Gaëtan Guilaine | Gavroche | 24/07/2015
Quoi de neuf au village ? / Actu  

French Tech : un levier pour promouvoir l'industrie numérique française en Thaïlande

Fédérer et rassembler les acteurs français du numérique, c’est l’objectif premier de la French Tech. Lancé par le gouvernement français en 2013, ce label commence à tisser sa toile en Thaïlande par le biais de personnes influentes et des réseaux sociaux.

Envie de créer une start-up en Thaïlande ? A la recherche d’un associé, d’un salarié ou même d’un emploi ? L’ambition actuelle de la French Tech thaïlandaise est de créer une communauté d’entraide entre francophones où chacun trouverait réponse à ses questions et où l’offre et la demande pourraient converger.

Loin des grands pôles existants en métropole, la French Tech « made in Thailand » n’en est qu’à ses balbutiements. Né en novembre dernier de l’initiative de deux entrepreneurs français, Eric de Ghellinck, directeur général de Pro Active Asean, et Stéphane Lambert, fondateur et directeur général de Wishtrend Thailand, le projet a été proposé à Business France Thaïlande, le nouvel opérateur public au service de l’internationalisation de l'économie française. Axel Baratte, l'un de ses  conseillers export, est alors devenu le troisième homme de cette aventure. 


Créer une communauté francophone 

En bénévoles impliqués, les trois Français se donnent les moyens de faire rayonner l’industrie numérique hexagonale en Thaïlande. Pour cela, ils envisagent de programmer une réunion de networking par mois et d’organiser un événement important chaque trimestre.

En février dernier, la soirée de lancement de la French Tech avait attiré plus de 150 personnes. « C’est un début de dynamique et on a vraiment ressenti un enthousiasme ambiant », se satisfaisait alors Axel Baratte.

L’utilisation des réseaux sociaux (Facebook, Linkedin et Twitter) reste leur arme principale. Une centaine d'acteurs du numérique ont depuis rejoint la communauté, parmi lesquels des grands groupes multinationaux présents en Thaïlande comme Casino, Accor, Essilor ou encore Google, dirigé localement par un Français, et des sociétés de plus petite taille mais bien implantées.

« L'objectif est de rassembler 250 membres d’ici la fin de l'année », avance Stéphane Lambert, qui estime que 400 personnes sont directement concernées par la French Tech, et qui explique l’importance d’agrandir au maximum cette communauté : « Actuellement, nous ne sommes pas assez influents. Si on arrive à tripler nos effectifs, peut- être pourrons-nous attirer des investisseurs et développer le projet. »

Une réussite qui repose grandement sur la participation des membres et une volonté globale de faire rayonner l’industrie numérique française. Et toute aide est la bienvenue. Eric de Ghellinck est clair sur ce point : « Il ne faut pas croire que nous sommes une réunion de geeks ou de promoteurs. » La French Tech en Thaïlande ne se veut vraiment pas sectaire : toute start-up peut revendiquer en être membre en affichant le logo sur sa page Internet.

Le savoir-faire français 

Le label compte déjà parmi ses membres des personnes très impliquées dans le projet comme Maxime Besnier, fondateur de VeryLocalTrip, un site internet mettant en lien touristes et locaux. Il gère la page Facebook de la French Tech et peut faire profiter de son expérience.

Reste à trouver pour la French Tech les budgets qui permettraient à des projets de start-up de profiter d'un incubateur, ou encore d’organiser des concours en présence d'investisseurs. Fondateur et créateur de Bangkok Entrepreneurs et Webmob, des sites spécialisés dans l'organisation d'événements networking, Bart Medici est aussi sponsor de la French Tech. Il voudrait faire venir des personnes de sociétés influentes en France telles que Dailymotion ou Criteo. « Je pense que cela peut être bénéfique pour tout le monde. Les start-up ici pourraient bénéficier de conseils avisés. Pour ceux qui font le voyage, cela pourrait leur permettre de se faire connaître en Asie et pourquoi pas investir dans certains projets. »

Gaëtan Guilaine (www.gavroche-thailande.com)

A Lire Aussi
Pour les investisseurs, cap sur l'ASEAN
L’UFE fait la fête au Pullman G (Jeu 13 Déc)
La French Tech mise sur l’Internet of Things in 2018 (Mer 12 Déc)
Des cavaliers d’élite pour la Princess’s Cup Thailand (Du Ven 23 au Dim 25 Nov)
Soirée jeux de société à l’Alliance française (Jeu 22 Nov)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(0)
Soyez le premier à nous faire part de votre réaction !
Retrouvez-nous sur Facebook
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 12/08



Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
Elections thaïlandaises 2019
THAILANDE: La député Pannika Wanich, nouvelle cible des autorités pour «lèse majesté» - Gavroche
COMMENTAIRE: En Thaïlande, l'armée fait désormais face à la jeunesse - Gavroche
THAÏLANDE: Prayuth Chan-Ocha reste aux commandes du nouveau gouvernement - Gavroche
THAÏLANDE: Le premier ministre Prayuth bien parti pour demeurer au pouvoir - Gavroche
THAÏLANDE: Le parti démocrate rejoint la coalition proposée par les militaires - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X insiste sur la stabilité nationale devant le parlement élu en mars - Gavroche
Tourisme
THAILANDE - TOURISME: Bangkok et Sukhothai veulent devenir des «villes créatives» labellisées UNESCO - Gavroche
THAILANDE - TOURISME: Cinq nouveaux parcs nationaux au «Pays du sourire» - Gavroche
THAILANDE - CHINE: Pékin et Bangkok rêvent de transformer Yala en «ville du Durian» - Gavroche
THAILANDE - TOURISME : A Nakhon Pathom, un «pays du sourire» qui n'a pas pris une ride - Gavroche
THAILANDE - TOURISME: Entre touristes européens et asiatiques, TAT favorise les seconds - Gavroche
Dernières Petites Annonces
Dernières Annonces Immo
Terrain proche plage
Terrain constructible situé à 2 kms de la plage, 7kms de A...
- 17/08/2019
 
 
A louer home town près de l'école française de pattaya

Beau "Home Town" meublé, situé à 5 minutes de l'école...

- 06/08/2019
 
 
Très bel appartement situé à na jomtien
Situé à Baan Somprasong condominium, cet appartement ...
- 03/08/2019
 
 
Dernières bonnes adresses
ACACIA
Thailand / Bangkok Écoles
 
MONDASSUR
France / - Assurances
 
P'TIBOUTS
THAILANDE / BANGKOK CrÈches
 
CENTURY 21 Sweet Home
Thailand / Bangkok Agences Immobilieres
 
VOVAN ET ASSOCIÉS
Thailande / HUA HIN Avocats
 
Dernières Offres d'Emploi
03/08/2019
Lieu: Bangkok
 
 
25/07/2019
Lieu: Bangkok
 
 
25/06/2019
Lieu: Phnom Penh
 
 
10/06/2019
Lieu: Chiang-Mai
 
 
10/06/2019
Lieu:
 
 
booked.net
Programme Tele TV5
Conseils aux Expatriés
FINANCE: Top 3 des raisons d’investir dans l’immobilier pour préparer sa retraite.>>
Thaïlande : Mieux vaut-il louer ou acheter lorsque l’on est expatrié ?>>
IMPORT / EXPORT : quelle fiscalité pour les sociétés thaïlandaises ?>>
Vivre à l’étranger en tant qu’expatrié peut-il avoir un impact sur votre régime matrimonial ?>>
Publication en ligne : un guide indispensable pour investir en Birmanie>>
la-petite-ecole
crown-relocations
wrlife
bangkok-hospital
amar
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14