Philippe Plénacoste | Gavroche | 16/12/2008
Politique  

Thaïlande, crise politique: Abhisit, Premier ministre pour combien de temps ?

Le nouveau premier ministre, Abhisit Vejjajiva
Le nouveau premier ministre, Abhisit Vejjajiva
Bangkok, mardi 16 novembre. Les supporters de Thaksin Shinawatra auront tout tenté pour garder le pouvoir. Sans succès. Même l’apparition sur grand écran du « messie » dans un stade plein à craquer n’aura pas suffi. Les Démocrates, discrètement tapis dans l’ombre de la PAD (People Alliance for Democracy), ont attendu leur heure pour revenir aux affaires par la petite porte, après sept ans d’humiliation électorale.
KO technique à la quatrième reprise !

Après avoir observé l’éviction forcée de trois Premiers ministres « rouges » – Thaksin-Samak-Somchai -, les jaunes ont finalement remporté une belle victoire, sur le tapis. Bien aidés, il est vrai, par la trahison de factions politiques jusqu’alors fidèles à Thaksin qui ont supporté le candidat démocrate Abhisit Vejjajiva, élu à la tête du gouvernement, lundi, lors d’une session extraordinaire du Parlement.

Une trahison familiale sans grande surprise. L’histoire politique du royaume fourmille d’exemples de coalitions qui se sont faites et défaites selon le système bien rodé du «une fois toi, une fois moi». Elle a seulement mis, cette fois, du temps à se concrétiser, tant l’emprise du clan Shinawatra sur la vie politique du pays fut aussi grande que son appétit pour les affaires. Trop sûrement. Ses opposants et leurs puissants soutiens ont utilisé tous les stratèges possibles pour le neutraliser, jusqu’à paralyser à moitié le pays (sous l’œil stupéfait des démocraties occidentales).

Ce retour à l’Ordre établi, fermement arbitré, n’indique pas pour autant de changement de cap dans la vie décidemment bien agitée du royaume, ni l’émergence d’une peu démocratique «nouvelle politique» prônée par des leaders de la PAD qui ont rangé, comme après le coup d’Etat de 2006, leurs convictions en même temps que leurs bâtons. On a aussi peine à croire, en écoutant Newin, l’ancien fidèle lieutenant de Thaksin, que ce dénouement de soap-opéra a été dicté par « l’intérêt national » dans un pays qui doit, lui aussi, se mobiliser pour limiter l’impact de la première grande dépression de ce XXIe siècle (lire aussi :Thaïlande, crise politique : La Grande Magouille!).

Si la nouvelle coalition au pouvoir n’apaisera pas les tensions politiques sur le moyen et long terme, elle amènera peut-être une stabilité anxieusement attendue par tous les acteurs socio-économiques. A condition qu’elle en ait le temps. L’inconnue, à l’heure où Abhisit doit former son gouvernement, est la réaction des «rouges» à ce que certains ont appelé un «coup d’Etat parlementaire». Thaksin va-t-il se résigner ou contre-attaquer ? Son message enregistré l’autre soir - religieusement écouté par des dizaines de milliers de supporters brandissant des portraits à son effigie - où il a fustigé les «traitres» et l’armée «qui doit arrêter de faire pression sur les députés», montre que le milliardaire, acculé, veut rendre coup pour coup.


C’est vraiment fini, « boss » ?

En a-t-il encore les moyens ? Ne manque-t-il pas aujourd’hui de soutien, d’argent ? Les rouges de l’UDD (United Front of Democracy against Dictatorship) et de la DAAD (Democratic Alliance Against Dictatorship) sont-ils capables de monter des actions spectaculaires comme l’a fait la PAD pour paralyser, à leur tour, le fonctionnement de l’Etat ? Il leur faudrait pour cela des soutiens, qu’ils n’ont pas.
Il y a plus à parier qu’ils opéreront un retrait stratégique pour unifier leurs forces (restées loyales), avant d’utiliser l’arme qui les a jusqu’à maintenant toujours remis en selle depuis 2001: le vote populaire.

Dans moins de trois mois, les députés qui ont perdu leur siège suite à la dissolution de leur parti seront remplacés lors d’élections partielles. Les sympathisants pro-Thaksin n’auront peut-être pas besoin cette fois d’être « poussés » vers les bureaux de vote pour exprimer leur mécontentement d’avoir été pris pour de simples spectateurs lors de la récente distribution des cartes.
Même si cela ne leur suffira pas à renverser la majorité parlementaire, ces élections seront un nouvel indicateur pour le gouvernement, qui pourrait alors voir sa marge de manoeuvre se fragiliser. D’autant que ce dernier va être confronté à une assourdissante gronde sociale, si les effets de la crise mondiale se font sentir en Thaïlande, comme il est annoncé, en 2009. Licenciements, précarité, pertes de revenus toucheront les plus démunis – classes ouvrières et paysannes -, mais aussi les employés du tertiaire (services, tourisme) et du secteur public.

Les grèves et manifestations anti-gouvernementales serviraient alors de terreau aux pro-Thaksin si le gouvernement n’arrive pas à apaiser les tensions sociales. Un scénario qui provoquerait probablement sa chute. Les Thaïlandais seraient de nouveau appelés à élire leurs représentants. Et les politiciens à choisir leur camp…

Philippe Plénacoste





A Lire Aussi
L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) suspend la Thaïlande et réintègre la Guinée-Bissau dans ses instances
Thaïlande : la FIDH réclame l’arrêt du harcèlement et de l'arrestation arbitraire des manifestants pacifiques anti coup d’état
Coup d'Etat en Thaïlande : une bonne leçon de Thaïmocratie
Thaïlande, coup d’Etat : les enjeux
Thaïlande, coup d’Etat : et maintenant le Conseil de classe !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(13)
Marc - Bordeaux 2008-12-19 16:32:29
Rien ne change
Je vais revenir pour cette fin d'année en Thailande pour la première fois depuis vingt et un ans.On m'a dit que Bangkok avait beaucoup changé. Mais pas les moeurs politiques. C'est dommage mais le royaume a connu pire dans les années 70. L'article de Philippe Plénacoste me parait pertinent.
touriste 2008-12-19 05:38:32
Les chemises jaunes, les chemises rouges et une impression de daltonisme.
Il ne faudrait pas jeter la pierre au ministre des affaires étrangères parcequ'il doit faire face à des réalités économiques implacable? Les gens qui s'accrochent aux droits de l'homme seraient au mieux de doux rêveurs, au pire de pénible moralistes? L'efficacité de la realpolitik pour l'avancement du monde me parait "un peu" nulle. Le "réalisme" économique nous a offert une belle catastrophe financière, une belle catastrophe écologique, des belles catastrophe sociales et tout simplement humaines en série. Ce "réalisme" n'est que le cache sexe des interets des "élites" contre la majorité et qui aussi s'affrontent entre elles comme ici, en Thaïlande. Les droits de l'homme restent un acquis précieux, un recours face à l'arbitraire trop facile à dénigrer.
pascal Pignon 2008-12-19 04:00:33
une recette pour vivre heureux!
il y a quelques annees, j'ai rencontre un medecin francais , en vacance a Bangkok, il reside et exerce a Lyon, il me disait: je n'ai pas de television, la radio j'ecoute de la musique classique, je ne lis ni journeaux,ni magazines il lisait autrement.... il voulait etre completement en dehors de l'information qui a son sens l'agressait, il etait heureux ainsi.Lors de cette rencontre j'etais surpris et etonne ...aujourdh'ui je comprends quelque peu sa reaction , un retrait de la connaissance de l'information est certainement pas concevable a notre epoque , mais ne faudrait t'il pas savoir etre plus nuance dans la reception et la gestion des informations que nous recevons en permanence. c'est en tout cas aujourd'hui une question que je me pose quelques annees plus tard apres avoir rencontre ce medecin lyonnais.
danythai 2008-12-18 15:47:55
reponse a l homme
de quel parti parlez vous pierre!!!!du pad qui ont achete la voie de ma belle mere ou du ppp qui a 40 km ont achete la voie de ma belle soeur ou du parti qui payait tres tres genereusementles beaux et toujours propre manifestants jaunes pour faire le siege du parlement et autres qui ont mis a sac l economie du pays je ne regarde surement pas le meme homme que vous car le mien n est surement pas du ppp et encore moins du pad mais l homme de la rue le seul qui merite mon respect et non pas vos amis!!!!
Pierre Chiang Maï 2008-12-18 05:51:41
L'homme ? Quel homme ?
De quel homme parlez vous Dany ? De celui qui a pu acheter plus de voix que les autres partis ? La Thaïlande apprend la démocratie, ça ne se fera pas du jour au lendemain. Elle sera là quand chacun mettra son bulletin dans l'urne en fonction de sa propre conviction et non pas de la somme versée par un quelconque parti. Dans l'état actuel aucun ne peut vraiment donner de leçon à l'autre. Et aucun français ne peut parler des droits de l'homme puisque la France est elle même obligée de se plier à des lois économiques bien plus puissantes que les lois morales. Faut-il vous parler de Kouchner ? Je ne lui jette pas la pierre non plus, il fait au mieux selon ses moyens et ceux du monde qui nous entoure. Et arrêtez, s'il vous plait, de brandir l'étendard des droits de l'homme comme un bouclier à tout faire...
danythai 2008-12-17 20:06:34
les droits de l homme ?
vous les tristounets les moralistes et autres savez vous ce que veut dire les droits de l homme (ce n est pas les droits de la royautee)c est tout simplement le respect des urnes meme si ! vous vivez dans un pays qui n est pas le votre alors SVP arretez vos con........je pense que comme d abitude mon article sera annule
pierre Bangkok 2008-12-17 07:25:04
realiste
Merci pour cette analyse totalemement juste de la situation qui au moins ne priviligie pas la forme plutot que le fond comme les critiques de votre article emises plus bas qui sont sans reelle connaissance du sujet .
rp 2008-12-17 00:17:00
lucide
Comme les predecentes publiees sur ce site, l'analyse de Philippe Plenacoste sur la situation politique actuelle est la plus limpide et la plus juste de celles que j'ai lues sur les evenements qui se deroulent en Thailande ou je vis depuis 20 ans.
Angelo Michel 2008-12-17 00:03:00
Homme Fort
"un condensé de lieux communs" Parmi lesquels je note l'expression "homme fort" utilisée à la fois pour décrire Thaksin et Abhsisit ... Que diront-ils -à la place du terme "premier ministre- le jour où une "faible femme" sera nommée à ce poste ?
Christian Pellaumail 2008-12-16 13:17:25
Thaïlande crise politique
Je partage sensiblement le point de vue de Pascal Pignon. Cette fois, l'analyse de Gavroche ressemble à un condensé de lieux communs. Par ailleurs,elle s'enferme dans un ton inutilement alarmiste, qui me paraît finalement assez condescendant pour le pays et n'apporte rien. C'est dommage.La situation actuelle mérite mieux.
Que faire ce week-end à Bangkok?

Chaque vendredi, retrouvez les
spectacles, concerts, films, évènements
du week-end à ne pas manquer.

Voir la newsletter du 17/10 au 23/10


Retrouvez-nous sur Facebook
10 Dernières Petites Annonces
GAVROCHE CLASSIFIEDS

Cliquez et retrouvez notre nouveau site de petites annonces sur le Thaïlande en anglais

ÉVÉNEMENT À NE PAS MANQUER

16ème Festival International de Danse et de Musique de Bangkok (du 13 sep au 26 oct 2014)

Le Deal de la semaine


Dîner-croisière sur le fleuve Chao Praya
Cette semaine, nous avons sélectionné un deal pour les couples ! Embarquez sur le White Orchid durant deux heures et passez une soirée inoubliable sur le fleuve Chao Praya. Dans ce navire confortable, vous choisirez parmi un buffet de mets des cuisines du monde. En outre, vous pourrez profiter sur son toit d’une vue panoramique exceptionnelle sur Bangkok et ses gratte-ciel illuminés.
bons plans de la semaine

Nous sélectionnons pour vous les meilleures offres et promotions du moment

Tous nos BONS PLANS

Taux de Change
Prévisions aujourd'hui

Click for Bangkok, Thaïlande Forecast

Tourisme
Thaïlande : La tête dans les arbres - Gavroche
Thaïlande : Derrière la télé-réalité, la vraie Koh Lanta - Gavroche
Laos : nouveau départ pour Vang Vieng - Gavroche
Thaïlande : Bonzes Farang, les moines de la forêt - Gavroche
Thaïlande : Huai Yang, la petite Suède du Sud - Gavroche
Culture
Thaïlande, le saviez vous ? Numismatique siamoise élémentaire
Rattanakosin Exhibition Hall : musée interactif consacré au cœur historique de Bangkok
Bangkok, le nouvel eldorado de l'art contemporain ?
Le Bangkok des années 40 à portée de main
Thaïlande le saviez vous? Le temple de la fertilité
Dernières Offres d'Emploi
14/10/2014
Lieu: Phnom Penh
 
 
14/10/2014
Lieu: Phnom Penh
 
 
09/10/2014
Lieu: Koh Samui
 
 
01/10/2014
Lieu: Bangkok
 
 
23/09/2014
Lieu: Pattaya
 
 
Dernières Annonces Immo
<></div> <div class="details"><<DETAILS>></div> <div class="date">- <<PUBLISHED_DATE>></div> <div class='clear-both no-height'> </div> </div> <div class='separator height-1px'> </div>
<></div> <div class="details"><<DETAILS>></div> <div class="date">- <<PUBLISHED_DATE>></div> <div class='clear-both no-height'> </div> </div> <div class='separator height-1px'> </div>
<></div> <div class="details"><<DETAILS>></div> <div class="date">- <<PUBLISHED_DATE>></div> <div class='clear-both no-height'> </div> </div> <div class='separator height-1px'> </div>
Dernières Annonces Auto / Moto
<></div> <div class="details"><<DETAILS>></div> <div class="date">- <<PUBLISHED_DATE>></div> <div class='clear-both no-height'> </div> </div> <div class='separator height-1px'> </div>
<></div> <div class="details"><<DETAILS>></div> <div class="date">- <<PUBLISHED_DATE>></div> <div class='clear-both no-height'> </div> </div> <div class='separator height-1px'> </div>
<></div> <div class="details"><<DETAILS>></div> <div class="date">- <<PUBLISHED_DATE>></div> <div class='clear-both no-height'> </div> </div> <div class='separator height-1px'> </div>
quintessence
ibis-ventiane
samitivej-july14
dfdl
guide-ecotourisme
celtidata