Richard Werly | Gavroche | 10/11/2009
Opinion / Actu  

CHRONIQUE REBOND: L'image : miroir et piège pour le pays du sourire

La polémique franco-française sur le passé « thaïlandais » de Frédéric Mitterrand en dit long sur le poids des raccourcis. Et la démagogie de ceux qui les exploitent, ministre inclus. La nomination de Frédéric Mitterrand à la tête du ministère français de la Culture est - et demeure - à mes yeux une erreur.
Je l'ai fait savoir à mes amis, à Bruxelles, Paris ou Bangkok depuis l'annonce de son entrée au gouvernement, soit bien avant la dernière polémique engendrée par sa prise de position en faveur du cinéaste Roman Polanski interpellé en Suisse.
Et mon point de vue n'a rien d'une réprobation personnelle ou, qui plus est, intellectuelle. Je fus au début des années 80, alors étudiant à Sciences-Po, ébahi par la poésie de son film « Lettres d'amour en Somalie », projeté au Cinéma Bonaparte. Je fus ensuite un téléspectateur intéressé par ses émissions. J'ai même trouvé judicieuse sa nomination à la tête de la Villa Médicis, malgré l'évidente manœuvre politicienne opérée par Nicolas Sarkozy.
Frédéric Mitterrand, en étalant dans son récit autobiographique « Une mauvaise vie » son parcours de touriste sexuel en Thaïlande, a revendiqué son passé publiquement. Ce qui reflète une forme d'honnêteté. Mais comment imaginer, dès lors, que le futur ministre soit reçu, demain, officiellement à Bangkok ?
Que pourraient dire les officiels thaïlandais pour le remercier ? Ce genre de considérations, à l'heure où les Européens sermonnent si souvent les Asiatiques en public sur les droits de l'homme ou autres sujets, aurait dû être pris en compte par l’Élysée. L'écriture est un geste public qui exige une liberté complète et ne peut pas s'accommoder, en démocratie, d'insupportables diktats moraux. La politique, qui est l'art de représenter le peuple et de choisir en son nom, exige d'autres qualités, que l'on peut certes discuter, mais qui doivent être respectées. Surtout quand l'intéressé a focalisé, dans ses écrits, sur un pays en particulier et sur ses pratiques dans ce dit pays.
On me rétorquera, bien sûr, que d'autres personnages hauts en couleurs - voire « déviants » selon les critères de l'époque - ont brillamment exercé des hautes fonctions publiques. On pense, évidemment, au « voleur d'antiquités » et à l'opiomane André Malraux. Mais l'époque, reconnaissons-le, a changé. Les pays de l'ex-Indochine ne sont plus des colonies françaises. Les « coolies » ne sont plus nos obligés. Plein de choses et de comportements acceptables il y a encore trente ans ne le sont plus. On peut là encore en débattre. Mais c'est un fait.
On me rétorquera aussi que le talent doit primer sur la morale. Ou que tirer sur l'ambulance Frédéric Mitterrand revient à faire le jeu des puritains anglo-saxons. Je réponds non. Le puritanisme n'a rien à voir avec le respect. Je connais de nombreux Thaïlandais francophones que le livre du cinéaste-écrivain a interpellé. Ceux-là savent que la prostitution dans leur pays est d'abord le fruit de leur propre système. Ils reconnaissent sans fards les dérives, acceptent les limites et les faiblesses de leur système, ferment les yeux, etc. Loin d'eux l'idée de vilipender les « farangs ». Mais une nomination ministérielle est autre chose. Il s'agit de représenter la France. Cela méritait, encore une fois, au moins un examen.
J'en viens maintenant à la question cruciale de l'image et au poids des clichés. Terrible piège, là, pour la Thaïlande, si prompte à vanter partout son sourire ! Et terrible piège aussi, pour certains hommes politiques européens pressés de faire l'amalgame. Je connais le porte-parole du Parti socialiste Benoît Hamon, que j'ai interviewé à plusieurs reprises lorsqu'il était député européen... L'homme est intelligent. Pugnace.
Pourquoi, alors, avoir accusé à la radio les touristes mâles en partance pour le Royaume d'être tous des quasi-pédophiles ? On voit l'engrenage. La nomination ministérielle de M. Mitterrand a ouvert les vannes. Les règlements de compte politiciens virent sur le terrain des mœurs. C'était le risque. Avec, au milieu, une large communauté d'amis de la Thaïlande, résidents ou non, au moins perplexes. Sinon dégoûtés par une telle accusation.
L'image est une bombe à retardement. Un dangereux miroir aux alouettes. Tout comme la notoriété. Ou les calculs politiciens d'un président de la République surtout pressé de débaucher des personnalités à fort capital médiatique pour mieux occuper l'écran, et donc éberluer l'opinion publique. L'image est une drogue.
La Thaïlande, qui y consacre chaque année des milliards de bahts à travers campagnes de marketing et publications touristiques, ferait bien de méditer la leçon de ce mini-scandale franco-français, en rappelant à Paris - et au ministère de la Culture pourquoi pas ? - que les rues de Bangkok, leur faune et cette vie exubérante qui lui est propre, ne peuvent en aucun cas résumer le destin d'un pays.
Richard Werly
A Lire Aussi
GAVROCHE - ÉDITORIAL: Le Covid 19, un précipice économique auquel il faut se préparer
GAVROCHE - ÉDITORIAL: Oublions un instant le coronavirus-Covid 19
ASIE - GÉOPOLITIQUE: Le Covid-19, un virus qui peut changer le monde
GAVROCHE - ÉDITORIAL: L'Asie du sud-est entre à son tour dans le tunnel de l'épidémie du Covid 19
GAVROCHE HEBDO - ÉDITORIAL: Comment informer sur l'Asie du sud-est à l'heure du Covid 19 ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(2)
bcp de bon sens 2009-11-16 21:24:12
indulgence?
Les vils attaques de la droite.. l'autoritarisme à deux balles.. le discrédit qu'ils ont tenté sur la gauche marche un certain temps mais maintenant les gens commence à comprendre les manoeuvres médiatiques ridicules de l'actuel président qui base sa gouvernance sur la menace, la peur, la propagande... Benoît Hamon n'a fait qu'utiliser cette arme si efficace que le président a cru intelligent d'utiliser.. mais ce dernier n'a pas eu l'intelligence de penser à ses répercussions.. à force d'être vulgaire, prétentieux, et de prendre les français pr des moutons.. ca finit par se voir.. et les adversaires finissent par utiliser à bon escient ces armes si faciles à utiliser.. et là la tâche devient insurmontable et finallement on n'est pas réélu la fois suivante..
BonSens 2009-11-10 14:23:28
Indulgence partisanne !
Sauf que ce n'est pas le ministre de la culture qui a résumer ainsi la Thailande mais B.Hamon porte-parole du PS ! F. Mitterrand a présenté certains aspect de la Thailande dans une oeuvre artistique (on peut en être choqué, mais c'est un roman pas une déclaration politicienne). Le calcul politicien n'est dans le cas présent pas le fait du président de la république ou du ministre de la culture mais de Mr Hamon. Et vous semblez être bien indulgent à son égard, je vous cite "homme intelligent". En attendant, c'est Mr Hamon qui présente la Thailande comme un paradis pour pédophiles (ce qui laisse entendre l'approbation de la population !) pas le président de la république.
Retrouvez-nous sur Facebook
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 30/03



Coronavirus
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Nouvelles restrictions de voyage depuis le 30 mars - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - ÉPIDÉMIE: Le point sur le Coronavirus / Covid 19 au 31 mars - Gavroche
CAMBODGE - FRANCE: Le message aux français encore bloqués dans le royaume -
GAVROCHE - CORONAVIRUS: Annonceurs, lecteurs, institutions....Nos partenaires peuvent compter sur nous - Gavroche
INDONÉSIE - CORONAVIRUS: L'état d'urgence prolongé jusqu'au 19 avril à Jakarta - Gavroche
VIETNAM - CORONAVIRUS: Les camps de quarantaine, la solution vietnamienne contre le Covid 19 - Gavroche
BIRMANIE - FRANCE: 300 touristes et résidents français rapatriés pour cause de Covid 19 - Gavroche
LAOS - CORONAVIRUS: Seuls les visas d'affaires sont encore délivrés par les autorités laotiennes -
THAÏLANDE - FRANCE: L'Ambassadeur de France fait le point sur la crise du Coronavirus-Covid 19 - Gavroche
BIRMANIE - CORONAVIRUS: Attention, frontières birmanes fermées, y compris pour les détenteurs de visas - Gavroche
SINGAPOUR - CORONAVIRUS: Rappel sur l'interdiction d'entrée pour les Français non résidents - Gavroche
PATTAYA - CORONAVIRUS: Moins de touristes, plus de police et de contrôles - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Les efforts de Qatar Airways méritent d'être salués - Gavroche
THAÏLANDE - FRANCE : Ce que fait l'Ambassade de France à Bangkok pour les français bloqués - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Le ministère des Affaires étrangères français confirme l'interdiction d'entrée des étrangers - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Le calvaire des touristes bloqués en Asie du sud-est selon le New York Times - Gavroche
THAÏLANDE - CHRONIQUE : « Jours calmes à Sukhothai » - Gavroche
CHINE - CORONAVIRUS: Les frontières chinoises sont désormais fermées aux étrangers - Gavroche
MALAISIE - CORONAVIRUS: Le couple royal malais testé négatif au Covid 19 mais en quarantaine - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Human Rights Watch s'inquiête des restrictions des libertés au nom du Covid 19 - Gavroche
Dernières Petites Annonces
POLITIQUE THAÏLANDAISE
THAÏLANDE - POLITIQUE: Le parti de l'avenir devient le parti du Mouvement - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: La démocratie Thaïlandaise est-elle dissoute avec le «Future Forward Party» ? - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Non, l'armée ne harcèle pas les opposants sur internet - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: A Bangkok, les étudiants se mobilisent pour le «parti du futur» - Gavroche
THAÏLANDE - MALAISIE: L'ombre du fonds malaisien 1MDB assombrit l'horizon à Bangkok - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Sur Internet, le duel Prayuth - Apirat bat son plein à la tête du royaume - Gavroche
THAÏLANDE - VISITE DU PAPE
JAPON - DIPLOMATIE: Après avoir promu le dialogue à Bangkok, le pape François s'insurge contre le nucléaire à Nagasaki - Gavroche
THAILANDE - RELIGION: Quel bilan pour la visite du pape François ? - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Un entretien avec Son Éminence Francis Xavier Cardinal Kriengsak Kovithavanij, évêque de Bangkok - Gavroche Magazine
GAVROCHE HEBDO - EDITORIAL: Face au pape François, une société thaïlandaise en demande de repères - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Pourquoi les Thaïlandais n'ont pas été évangélisés - Gavroche
Tourisme
LAOS - TOURISME : Ma traversée du Laos en moto - Gavroche
INDONÉSIE - TOURISME : Sur les pentes du Mont Bromo - Gavroche magazine
THAÏLANDE - GASTRONOMIE : Redécouvrez la recette du «Som Tam», la célèbre salade de papayes vertes - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Les visiteurs étrangers interdits de royaume jusqu'au 30 avril - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME : Méditer dans les temples de Suphanburi - www.temple-thai.com
Dernières Offres d'Emploi
08/03/2020
Lieu:
 
 
28/02/2020
Lieu:
 
 
27/02/2020
Lieu:
 
 
27/02/2020
Lieu:
 
 
25/02/2020
Lieu:
 
 
L'actu en Birmanie
BIRMANIE - FRANCE: 300 touristes et résidents français rapatriés pour cause de Covid 19
BIRMANIE - CORONAVIRUS: Attention, frontières birmanes fermées, y compris pour les détenteurs de visas
BIRMANIE - CORONAVIRUS: Pas d'entrée en Birmanie sans test négatif de Covid 19
GAVROCHE - ROMAN: «Zawgyi, l'alchimiste de Birmanie», un livre de Jak BAZINO
BIRMANIE - LIVRE : « Aung San Suu Kyi, l'icône fracassée », de Bruno Philip, correspondant du Monde à Bangkok
Dernières bonnes adresses
5 stars transactions immobilieres
Thailande / Bangkok Agences Immobilieres
 
ACACIA
Thailand / Bangkok Écoles
 
MONDASSUR
France / - Assurances
 
P'TIBOUTS
THAILANDE / BANGKOK CrÈches
 
VOVAN & ASSOCIÉS
THAÏLANDE / BANGKOK Avocats
 
Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
booked.net
Programme Tele TV5
Les Nouvelles du Cambodge
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Nouvelles restrictions de voyage depuis le 30 mars
CAMBODGE - FRANCE: Le message aux français encore bloqués dans le royaume
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Transit aérien à Bangkok quelle solution pour des passagers européens
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Des tests pour les ouvriers cambodgiens du textile, l'appel de Sam Rainsy
CAMBODGE - ÉCONOMIE: Arrêt des barrages sur le Mékong pendant dix ans
la-petite-ecole
crown-relocations
mtgp
wrlife
lfib-fev20
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14