Jean-Charles de POLI | Gavroche | 28/03/2020
Société / Actu  

THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Quelques mises au point pour les français face à cette épidémie

Gavroche relaie les prises de position et les recommandations lorsqu'elles nous paraissent adéquates pour donner à nos lecteurs l'information la plus complète. Cela ne veut pas dire que notre rédaction partagent toutes ces remarques. Mais à Gavroche, nous respectons la Thaïlande, notre pays hôte et nous aimons le débat. La parole à notre collaborateur basé à Chiang Rai: Jean Charles de Poli.

Un point de vue de Jean-Charles de Poli

Le Covid-19 a été importé de Chine, par des touristes chinois, tout début Janvier. Le premier cas avéré le 13 Janvier : une touriste chinoise de 61 ans, repérée à Suvarnabhumi et soignée sur Nonthaburi.

Du 13 Janvier au 15 Mars, l'épidémie ne s'est que lentement diffusée, frappant d'abord essentiellement des touristes chinois. Le premier cas thaï n'est apparu que le 31 Janvier : un chauffeur de taxi de 50 ans, sur Bangkok. Le 8 Février, un employé thaï de King Power, 35 ans, est admis sur Nonthaburi. Il décèdera le 29 Février. 1er mort en Thaïlande.

Touristes italiens et iraniens

Puis, début Mars, elle a été alimentée par des touristes italiens et Iraniens dans la province de Chonburi. Et par quelques thaïs revenant de Chine, d'Italie ou d'Espagne : touristes ou travailleurs.

Au total, durant ces deux mois, l'épidémie n'a, officiellement, concerné que 100 cas, n'a causé qu'un seul décès, et est restée essentiellement cantonnée sur Bangkok, Nonthaburi et Chonburi. Avec un foyer secondaire sur Chiang Mai. Alors qu'elle frappait des dizaines de milliers de personnes en Corée, au Japon, en Iran, en Italie, en Espagne, en France...

Épidémie explosive

Mais, depuis, en moins de deux semaines, elle a explosé et essaimé : au 27 Mars on compte 1,136 cas officiels et 5 morts. Et 6,618 cas suspects. Désormais le virus a gagné 70% du territoire, regroupant 90% de la population. Sur Bangkok, la source étant un match de boxe thaïe à Lumpini. Mais la cause principale est l'exode massif des travailleurs thaïs de Bangkok et des villes balnéaires, privés d'emploi par la fuite des touristes étrangers, et revenant trouver refuge dans leurs familles au Nord et en E-San. 

Conscientes du danger, les autorités thaïlandaises ont pris les premières mesures de fermeture des lieux publics, de couvre-feu, et de restriction des déplacements inter-provinces. Mais, placées comme tous les autres gouvernements en face des terribles conséquences économiques à venir, elles n'ont pas encore décrété de confinement général obligatoire. De plus, les mesures ne valent que par le degré d'acceptation et de de discipline des populations auxquelles elles s'appliquent.

Une Thaïlande « à l'italienne»

Au stade actuel, tout ce que nous savons de la pandémie ailleurs, conduit à la quasi-certitude que nous allons entrer rapidement dans une phase « à l'italienne ». Avec une moyenne de 100 nouveaux cas officiels par jour, et des taux cumulatifs de 10 à 30% de contaminations supplémentaires par jour depuis deux semaines, il est facile d'extrapoler sur les semaines à venir.

C'est donc désormais à chacun de prendre ses responsabilités. Et de juger de ce qu'il doit faire, en attendant d'éventuelles mesures de confinement imposées par les autorités thaïlandaises.

Comparaison statistique

La comparaison statistique entre les pays qui ont pratiqué rapidement un confinement et ceux qui ont préféré miser sur une immunisation progressive et naturelle de la population, montre l'efficacité du confinement. Les Pays-Bas, le Royaume Uni, qui ont d'abord laissé faire, font face à de tels taux de contamination qu'ils en viennent, ou envisagent d'en venir, au confinement. Sans parler des États-Unis qui comptent en deux semaines 4,5 fois plus de cas et 2 fois plus de morts par million d'habitants que la Chine en deux mois ; faute de contraintes fédérales. 

Le confinement est une épreuve difficile à supporter. Il suppose une discipline sans faille. Il suppose une énorme patience. Il bouleverse toutes nos habitudes. Si, au bout de 3 semaines, aucun signe de maladie n'est apparu à l'intérieur, rien ne dit que le virus aura disparu à l'extérieur. Peut-être faut-il se préparer à rester confinés plus longtemps. C'est à chacun encore, de peser les risques : pour soi, pour ses proches, pour les autres.

Les conduites à tenir

Le virus se transmet par contact physique et par projection en aérosol d'excrétions buccales et nasales : éternuements, postillons... 

Le port d'un masque courant ne protège celui qui le porte qu'à environ 20%, à condition d'être lavé tous les soirs et désinfecté après chaque usage prolongé. Mais il protège les autres à 100%. Ce sont ceux qui portent un masque qui nous protègent. Faisons de même.

Nous portons nos mains à notre visage, inconsciemment, en moyenne 25 fois par heure. Voie principale de contamination. Porter des gants lors des courses dans les lieux publics. Les retirer par la partie haute et les jeter immédiatement. Désinfection hydro-alcoolique ou au savon ensuite. Se laver les cheveux tous les soirs.

Si des symptômes apparaissent : toux sèche, maux de gorge, écoulement nasal, fièvre autour de 38°c.... vous avez très probablement contracté le virus. Ainsi que toutes les personnes en contact étroit avec vous depuis deux semaines. NE VOUS RENDEZ PAS À L’HÔPITAL ! Dans 90% des cas, ce ne sera pas pire qu'un gros rhume ou une petite grippe. Restez au lit, buvez fréquemment des boissons chaudes avec gingembre, citron, miel. Alimentez-vous correctement. Si pas de fruits et légumes frais, prenez 1000mg/jour de vitamine C, le matin. En cas de maux de tête et fièvre utiliser exclusivement du paracétamol et ni Ibuprofène, ni antibiotiques. Les antibiotiques n'ont aucun effet sur le virus, l'Ibuprofène a des effets accélérateurs de la maladie.

Par contre au moindre signe de gêne respiratoire rendez-vous immédiatement en milieu hospitalier. Parfois accompagnée de diarrhées et de forte fièvre. N'attendez pas : certains patients meurent en quelques jours seulement. Vous êtes dans les 10% de cas graves. Pris à temps, vous serez guéri comme 103,057 autres personnes dans le monde et 6,799 en Thaïlande, depuis le 13 Janvier. 

Ne pas présenter de symptômes ne veut pas dire qu'on ne porte pas le virus. Protégez-vous et protégez les autres. Un certain nombre de porteurs sont asymptomatiques.

Vous n'êtes pas seul Français en Thaïlande. Peut-être, autour de vous, des compatriotes sont angoissés, isolés, âgés, en difficulté. Prenez de leurs nouvelles, réconfortez et conseillez-les. En cas de souci, signalez leur cas à l'ambassade de France.

C'est le moment d'être tous solidaires. Laissez les imbéciles critiquer tout, désigner les coupables, et répandre fausses nouvelles et théories du complot. C'est le moment de vous prouver à vous-même que vous valez mieux que ça. Et que des Français peuvent être exemplaires, dans des circonstances tragiques exceptionnelles.

Dernière chose : vous vivez en Thaïlande sous la loi thaïlandaise. Vous devez, et devrez, respecter strictement les consignes données par le gouverneur de la province ou le gouvernement central. Informez-vous régulièrement de ces consignes sur le site de l'ambassade ou en lisant quotidiennement Gavroche. Et suivez ces consignes à la lettre.

Jean-Charles de POLI

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici

A Lire Aussi
THAÏLANDE EXPRESS - ACTUALITÉ: Nouvelles brèves du royaume du 1er au 6 juin
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Un retour à la normale fêté en juillet par un «Songkran» différé ?
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: La quarantaine hôtelière «5 étoiles», spécialité thaïlandaise
THAÏLANDE - MONARCHIE: Le 3 juin et le 28 juillet, ces anniversaires qui rythment désormais la vie du royaume
THAÏLANDE - AVIATION: Thai Airways prolonge votre billet, mais ne le remboursera pas
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(4)
Eric B 2020-03-30 03:05:10
Et Chiang Mai?
Votre article mentionne "un foyer secondaire sur Chiang Mai". Je n'arrive pas a trouver le nombre de cas, de décès, de guéris dans ma ville. Quelqu'un peut-il m'informer? MERCI et BRAVO pour la qualité de votre Gavroche. Eric B
Michel M 2020-03-29 07:25:21
Très bon article
Merci pour votre article.
alan 2020-03-28 10:02:23
excellent !
très bon texte ! Juste, logique, merci !
Emilie S. 2020-03-28 00:00:00
Merci !
Merci pour toutes ces bonnes informations !
Retrouvez-nous sur Facebook
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 1/06



Coronavirus
SINGAPOUR - CORONAVIRUS: L'aéroport de Changi rouvre ses portes, Singapore Airlines reprend ses vols - Gavroche
ASIE - FRANCE: La pandémie de Covid-19, une aubaine pour les escrocs et pour le blanchiment d'argent -
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Un retour à la normale fêté en juillet par un «Songkran» différé ? - Gavroche
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: La quarantaine hôtelière «5 étoiles», spécialité thaïlandaise - Gavroche
ASIE - GÉOPOLITIQUE: Au fait, que reproche-t-on aux Chinois ? - Gavroche
THAÏLANDE - CONJONCTURE: Ce qu'il faut savoir sur l'impact économique de l'épidémie - Gavroche
VIETNAM - CORONAVIRUS: La chaine américaine CNN salue le «miracle» sanitaire vietnamien - Gavroche
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Moi, expatrié venu des États-Unis, arrivé à Phnom Penh via Séoul.... - Gavroche
THAÏLANDE - AVIATION: Thai Airways prolonge votre billet, mais ne le remboursera pas - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Un mois d'avril sans aucun touriste étranger au pays du sourire ! - Gavroche
ASIE DU SUD-EST - ÉPIDÉMIE: Le point sur le Coronavirus / Covid 19 au 31 mai - Gavroche
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Les étrangers de nouveau admis sous des conditions très strictes - Gavroche
PHILIPPINES - CORONAVIRUS: En juin, Philippines Airlines reprend progressivement ses vols - Gavroche
SINGAPOUR - CORONAVIRUS: Le transit à Changi autorisé à partir du mardi 2 juin - Gavroche
VIETNAM - CORONAVIRUS: Un plan de 30 milliards de dollars pour éviter la récession - francaisaletranger.fr
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Sept millions de demandeurs d'emploi dans le royaume, l'ombre du traumatisme social - Gavroche
BANGKOK - COMMUNAUTÉ: Le lycée français de Bangkok contraint de faire patienter ses élèves - LFIB
THAÏLANDE - CORONAVIRUS: Les massages sont de retour dans le royaume à partir du 1er juin - Gavroche
VIETNAM - CORONAVIRUS : Comment les Vietnamiens ont surmonté l'épidémie de Covid-19 - francaisaletranger.fr
BANGKOK - CULTURE: Fini le confinement, l'Alliance française se déconfine le 1er juin - Gavroche
Dernières Petites Annonces
POLITIQUE THAÏLANDAISE
THAÏLANDE - CAMBODGE - DISPARITION : Wanchalearm Satsaksit, un activiste thaï enlevé en plein cœur de Phnom Penh - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Un ancien ministre des Affaires étrangères règle ses comptes avec l'actuel gouvernement - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Le premier ministre Prayuth Chan Ocha veut intégrer les entreprises dans son «équipe thaïlandaise» - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Les jeunes opposants au gouvernement Prayuth s'expriment à visage découvert - Thisrupt.co
THAÏLANDE - ÉTAT D'URGENCE: Amnesty International s'inquiète de la prorogation du verrouillage du royaume - Amnesty International
THAÏLANDE - HISTOIRE: Les «chemises rouges», un épisode à garder en mémoire pour comprendre le royaume - Gavroche
THAÏLANDE - VISITE DU PAPE
JAPON - DIPLOMATIE: Après avoir promu le dialogue à Bangkok, le pape François s'insurge contre le nucléaire à Nagasaki - Gavroche
THAILANDE - RELIGION: Quel bilan pour la visite du pape François ? - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Un entretien avec Son Éminence Francis Xavier Cardinal Kriengsak Kovithavanij, évêque de Bangkok - Gavroche Magazine
GAVROCHE HEBDO - EDITORIAL: Face au pape François, une société thaïlandaise en demande de repères - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Pourquoi les Thaïlandais n'ont pas été évangélisés - Gavroche
Tourisme
THAÏLANDE - TOURISME: «Amazing Trusted Thailand», le slogan qui veut faire rimer tourisme avec confiance - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME : Chanthaburi, la Cité de la Lune - Gavroche Magazine
MÉKONG - TOURISME : Thaïlande - Laos - Chine: Pédaler le long du Mékong - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Un mois d'avril sans aucun touriste étranger au pays du sourire ! - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Des coupons de réduction dans les hôtels pour les touristes thaïlandais - Gavroche
Dernières Offres d'Emploi
11/04/2020
Lieu: à domicile
 
 
08/03/2020
Lieu:
 
 
28/02/2020
Lieu:
 
 
27/02/2020
Lieu:
 
 
27/02/2020
Lieu:
 
 
L'actu en Birmanie
BIRMANIE - POLITIQUE: Aung San Suu Kyi, «la magicienne» de Facebook à l'heure du Covid 19
BIRMANIE - TOURISME: Gardons l'esprit de découverte et d'aventures...l'appel de nos amis de Gulliver Travel
BIRMANIE - HISTOIRE: La révolution karen, plongée dans la rébellion d'un peuple
BIRMANIE - TOURISME: Bagan, la terre au mille pagodes
BIRMANIE - TRADITION : Sous l’empire des signes
Dernières bonnes adresses
5 stars transactions immobilieres
Thailande / Bangkok Agences Immobilieres
 
ACACIA
Thailand / Bangkok Écoles
 
MONDASSUR
France / - Assurances
 
P'TIBOUTS
THAILANDE / BANGKOK CrÈches
 
VOVAN & ASSOCIÉS
THAÏLANDE / BANGKOK Avocats
 
Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
booked.net
Programme Tele TV5
Les Nouvelles du Cambodge
CAMBODGE - TRADITIONS : Entre haut-parleurs, cérémonie animistes et génies en tout genre
ASIE DU SUD EST - SOCIÉTÉ: Une campagne pour faire interdire la viande de chien au Cambodge, en Indonésie et au Vietnam
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Moi, expatrié venu des États-Unis, arrivé à Phnom Penh via Séoul....
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Les étrangers de nouveau admis sous des conditions très strictes
CAMBODGE - CORONAVIRUS: Le khrama cambodgien, idéal pour confectionner des masques
la-petite-ecole
crown-relocations
mtgp
wrlife
lfib-fev20
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14