Anonyme | Gavroche | 22/04/2013
Société / Actu  

Accord de libre échange avec la Thaïlande : quelle réalité ?


La France aime peu, en général, le libre-échange. Pourtant, le message transmis par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault et la ministre du Commerce extérieur Nicole Bricq pendant leur visite à Bangkok le 5 février dernier se distingue. Le discours aurait pu se limiter à la vague affirmation du désir de la France d’intensifier ses bonnes relations avec la Thaïlande. Ce fut plus : la France soutiendra activement la conclusion d’un accord de libre-échange entre l’Europe et la Thaïlande. Nous nous proposons de fournir ici quelques outils pour poursuivre la réflexion que cette annonce aura pu susciter. 


Quid des accords de libre-échange ?

Un accord de libre-échange vise à définir des règles particulières concernant le trafic des marchandises entre ses parties, prévoyant notamment des exonérations ou des allègements de droits de douane ainsi que la suppression progressive des restrictions quantitatives et des mesures non-tarifaires, à condition d’être originaire d’un des États parties à l’accord. Ainsi, cet outil de droit international se donne pour objectif de faciliter l’accès des entreprises de chaque partie, via des droits d’accès « privilégiés », aux marchés de l’autre partie. 

A l’origine, les accords de libre-échange couvraient uniquement les échanges de certaines marchandises (produits industriels, produits de la mer et produits agricoles non-transformés notamment). Les nouveaux modèles d’accords dits de « deuxième génération » peuvent également contenir, selon une formule à la carte, des dispositions sur la propriété intellectuelle, les services, les investissements, les marchés publics ainsi que les normes sanitaires et phytosanitaires et parfois, sur la liberté de circulation des personnes. 

Le Premier ministre n’a pas parlé d’accords de libre-échange France-Thaïlande, mais bien d’un accord UE-Thaïlande. La politique commerciale internationale est en effet une prérogative exclusive de l’Union européenne. 

État des lieux et perspectives 

L’Union européenne a actuellement 29 accords de libre-échange en vigueur dans le monde. Parmi eux, un seul pays asiatique, la Corée du Sud (accord en vigueur depuis juillet 2011). Les négociations avec un premier pays de l’ASEAN, Singapour, ont par ailleurs abouti le 16 décembre 2012 (entrée en vigueur prévue fin 2013 – 2014). 

Des négociations avaient été initiées en 2007 au niveau multilatéral avec sept pays de l’ASEAN (incluant la Thaïlande). Une pause a été marquée en 2009, pour préférer poursuivre le processus par la voie bilatérale (en fonction du degré d’« ambition », selon les termes officiels, des pays concernés). 

Des négociations ont été formellement ouvertes avec la Malaisie (en mai 2012) et avec le Vietnam (en juin 2012). La Thaïlande ne semble pas avoir encore officiellement affiché d’ambition affirmée. Le message du 5 février 2013 pourrait donc créer une nouvelle dynamique dans le dialogue informel UE-Thaïlande avant l’ouverture de négociations officielles. 

Une fois seulement ce dialogue abouti, les autorités compétentes (la Commission européenne côté européen et le Département des Négociations commerciales du ministère du Commerce côté thaïlandais) pourront être autorisées à négocier formellement. De telles négociations dureront, dans le meilleur des cas,entre deux et trois ans. 

C’est donc une perspective intéressante pour les entreprises françaises établies en Thaïlande, avec des bénéfices concrets à escompter, mais une perspective encore éloignée.

Audray Souche

DFDL Bangkok

dfdl.com


Cet article paraitra en anglais, avec des éléments techniques additionnels, dans la lettre d’information de la Chambre de commerce Franco-Thaïe (FTCC).

A Lire Aussi
FRANCE: Un touriste thaïlandais parmi les victimes au marché de Noël de Strasbourg
CHRONIQUES DE SUKHOTHAI: Muay-thaï : cinquième round
E-COMMERCE: La Malaisie au 5ème rang mondial pour le commerce électronique, la Thaïlande 6ème
ÉCONOMIE: La Thaïlande, pays le plus inégalitaire du monde ? Ce que ne dit pas le rapport du Crédit Suisse
CLIMAT : La Thaïlande et le Vietnam en tête des victimes des risques climatiques
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(0)
Soyez le premier à nous faire part de votre réaction !
Que faire ce week-end à Bangkok?

Chaque vendredi, retrouvez les
spectacles, concerts, films, évènements
du week-end à ne pas manquer.

Voir la newsletter du 7/12 au 13/12



Retrouvez-nous sur Facebook
10 Dernières Petites Annonces
Dernières bonnes adresses
P'TIBOUTS
THAILANDE / BANGKOK CrÈches
 
CENTURY 21 Sweet Home
Thailand / Bangkok Agences Immobilieres
 
VOVAN & ASSOCIÉS
THAÏLANDE / BANGKOK Avocats
 
VOVAN ET ASSOCIÉS
Thailande / HUA HIN Avocats
 
TROCADELYO LS (MYANMAR) CO.,LTD.
Myanmar / Yangon Avocats
 
booked.net
bons plans de la semaine

Nous sélectionnons pour vous les meilleures offres et promotions du moment

Tous nos BONS PLANS

Tourisme
LU AILLEURS: Seule passagère sur un vol Bangkok-Koh Samui ! - Gavroche
TOURISME : Méditer dans les temples de Suphanburi - www.temple-thai.com
BANGKOK : A 314 mètres, sur la terrasse transparente de Mahanakorn - Gavroche
TOURISME: Pour les japonais, Koh Samui est «l'île nauséabonde» - Gavroche
TOURISME: Boracay, modèle philippin pour la Thaïlande ? - Gavroche
Dernières Offres d'Emploi
03/12/2018
Lieu: koh samui
 
 
17/11/2018
Lieu: A domicile
 
 
01/11/2018
Lieu: Bangkok et Hanoi
 
 
17/10/2018
Lieu: Luang prabang, Laos
 
 
05/10/2018
Lieu: Bangkok
 
 
Programme Tele TV5
Dernières Annonces Immo
Villa 3 chambres et piscine privée
Chambres: 3
Salles de bain: 3
...
- 26/11/2018
 
 
2 pièces - colocation à bangkok

Colocation, libre durant mon absence, je propose mon 2 pi...

- 18/11/2018
 
 
Part loue condo ekamai/tonglor. bts ekamai bangkok
Beau T2, immeuble neuf, tout equipé et meublé tv, int...
- 09/11/2018
 
 
Conseils d'Expat
FINANCE: Top 3 des raisons d’investir dans l’immobilier pour préparer sa retraite.>>
Thaïlande : Mieux vaut-il louer ou acheter lorsque l’on est expatrié ?>>
IMPORT / EXPORT : quelle fiscalité pour les sociétés thaïlandaises ?>>
Vivre à l’étranger en tant qu’expatrié peut-il avoir un impact sur votre régime matrimonial ?>>
Publication en ligne : un guide indispensable pour investir en Birmanie>>
ags-four-winds-2
samitivej-jul18
crown-relocations
wrlife
bangkok-hospital
ata-office
bumrungrad
amar
yves-joaillier-3
ftcc
dfdl
oif-fev14
ata-car