Michel Hermann | Gavroche | 20/05/2019
Village francophone / Actu  

CHRONIQUES DE SUKHOTHAI: Mémoires impudiques

Voici une Chronique de Sukhothai que Michel Hermann a dépoussiérée pour la rendre plus vivante et factuelle. C’est bien sûr une pure fiction (Ou presque).




J’étais venu ici, malheureux et proscrit,
Pour respirer dans les indolentes rizières,
Entre maisons en teck et boueuses rivières,
Braver des jours torrides et d’impudiques nuits.

Peu m’importaient les serpents et les fourmis rouges,
Les mortelles scolopendres aux mille piquants,
Les moustiques, les crapauds et leurs agrestes chants,
Qui meublaient les silences quand plus rien ne bouge.

Le chant matinal des oiseaux mettait de l’ordre
A ces clameurs. La nature reprenait vie.
Les temples s’éveillaient et les moines mendiaient.
Les chiens errants repus s’enfuyaient en désordre.

Dans la rue s’installaient les marchés du matin.
Une soupe de riz bien chaude m’attendait,
Servie par des nymphes en sarongs colorés.
La gaieté était là, loin des esprits chagrins.

Car Noï, Pen, Kung, Saï-Saï et les autres vendeuses
Riaient comme toujours derrière leurs étals,
En livrant soupes, grâces, et autres régals
Aux matinaux errants, travailleurs, travailleuses.

Pourtant, malgré ces avenantes créatures
Aux prunelles moqueuses et au corps généreux,
Mes tourments, parfois, me rattrapaient en ces lieux.
Je m’échappais alors vers d’autres aventures.

À midi, chez Tim, il y avait le déjeuner :
Quelques chaises solides et des tables en bois,
Restaurant de plein air protégé par un toit,
Où des belles servaient des menus épicés.

Leurs va-et-vient guillerets soulageaient ma peine.
La bière, les bruits confus et leur doux visage,
Leur démarche lente et leurs airs d’enfants sages,
Exposaient à ma vue leurs beautés aériennes.

Elles savaient parfois mettre du sel dans ma vie,
Sans arrière-pensées, sans soucis, sans tintouin,
M’offrant leur cœur et le reste, pour trois fois rien,
Pour des amours furtifs et des jeux interdis.

Le soir, je fréquentais les karaoké-bars,
Les fripons enivrés et les gestes impudiques,
Les chanteuses fardées et leurs refrains lubriques
Qui consolaient l’esseulé, l’entourant de leurs bras.

Lorsqu’il me restait quelques souffrances cachées,
Toey, la jeune infirmière et sa coiffe blanche,
Me donnait parfois, son cœur, ses seins et ses hanches,
Pour guérir avec ardeur mon âme damnée.

Il m’arrivait aussi, dans un ultime élan,
D’aller frapper la nuit chez Namsaï, la masseuse.
Qui savait soulager de ses mains baladeuses
Les étranges troubles qui me perturbaient tant.

Dans ce calme feutré, sensuel, hors du temps,
Je rêvassais, ne pensais plus, fermais les yeux.
Sous ses petits doigts musclés au toucher soyeux,
Je m’enfonçais dans un doux sommeil relaxant.

J’avais fui ces jours qui ressemblaient tant aux soirs,
Le divan des psys et les salons parisiens.
Je rêve de Sukhothai, souvenirs lointains
D’étreintes endiablées qui hantent ma mémoire.

Michel Hermann

A Lire Aussi
GAVROCHE HEBDO: Chaque semaine, l'éditorial qui joue la différence
HISTOIRE: Le «Souvenir Français» de Thaïlande raconte la bataille de Koh Chang en 1941
CONDOLEANCES: Le lycée français de Bangkok en deuil
ASIE DU SUD-EST: A Bangkok, Withayu Road fermée ce 22 juin pour le sommet de l'ASEAN
FRANCE-THAILANDE: La Caisse des Français de l'étranger délivrera enfin des attestations
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(0)
Soyez le premier à nous faire part de votre réaction !
Notre newsletter hebdomadaire

Chaque semaine, retrouvez l'essentiel de l'actualité thaïlandaise et des pays du Mékong. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 24/06



Retrouvez-nous sur Facebook
Election 2019
THAILANDE: La député Pannika Wanich, nouvelle cible des autorités pour «lèse majesté» - Gavroche
COMMENTAIRE: En Thaïlande, l'armée fait désormais face à la jeunesse - Gavroche
THAÏLANDE: Prayuth Chan-Ocha reste aux commandes du nouveau gouvernement - Gavroche
THAÏLANDE: Le premier ministre Prayuth bien parti pour demeurer au pouvoir - Gavroche
THAÏLANDE: Le parti démocrate rejoint la coalition proposée par les militaires - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X insiste sur la stabilité nationale devant le parlement élu en mars - Gavroche
10 Dernières Petites Annonces
Dernières bonnes adresses
MONDASSUR
France / - Assurances
 
P'TIBOUTS
THAILANDE / BANGKOK CrÈches
 
CENTURY 21 Sweet Home
Thailand / Bangkok Agences Immobilieres
 
VOVAN & ASSOCIÉS
THAÏLANDE / BANGKOK Avocats
 
TROCADELYO LEGAL
Thailande / PHUKET Avocats
 
LE LIVRE DU MOIS
booked.net
bons plans de la semaine

Nous sélectionnons pour vous les meilleures offres et promotions du moment

Tous nos BONS PLANS

Tourisme
TOURISME: Comment le paradis de Maya Bay est devenu un enfer - Gavroche
TOURISME: La France courtise les touristes... cambodgiens - Gavroche
TOURISME: Demain, Phuket sera-t-elle l'une des capitales mondiales du surf ? - Gavroche
TOURISME: C'est parti en Thaïlande pour le tour du Mékong à vélo, du 28 au 30 juin - Gavroche
TOURISME: Les 7 et 8 juin, le «Thailand Travel Mart Plus» a fait le plein - Gavroche
Dernières Offres d'Emploi
10/06/2019
Lieu: Chiang-Mai
 
 
07/06/2019
Lieu: Luang Prabang
 
 
06/06/2019
Lieu: A domicile
 
 
31/05/2019
Lieu:
 
 
28/05/2019
Lieu: France et Thaïlande
 
 
Programme Tele TV5
Dernières Annonces Immo
A vendre à samui resort 4 villa luxes
Resort 4 villas avec 1 chambre, piscine, grand jardin ...
- 20/06/2019
 
 
A louer - ekamai : appartement très lumineux de 82 m2

A vendre bel appartement meublé sur Eka...

- 20/06/2019
 
 
A louer - condo 2 chambres/2sdb (75 m2) – sukhumvit soi 11
Bel appartement meublé disponible en location à parti...
- 06/06/2019
 
 
Conseils d'Expat
FINANCE: Top 3 des raisons d’investir dans l’immobilier pour préparer sa retraite.>>
Thaïlande : Mieux vaut-il louer ou acheter lorsque l’on est expatrié ?>>
IMPORT / EXPORT : quelle fiscalité pour les sociétés thaïlandaises ?>>
Vivre à l’étranger en tant qu’expatrié peut-il avoir un impact sur votre régime matrimonial ?>>
Publication en ligne : un guide indispensable pour investir en Birmanie>>
la-petite-ecole
crown-relocations
wrlife
bangkok-hospital
amar
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14