Philippe Plénacoste | Gavroche | 17/07/2009
Société  

Vont-ils nous sauver ?

Bangkok souffre. N’en finit pas de souffrir: pollution, bruit, embouteillages... vingt ans que la défunte Venise de l’Orient, l’ancienne Cité des Anges, a perdu de son parfum envoûtant. Et une partie de son âme. Vingt ans qu’on lui administre des remèdes de chimère !
Avec l’arrivée du métro, on a cru au miracle. Espoir vite dissipé. Le réseau, encore peu étendu, soulage sans soigner. Et ne concerne, de toute façon, que les Bangkokois - peu nombreux à bien regarder - vivant et travaillant à proximité d’une station.

Dix ans, sûrement plus, seront nécessaires avant que l’extension programmée du Skytrain (BTS) n’atteigne les proches banlieues, là où la classe besogneuse vit. Mais se laissera-t-elle convaincre de délaisser la voiture, véritable culte du paraître dans les pays en voie de développement ?

Pour cela, l’Etat devra proposer aux usagers un système d’abonnements à tarifs réduits (notre carte orange), et inciter les entreprises à rembourser une partie de l’abonnement - aujourd’hui trop coûteux - à leurs employés qui choisissent les transports en commun rapides. Le gain de productivité (réduction du temps de trajet et des problèmes de santé dus au stress et à la pollution…) serait gigantesque.

Ne faut-il pas à tout prix épargner ces écoliers que se rendent à l’école le matin, à pied ou à moto, et qui inhalent ces gaz d’échappement si nocifs? Porter secours à ces policiers - rendons leur hommage pour une fois - chargés de réguler une circulation chaotique pendant les longues heures de pointe et à ces dizaines de milliers de mototaxis, de balayeurs, de marchands de rue et autres coursiers exposés à la chaleur, au bruit et à la pollution? C’est tout simplement inhumain de laisser mourir - car on en meurt - des gens comme ça!

Ce qui rassure toutefois, c’est que l’avenir de Bangkok est moins sombre qu’il n’y paraît. L’urgence environnementale qui oblige à adapter tous les véhicules de demain aux énergies propres, est porteuse d’espoir. Bus, taxis, voitures roulent déjà – pour certains - au gaz naturel, moins polluant. Malgré l’investissement colossal, les budgets ont été votés pour étendre le réseau (bus, métro) de la capitale. Sans la corruption, ce cancer généralisé qui a souvent freiné des projets ambitieux, Bangkok aurait peut-être dix ans de moins à rattraper.
A Lire Aussi
PLACEMENT: Investir en Thaïlande malgré la pollution ? Oui, c’est possible
POLLUTION A BANGKOK : Après la crise, l’heure des solutions
POLLUTION: Ce qui n'a pas marché à Bangkok contre les particules fines
POLLUTION: Les chiffres et les graphiques qui montrent la toxicité de l'air
ÉCONOMIE: L'Eastern Economic Corridor, poumon de la Thaïlande industrielle
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(1)
bimat 2009-07-20 11:12:20
Exact mais tellement en avance....
Hanoi et HCMV sont en train de foncer dans le mur, n'ayant aucunement anticipé ce qui se passe à Bangkok. Pour le coup Bangkok est un exemple en terme d'urbanisation. Quant à la pollution, Bangkok est un site naturel en comparaison avec HCMV, sans parler de la pollution sonore. Quant à la corruption, le niveau atteint an Thailande représente un objectif encore difficile à atteindre
Notre newsletter hebdomadaire

Chaque semaine, retrouvez l'essentiel de l'actualité thaïlandaise et des pays du Mékong. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 11/02 au 17/02



Retrouvez-nous sur Facebook
10 Dernières Petites Annonces
Dernières bonnes adresses
MONDASSUR
France / - Assurances
 
P'TIBOUTS
THAILANDE / BANGKOK CrÈches
 
CENTURY 21 Sweet Home
Thailand / Bangkok Agences Immobilieres
 
TROCADELYO LEGAL
Thailande / PHUKET Avocats
 
VOVAN & ASSOCIÉS
THAÏLANDE / BANGKOK Avocats
 
LE LIVRE DU MOIS
booked.net
bons plans de la semaine

Nous sélectionnons pour vous les meilleures offres et promotions du moment

Tous nos BONS PLANS

Tourisme
TOURISME: Glennis Setabandhu, l'héroïne du tourisme rural thaïlandais pour la BBC - Gavroche
TOURISME: La sérénité des temples de la province thaïlandaise de Tak - https://temple-thai.com/
POLLUTION: La chasse aux plastiques est déclarée dans les hôtels thaïlandais - Gavroche
TOURISME: Deux mille milliards de bahts pour la Thaïlande en 2018, un record absolu ! - Gavroche
ALERTE: Le « surtourisme » inquiète de plus en plus en Asie du sud-est - Gavroche
Dernières Offres d'Emploi
01/02/2019
Lieu: Phnom Penh
 
 
24/01/2019
Lieu: Rattanathibet
 
 
23/01/2019
Lieu: Bangkok
 
 
22/01/2019
Lieu: Bangkok
 
 
20/01/2019
Lieu: à domicilie
 
 
Programme Tele TV5
Dernières Annonces Immo
Villa à louer à lampang
Villa, 4 chambres, 2 salles de bains, air cond, garage ...
- 03/02/2019
 
 
Hua hin : villa style balinais / jardin tropical/ verger.

A 10 min des plages et centre de HUA HIN, idéalement sit...

- 31/01/2019
 
 
A vendre - ekamai : appartement très lumineux de 82 m2.

A vendre bel appartement meubl...

- 30/01/2019
 
 
Conseils d'Expat
FINANCE: Top 3 des raisons d’investir dans l’immobilier pour préparer sa retraite.>>
Thaïlande : Mieux vaut-il louer ou acheter lorsque l’on est expatrié ?>>
IMPORT / EXPORT : quelle fiscalité pour les sociétés thaïlandaises ?>>
Vivre à l’étranger en tant qu’expatrié peut-il avoir un impact sur votre régime matrimonial ?>>
Publication en ligne : un guide indispensable pour investir en Birmanie>>
ags-four-winds-2
samitivej-jul18
crown-relocations
wrlife
bangkok-hospital
ata-office
bumrungrad
amar
yves-joaillier-3
ftcc
dfdl
oif-fev14
ata-car