITORIAL: Face à l'armée, les casseroles birmanes sont aussi celles de leurs voisins asiatiques
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(2)
max 2021-02-24 01:15:21
géopolitique
Dans cette revolution de couleur en réponse a la destitution de la1ere ministre le but ultime n'est pas la démocratie , hélas , mais d'empêcher les chinois d'avoir un accès dans le golfe du Bengale et d'y developper un port en eaux profondes
alan 2021-02-23 22:34:11
La France s'exprime !
Vous ecrivez : 'Mais la question que tous se posent est de savoir si ces puissances iront jusqu'à faire usage de leurs troupes pour chasser la junte au pouvoir.' 'Que tous se posent' ??? 'chasser la junte au pouvoir' ???
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 1/03



Évènements Birmanie
BIRMANIE - POLITIQUE: «Everything will be ok», le tee-shirt martyr
BIRMANIE - POLITIQUE: L'horreur est désormais dans les rues du pays
BIRMANIE - POLITIQUE: L'art Birman milite aussi contre la dictature
BIRMANIE - POLITIQUE: Face au peuple, l'armée birmane a besoin d'alliés
BIRMANIE - POLITIQUE: Amnesty International s'alarme de l'usage de la force
Thaïlande - Crise politique
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les réseaux sociaux, l'arme de la contestation massive - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Vers une division du mouvement pro-démocratie entre manifestants et partisans d'un compromis ? - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Nouvelle accusation de lèse majesté contre une députée d'opposition - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Nouveau rapport sur le harcèlement des militantes pro-démocratie - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Astra Zeneca au risque de la polémique «royale» - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les vaccins anti Covid-19, otages de la crise politique thaïlandaise - Gavroche
Dernières Petites Annonces
POLITIQUE THAÏLANDAISE
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les réseaux sociaux, l'arme de la contestation massive - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Vers une division du mouvement pro-démocratie entre manifestants et partisans d'un compromis ? - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Un observateur du royaume nommé....Thaksin Shinawatra - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Suthep, la prison et les règlements de compte - Gavroche
THAÏLANDE - DÉFENSE: En surnombre, les généraux Thaïlandais priés de quitter l'uniforme - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Case prison pour Suthep, le tombeur de Yinluck Shinawatra - Gavroche
Coronavirus
ASIE DU SUD-EST - CORONAVIRUS: En avance sur la quarantaine, en retard pour les vaccins - Gavroche
VIETNAM - CORONAVIRUS: 150 millions de doses de vaccins bientôt commandées - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: La solution sera le passeport vaccinal, mais quand ? - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Anutin Charnvirakul, un ministre de la santé désormais vacciné - Gavroche
LAOS - CORONAVIRUS: Une assurance Covid désormais indispensable pour entrer dans le pays - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Les chauves souris thaïlandaises attirent les scientifiques dans les grottes - Gavroche
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Nouveau foyer infectieux détecté à Phnom Penh dans un «centre de divertissement» - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 20 février - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Réouverture prévue lundi de 54 provinces au lieu de 35 - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - PANDÉMIE: Le point sur la Covid-19 au 13 février - Gavroche
Tourisme
THAÏLANDE - TOURISME: En vélo et en français sur les routes thaïlandaises... - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Ouvrir les frontières thaïlandaises au 1er juillet ? La mobilisation est lancée - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: 21 jours, 14 jours, 7 jours...La quarantaine anti-Covid en question - Rapide Visa
CHIANG MAI - TOURISME: En vadrouille, Eric nous fait découvrir les abords de «la rose du nord» - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Les crypto-monnaies, futur moyen de paiement touristique - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Après la Covid 19, ne plus croire aux commentaires en ligne ? - Gavroche
CHIANG MAI - TOURISME: En vadrouille avec Eric...au Wat Pha Lat - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Se rendre en Thaïlande sans «motif impérieux» ? Oui, c'est possible - Rapide Visa
PHILIPPINES - TOURISME: Pampanga, royaume de la mangrove dans l'archipel - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Passeports vaccinaux vs quarantaine obligatoire, la bataille continue - Gavroche
Dernières Offres d'Emploi
03/01/2021
Lieu: Ventiane
 
 
25/12/2020
Lieu: Bangkok
 
 
13/12/2020
Lieu: BANGKOK
 
 
13/12/2020
Lieu: BANGKOK
 
 
08/12/2020
Lieu: télétravail
 
 
Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
booked.net
Les Nouvelles du Cambodge
CAMBODGE - ENVIRONNEMENT: La déforestation à Prey Lang dénoncée par Amnesty International
CAMBODGE - POLITIQUE: L'Union européenne dénonce l'acharnement judiciaire contre l'opposition
CAMBODGE - POLITIQUE: L'internet sous haute surveillance dans le royaume
CAMBODGE - POLITIQUE: Hun Sen, un homme fort toujours confronté à la soif de changement
CAMBODGE - ÉCONOMIE: Attirer les investisseurs étrangers devient de plus en plus compliqué
crown-relocations
sds
wrlife
lfib-fev20
pimp-my-dive
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14