Rédaction | Gavroche | 21/01/2020
Politique / Actu  

THAÏLANDE - POLITIQUE: Le «Future Forward party» n'est pas (encore) dissous et peut (encore) envisager l'avenir

Le jugement de la cour constitutionnelle thaïlandaise était aussi attendu comme un verdict sur la démocratie dans le royaume. La décision des magistrats de ne pas prononcer la dissolution de la troisième force politique de Thaïlande sur la base des accusations le présentant comme anti-royaliste prouve que, pour l'heure, le débat politique demeure possible et que l'opposition parlementaire peut jouer son rôle. Ses accusateurs estimaient le «Future Forward Party» lié aux «Illuminati» et coupable d'avoir tenté de renverser la monarchie thaïlandaise. Cette accusation n'a pas été retenue faute «d'élément à charge». Attention toutefois: une second plainte demeure concernant le financement du parti par son fondateur et leader Thanathorn Juangroongruangkit.

Les juges de la cour constitutionnelle thaïlandaise ont tranché sur la première accusation portée contre le parti d'opposition Future Forward (parti de l'avenir). «Il n'y a aucun élément à charge» montrant que des dirigeants clés du mouvement «ont intenté des actions contre la monarchie», a conclu mardi 21 janvier la Cour constitutionnelle, saisie de l'affaire.

Accusation meurtrière

Cette accusation pouvait être meurtrière pour la formation politique arrivée troisième au scrutin législatif de mars 2019 car la monarchie thaïlandaise est protégée par l'une des législations anti-diffamation les plus strictes du monde. Le lien présumé avec les «Illuminati» était destiné à présenter le parti comme une secte qui cherche à déstabiliser le royaume.

La seconde plainte concernant le financement de la formation va continuer d'être instruite et un nouveau jugement sera prononcé. Thanathorn, élu député, avait été déchu de son mandat de parlementaire pour avoir pris des participations dans une société de média et ne pas s'en être séparé avant les élections. Ce mardi, l'organisation de défense des droits de l'homme Amnesty International a appelé «les autorités thaïlandaises à cesser d'instrumentaliser le processus judiciaire pour intimider et harceler les dirigeants et membres de Future Forward».

Décapitation du parti

Une décapitation du parti est aussi possible, si ses dirigeants sont condamnés

L'article 92 de la loi thaïlandaise sur les partis politiques prévoit en effet que lorsque la Cour constitutionnelle dissout un parti, le droit de ses dirigeants à se présenter comme candidats à une élection est révoqué, mais il ne fixe pas de délai.

Dans la dernière affaire concernant la dissolution du Thai Raksa Chart Party au début de 2019, la Cour constitutionnelle a interdit à ses cadres de la politique pendant 10 ans.

Cadres interdits

Les cadres interdits ne peuvent pas non plus s'inscrire pour créer de nouveaux partis, devenir cadres d'un autre parti ou participer à sa création pendant 10 ans. La peine est une peine de prison de 7 à 15 ans et / ou une amende de 140 000 à 300 000 bahts.

Sile parti de l'avenir était finalement dissous,  ses députés auraient deux options. Ils pourraient adhérer à d'autres partis, qu'ils soient ou non déjà représentés au Parlement. Ils pourraient également rejoindre un nouveau parti qui n'a pas encore été créé, ce qui pourrait prendre du temps et comporter certains risques.

Une éventuelle dissolution du parti pourrait susciter la colère des électeurs. Des milliers d'entre eux se sont ralliés à Thanathorn Juangroongruangkit lors de manifestations de soutien en décembre et en janvier, les rassemblements les plus importants depuis le coup d'État de 2014 qui avait placé une junte militaire au pouvoir, dirigée par le général Prayut Chan-O-Cha.

Ce dernier, grâce au soutien d'un Sénat nommé entièrement par les militaires, est à la tête du gouvernement civil depuis les législatives de 2019, mais il ne dispose que d'une faible majorité parlementaire.

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici
A Lire Aussi
THAÏLANDE - POLITIQUE: Exclusif. L'appel des opposants thaïlandais en exil à Paris
CAMBODGE - POLITIQUE: Quoi de neuf au procès de l'opposant Kem Sokha ?
THAÏLANDE - POLITIQUE: L'opposition repart à l'offensive contre le gouvernement Prayuth
THAÏLANDE - POLITIQUE: Sur quoi la Cour Constitutionnelle va juger le parti de l'avenir ce 21 janvier ?
THAÏLANDE - POLITIQUE: Mardi 21 janvier, la Cour Constitutionnelle juge la démocratie thaïlandaise
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(1)
Patrice 2020-01-28 00:00:00
Thailande Politique.
M'autoriserez-vous à faire étalage de mon érudition? Dans l'affirmative, je vous rappellerai un document ancien qui éclaire parfaitement la question. "Les magistrats sont mes officiers charges de m'acquitter de mon devoir vraiment royal de rendre la justice a mes sujets". " C'est de moi seul que les officiers de mes cours tiennent leur justice et leur autorité". Donc,la Thaïlande étant une monarchie, c'est du roi que la cour constitutionnelle tient sa justice et c'est du roi que les ministres tiennent leur autorité. C'est clair et net. Tout le reste n'est que badinage.
Retrouvez-nous sur Facebook
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 17/02



Coronavirus
THAÏLANDE - AVIATION : Le coronavirus oblige Thai Airways à réduire ses vols vers la Corée et Singapour - Gavroche
CHINE - ÉPIDÉMIE: Deux journalistes français racontent «Pékin sous Coronavirus» - Gavroche
ASIE DU SUD EST: L'art contemporain, l'autre victime du coronavirus - Gavroche
CAMBODGE - ÉPIDÉMIE: Sihanoukville, bras ouverts mais inquiets pour le paquebot Westerdam -
CHINE - ÉPIDÉMIE : Confusion sur l'annulation du Grand prix de Formule 1 chinois - Gavroche
POLITIQUE THAÏLANDAISE
THAÏLANDE - POLITIQUE: Exclusif. L'appel des opposants thaïlandais en exil à Paris - Gavroche
CAMBODGE - POLITIQUE: Quoi de neuf au procès de l'opposant Kem Sokha ? - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: L'opposition repart à l'offensive contre le gouvernement Prayuth - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Le «Future Forward party» n'est pas (encore) dissous et peut (encore) envisager l'avenir - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Sur quoi la Cour Constitutionnelle va juger le parti de l'avenir ce 21 janvier ? - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Mardi 21 janvier, la Cour Constitutionnelle juge la démocratie thaïlandaise - Gavroche
THAÏLANDE - VISITE DU PAPE
JAPON - DIPLOMATIE: Après avoir promu le dialogue à Bangkok, le pape François s'insurge contre le nucléaire à Nagasaki - Gavroche
THAILANDE - RELIGION: Quel bilan pour la visite du pape François ? - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Un entretien avec Son Éminence Francis Xavier Cardinal Kriengsak Kovithavanij, évêque de Bangkok - Gavroche Magazine
GAVROCHE HEBDO - EDITORIAL: Face au pape François, une société thaïlandaise en demande de repères - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Pourquoi les Thaïlandais n'ont pas été évangélisés - Gavroche
THAÏLANDE - DIPLOMATIE: Le pape François célèbre l'amitié entre les Catholiques et le Royaume - Gavroche
THAILANDE - RELIGION: Pourquoi le pape François visite le royaume du 20 au 23 novembre - Gavroche
THAILANDE - RELIGION: La cousine «thaïe» du pape François sera à ses côtés ce mercredi 20 novembre - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: A Bangkok, le pape François se déplacera dans cette «papamobile» - Gavroche
THAÏLANDE - VISITE DU PAPE : Gavroche vous raconte les Missions Étrangères de Paris - Gavroche Magazine
Tourisme
VIETNAM - TOURISME: Au mois de Mai, deviens vietnamien... - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Après la tuerie de Korat, le sentiment de danger s'accroît - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Ces scandinaves qui ont adopté un village thaïlandais - Gavroche Magazine
THAÏLANDE - TOURISME: Une escapade à Koh Tarutao, l’archipel sauvage - Gavroche
LAOS - TOURISME: Quand «Le Figaro» descend le fil du Mékong... - Gavroche
Dernières Petites Annonces
Dernières Offres d'Emploi
15/02/2020
Lieu: Bangkok ( Ramkamhaeng )
 
 
04/02/2020
Lieu:
 
 
15/01/2020
Lieu: Bangkok
 
 
13/12/2019
Lieu: Bangkok
 
 
20/11/2019
Lieu:
 
 
L'actu en Birmanie
BIRMANIE - INVESTISSEMENT: Les patrons français croient au «miracle» birman
BIRMANIE - ÉCONOMIE: Un salaire minimum indexé prend forme pour les Birmans
BIRMANIE - ÉCONOMIE: L'année 2019-2020 n'a pas été celle de la paix pour les investisseurs
BIRMANIE - CHINE: Une moisson de contrats chinois après la visite de Xi Jinping
BIRMANIE - ROHINGYAS: La justice Birmane promet d'agir après le rapport de la Commission indépendante d'enquête sur les Rohingyas
Dernières bonnes adresses
5 stars transactions immobilieres
Thailande / Bangkok Agences Immobilieres
 
ACACIA
Thailand / Bangkok Écoles
 
MONDASSUR
France / - Assurances
 
P'TIBOUTS
THAILANDE / BANGKOK CrÈches
 
VOVAN & ASSOCIÉS
THAÏLANDE / BANGKOK Avocats
 
Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
booked.net
Programme Tele TV5
Les Nouvelles du Cambodge
CAMBODGE - ÉCONOMIE: L'UE dit non à de nouvelles préférences commerciales à partir du 12 août 2020
CAMBODGE - ÉPIDÉMIE: Sihanoukville, bras ouverts mais inquiets pour le paquebot Westerdam
CAMBODGE - POLITIQUE: Quoi de neuf au procès de l'opposant Kem Sokha ?
CAMBODGE - FRANCE: Vinci rafle la mise avec ses aéroports cambodgiens
CAMBODGE - HISTOIRE: En «100 questions», tout savoir sur le royaume
la-petite-ecole
crown-relocations
wrlife
lfib-fev20
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14