Emmanuelle Michel | Gavroche | 28/10/2009
Société  

Thaïlande : Dr. Porntip Rojanasunan : la mort lui va si bien !

Connue pour son style flamboyant aussi bien que pour ses altercations avec la police, Porntip Rojanasunan a donné ses lettres de noblesse à la science médico-légale en Thaïlande. Crimes passionnels, insurrection du Sud musulman, tsunami : cette experte qui n'a pas froid aux yeux est partout pour tenter de résoudre les affaires criminelles. Coqueluche des médias, elle espère aussi faire progresser la question des droits de l'Homme en Thaïlande.
  •  
  •  
  •  
  •  
Oui, Porntip Rojanasunan a la coupe de cheveux la plus funky du royaume de Siam. Oui, ses poignets et ses mains sont recouverts de bijoux en argent qui cliquettent lorsqu’elle montre des photos d’autopsie. Et oui, son style est totalement lié à sa carrière de « Dr Death », comme l’appelle la presse. Car c’est en grande partie pour pouvoir conserver ses tenues extravagantes que Porntip Rojanasunan a choisi d’embrasser une carrière de médecin légiste, il y a plus de 20 ans.

« J’aurais pu par exemple être anesthésiste, mais j’aurais été obligée de travailler couverte, sans temps pour m’habiller… Au départ, j’hésitais entre la médecine et le design d’intérieur. Mon style me permet d’exprimer cette autre facette de ma personnalité », explique-t-elle candidement. Va donc pour la médecine légale. Animée par une profonde foi bouddhiste, la jeune interne s’intéresse de plus en plus aux enquêtes criminelles. Côtoyer la mort devient une manière d’apporter des réponses à ses questions existentielles. « Pourquoi tout le monde doit-il mourir ? Que devenons-nous ensuite ? », s’interroge-t-elle.

Premiers tests ADN en Thaïlande
En 1998, alors qu’elle enseigne les techniques d’investigation criminelle à l’hôpital Ramathibodi de Bangkok, sa carrière prend un nouveau tournant. Elle fait pratiquer un test de paternité ADN sur un chanteur, pour la première fois en Thaïlande, se faisant ainsi connaître du grand public. Deux mois plus tard, l’une de ses étudiantes est sauvagement assassinée. Les tests ADN montrent que le coupable est le petit ami de la jeune femme, une conclusion qui avait échappé aux policiers, faute d’avoir fait analyser les taches de sang.

Un an plus tard, elle marque encore un point en démontrant qu’un riche politicien ne s’est pas suicidé, comme l’affirme la police, mais a été assassiné. Depuis, Porntip et la police sont à couteaux tirés. La loi thaïlandaise donne à cette dernière tous les pouvoirs en matière d’investigation criminelle, y compris celui de faire appel à un médecin légiste ou pas. Des familles se mettent donc à s’adresser directement à elle pour obtenir des autopsies indépendantes.

En 2002, Porntip Rojanasunan crée le Centre de médecine médico-légale, sous l’égide du ministère de la Justice. Mais l’arrivée de Thaksin Shinawatra au pouvoir stoppe net les velléités d’indépendance de la médecine légale. « Nous nous retrouvons en compétition avec les policiers », regrette-t-elle. Des différends qui connaîtront leur apogée lors du tsunami, en 2004. Arrivée sur les lieux de la catastrophe très rapidement, Porntip passera plusieurs semaines à identifier les corps des victimes, sur fond d’accusations de corruption par la police. Des allégations qu’elle nie.


"L'arrivée de Thaksin Shinawatra au pouvoir stoppe net les velléités d'indépendance de la médecine légale."

Electron libre
En parallèle, l’experte est souvent pointée du doigt pour ses liens avec les militaires, en particulier dans les cas de crimes commis dans le Sud à majorité musulmane, en proie à une violente insurrection depuis cinq ans. « Il faut comprendre que dans le Sud, la loi martiale prime sur la loi civile. Ce sont les militaires qui récupèrent les corps lors des crimes. Nous voulons juste pouvoir collecter les preuves dans de bonnes conditions. Nous avons essayé de travailler avec la police, mais ils n’ont jamais accepté », se justifie-t-elle.

Une question d’autant plus cruciale que Porntip a décidé de faire du Sud sa priorité. « L’utilisation des tests ADN et de la médecine légale peut aider à réduire l’usage de la torture, en fournissant des informations supplémentaires aux militaires avant les interrogatoires », souligne-t-elle. Elle a ainsi demandé aux familles des victimes de la fusillade dans une mosquée de Narathiwat en juin dernier (1) de procéder à une autopsie. Sans succès. « Si elles veulent savoir qui a tué leurs proches, il faut pouvoir examiner les balles qui sont restées dans les corps. Car les policiers ne sont pas d’accord sur l’origine des munitions. » Pour cette affaire, ni l’armée ni la police n’avaient fait appel à Porntip. Mais elle y est allée quand même. Un côté « électron libre » qui horripile ses détracteurs.


"L'utilisation des tests ADN et de la médecine légale peut aider à réduire l'usage de la torture"

« Dr Death » et les médias

Souvent accusée d’être obsédée par son image, Porntip trouve injuste l’attitude des médias à son égard. « Si je voulais être à la Une des journaux, je ne ferais pas cela. J’ai été menacée dans le Sud, c’est dangereux », répond-elle tranquillement. Une couverture médiatique qu’elle dit avoir subi un peu malgré elle, notamment dans le cas de la mort de David Carradine.

Le 4 juin, l’acteur américain est retrouvé pendu dans le placard de sa chambre dans un palace de Bangkok, le cou et le pénis attachés à une corde. Rapidement, la presse s’oriente vers la thèse d’un « accident auto-érotique », en citant l’analyse de Porntip. L’autopsie est venue par la suite conforter cette hypothèse. Mais beaucoup d’articles ont omis de préciser que Porntip n’a en fait jamais examiné le cadavre ! « Je me trouvais dans le Sud à ce moment-là, je n’étais pas au courant de l’affaire, assure-t-elle. Un reporter thaïlandais m’a appelée pour savoir ce que je pensais du cas. D’après ce qu’il m’expliquait, cela avait tout l’air d’un accident auto-érotique. Je lui ai donc expliqué de quoi il s’agissait, de manière générale. Mais je n’ai pas vu le corps. » Porntip admet volontiers être fautive dans ce cas. « Je n’ai pas réalisé l’importance de l’affaire ».

Elle n’hésite pas en revanche à se défendre dans le cas des « containers », l’autre feuilleton qui a récemment enflammé la Thaïlande. Début mai, les médias font état de la découverte de mystérieux containers échoués au fond du Golfe de Thaïlande, non loin de Pattaya. Rapidement, la rumeur enfle : les caisses contiendraient les squelettes des disparus de la répression militaire de mai 1992.

Le Premier ministre demande à une équipe dirigée par le Dr Porntip de tirer au clair cette affaire embarrassante pour le pouvoir. On parle alors de trois à huit containers, contenant des crânes et des ossements. « En fait, nous avons retrouvé un seul container, à 25 mètres de profondeur, et un crâne à l’extérieur du caisson. A ce moment-là, tout le monde voulait savoir ce qu’il y avait à l’intérieur, rappelle Porntip. Avec la Marine, nous avons demandé un budget de 7 millions de bahts au gouvernement. Mais finalement, seulement un million ont été nécessaires pour faire passer une caméra par un trou dans le container. Nous n’avons rien vu à l’intérieur, seulement des poissons. » Dès lors, les critiques fusent sur le coût d’une opération jugée inutile après-coup. « Nous ne pouvons pas contrôler les médias, nous étions critiqués quoi que nous fassions, que nous y allions ou pas. Mais il était nécessaire de le faire, sinon cette histoire aurait continué. »

Adepte de la pensée positive, Porntip Rojanasunan espère pouvoir mettre un jour sur pied un centre consacré aux personnes disparues. « Chaque année, dix mille corps appartenant à des personnes décédées de mort violente sont retrouvés en Thaïlande, sans nom. Ils doivent être identifiés, c’est une question de droits de l’Homme. » Porntip avoue avoir peu d’espoir d’aboutir et songe parfois à devenir prof pour jeunes enfants. Mais vu son opiniâtreté jusqu’ici, on a du mal à croire qu’elle puisse un jour claquer la porte de la morgue.

(1) Le 8 juin dernier, une fusillade a fait dix morts parmi des musulmans qui priaient dans une mosquée du district de Cho Airong, dans la province de Narathiwat.
A Lire Aussi
Consulats et diplomatie culturelle : le gouvernement français coupe les budgets
THAÏLANDE Buddhamonthon : « centre mondial » du bouddhisme
Don d’organes : pourquoi la Thaïlande manque-t-elle de donneurs ?
SONGKRAN : moins de morts, plus d'accidents !
THAÏLANDE : la plus grande bataille d’eau au monde, c’est maintenant !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(1)
etcetera 2009-11-01 10:24:34
du pareil au même
Aussi corrompue que les autres !!
Que faire ce week-end à Bangkok?

Chaque vendredi, retrouvez les
spectacles, concerts, films, évènements
du week-end à ne pas manquer.

Voir la newsletter du 22/09 au 27/09



Retrouvez-nous sur Facebook
10 Dernières Petites Annonces
bons plans de la semaine

Nous sélectionnons pour vous les meilleures offres et promotions du moment

Tous nos BONS PLANS

Taux de Change
Prévisions aujourd'hui

Click for Bangkok, Thaïlande Forecast

Tourisme
SUAN PHEUNG Au coeur de la nature -
INDONESIE Raja Ampat : l'île Maurice version Asie - Gavroche
THAILANDE Fermeture de sites de plongée -
BANGKOK Le Grand Palais plus visité que la tour Eiffel -
PATTAYA Greta Farm, un havre de paix -
Culture
Thaïlande - Devenir guide bénévole au Musée national
BANGKOK Scala : un cinéma hors du temps
BANGKOK Nailert, le charme du passé
BANGKOK Quand le théâtre s'invite à domicile
BANGKOK 1 of a Kind : le paradis caché des chineurs
Dernières Offres d'Emploi
22/09/2017
Lieu: Phnom Penh
 
 
20/09/2017
Lieu: Pattaya
 
 
19/09/2017
Lieu: A domicile
 
 
19/09/2017
Lieu:
 
 
18/09/2017
Lieu: Sattahip (20 mn de Pattaya)
 
 
Dernières Annonces Immo
Ekamai : condo à vendre 82 m2

A vendre appartement meublé à Ekamai avec accès...

- 20/09/2017
 
 
Location saisonière d'une maison à samui

Idéalement situé, très calme, environnement naturel fa...

- 04/09/2017
 
 
Appartement a louer ou a vendre , sukumvit soi 48, 5 mins du bts prah khanong
Nouveau et design, appartement A aspire 48, Sukumvit soi 48,...
- 29/08/2017
 
 
Dernières Annonces Auto / Moto
Hilux pre-runner
Vend urgent cause maladie Hilux Pre-Runner - 4 portes - Bon...
- 18/09/2017
 
 
Vend tricycle adulte électrique
Tricycle adulte électrique, grand panier à l'arrière, pet...
- 17/08/2017
 
 
Ou garer son petit bateau à pattaya
Je possède un bateau pêche promenade 6.50 m. transporté s...
- 18/07/2017
 
 
ata-office
crown-relocations
samitivej-sep16
gavroche-mediav3
bangkok-hospital
asita
oif-fev14
dfdl
ftcc
ata-car