Thibaud Mougin | Gavroche | 21/09/2018
Société / Actu  

CORRUPTION: Les chiffres qui font mal à l’image du Royaume

En dépit des promesses répétées par la junte militaire d’éradiquer le fléau de la corruption, la Thaïlande peine à afficher des résultats convaincants. Les « gratifications » versées dans le secteur public s’élèveraient à cent milliards de bahts.

Les chiffres font mal à l’image d’un Royaume connu pour la qualité de son accueil et résolu à apparaitre comme un pays émergent efficace et moderne, ouvert aux investissements étrangers.

Pour la seule année fiscale 2018, entre cinquante et cent milliards de bahts auraient été dépensés en «pots de vin» en Thaïlande selon le quotidien The Nation.

Le journal cite à l’appui les propos du Dr Sungsidh Piriyarangsan, professeur associé à l’université de Rangsit et auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet.

L’universitaire s’est exprimé à l’occasion d’un colloque organisé à Nonthaburi, où il a présenté les conclusions de 14 études menées par la Commission anti-corruption dans le secteur public.

Dans son enquête portant sur une agence nationale de lutte contre le trafic de stupéfiants, Sungsidh a ainsi relevé des « irrégularités » dont le montant oscille entre deux et dix milliards de bahts sur l’année écoulée.

Plus grave : l’intéressé prédit une aggravation du phénomène dans les années à venir, alors que le retour prochain é des élections démocratiques est prévu.

Parmi les causes invoquées, Sungsidh évoque l’impossibilité d’appliquer efficacement les lois anti-corruption, quand bien même le Royaume ne cesse de renforcer son appareil législatif en la matière.

Ce triste bilan, révélateur des dessous de l’économie Thaïlandaise, est conforté par un autre chiffre : celui des lois en vigueur. L’agence d’information Reuters rappelle ainsi que depuis 2014, 298 lois ont été votées pour moderniser l’administration du Royaume.

L’un des derniers textes législatifs adoptés en aout dernier permet, par exemple de condamner une entité juridique étrangère coupable d’avoir corrompu des intermédiaires locaux.

Cette réalité que les gouvernements successifs promettent de changer est perçue comme irrémédiable par beaucoup de Thaïlandais.

Selon un sondage rendu public en mars,  56% des Thaïlandais jugent « impossible » l’éradication de la corruption.

Les «gratifications» restent de mise dans tous les secteurs, au-delà des domaines bien connus du bâtiment ou des infrastructures. Dans son édition du 20 septembre, The Nation a ainsi révélé un nouveau scandale où des associations en charge d’aider des personnes handicapées sont accusées d’avoir détourné des sommes d’un montant d’1,5 milliard de bahts.

Selon l’index de Transparency International publié en 2017, la Thaïlande occupe la 5e place dans l’Asean dans le classement des pays les plus corrompus juste avant le Laos et le Cambodge.

L’exemple de Singapour, souvent cité, est encore très loin d’être atteint malgré les promesses de la junte militaire au pouvoir depuis 2014.

Les autorités Thaïlandaises ont prévu une mobilisation anti-corruption le 29 septembre prochain.

Difficile, toutefois, de croire qu’une journée officielle et des discours changeront réellement cette donne qui n’empêche pas les investisseurs et les bailleurs de fond internationaux de saluer régulièrement la stabilité économique du Royaume, et la modernisation de ses institutions.

Réagissez, commentez, corrigez redaction@gavroche-thailande.com

Thibaud Mougin

A Lire Aussi
BIOTECH : Prism Protocol, la révolution médicale française à Bangkok
CHRONIQUES DE SUKHOTHAI: Ban Na Ton Chan, communauté modèle
ÉCONOMIE : Portrait de l’Asie en 2030
VIN: Du solaire dans les vignes thaïlandaises
INVESTIR: Retenir les bonnes leçons de la croissance Thaïlandaise
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(0)
Soyez le premier à nous faire part de votre réaction !
Que faire ce week-end à Bangkok?

Chaque vendredi, retrouvez les
spectacles, concerts, films, évènements
du week-end à ne pas manquer.

Voir la newsletter du 12/10 au 18/10



Retrouvez-nous sur Facebook
10 Dernières Petites Annonces
Dernières bonnes adresses
CENTURY 21 Sweet Home
Thailand / Bangkok Agences Immobilieres
 
VOVAN & ASSOCIÉS
THAÏLANDE / BANGKOK Avocats
 
TROCADELYO LS (MYANMAR) CO.,LTD.
Myanmar / Yangon Avocats
 
TROCADELYO LEGAL
Thailande / PHUKET Avocats
 
VOVAN ET ASSOCIÉS
Thailande / HUA HIN Avocats
 
booked.net
bons plans de la semaine

Nous sélectionnons pour vous les meilleures offres et promotions du moment

Tous nos BONS PLANS

Tourisme
TOURISME: La Thaïlande, second pays le plus visité en Asie - Gavroche
TOURISME: Les agents de voyage formés par internet aux joies de la Thaïlande - Gavroche
TOURISME: Bientôt un visa unique pour les pays du Triangle d'Or - Gavroche
Cape Fahn : plus qu’un rêve, un bijou ! -
TOURISME: A Nice, TAT met la Thaïlande à la «une» - Tourism Authority of Thailand
Dernières Offres d'Emploi
05/10/2018
Lieu: Bangkok
 
 
03/10/2018
Lieu: à domicile
 
 
02/10/2018
Lieu: Phnom Penh, Cambodia
 
 
25/09/2018
Lieu: Bangkok, Silom
 
 
22/09/2018
Lieu: Thailand
 
 
Programme Tele TV5
Dernières Annonces Immo
Cottage à louer- khao lak
Très beau petit cottage, situé sur une plage encore p...
- 11/10/2018
 
 
Appartement à louer jomtien
A louer à l'année à Jomtien un condo 32m2 au vt1, 3e...
- 08/10/2018
 
 
Part loue condo ekamai/tonglor .bts ekamai bangkok
Beau T2 situé au 6eme étage d'un immeuble neuf.
- 04/10/2018
 
 
Conseils d'Expat
FINANCE: Top 3 des raisons d’investir dans l’immobilier pour préparer sa retraite.>>
Thaïlande : Mieux vaut-il louer ou acheter lorsque l’on est expatrié ?>>
IMPORT / EXPORT : quelle fiscalité pour les sociétés thaïlandaises ?>>
Vivre à l’étranger en tant qu’expatrié peut-il avoir un impact sur votre régime matrimonial ?>>
Publication en ligne : un guide indispensable pour investir en Birmanie>>
ags-four-winds-2
muay-thai
samitivej-jul18
crown-relocations
wrlife
bangkok-hospital
somewhere
ata-office
bumrungrad
gulliver-site
link
amar
yves-joaillier-3
ftcc
dfdl
oif-fev14
ata-car