TPP | Gavroche | 29/07/2019
Village francophone / Actu  

THAÏLANDE: Puisque le FMI le dit....

Investisseurs, à vos stylos: la récente mission du Fonds Monétaire International (FMI) a, comme il se doit, passé en revue l'ensemble des fondamentaux de l'économie du royaume. Une sorte de «visite technique» qui confirme la solidité du pays, mais aussi la nécessité pour le gouvernement d'investir davantage dans les infrastructures. Or qui dit infrastructures dit meilleure mobilité, meilleure connectivité, et donc meilleur rendement pour vos investissements. Nous avons lu pour vous ce rapport. En voici les principaux enseignements, pour la plupart positifs à moyen terme.

Le Fonds Monétaire International veille d'ordinaire à l'équilibre des finances publiques. Ses missions sont donc avant tout préoccupées par le niveau des recettes fiscales, la solidité des institutions bancaires, et le risque d'endettement insoutenable du secteur privé et du secteur public.

Or surprise: aucune de ces «maladies» souvent associées aux pays émergents n'a été décelé par les experts du FMI lors de leur récente visite en Thaïlande.

Au contraire: compte tenu des fondamentaux solides du royaume, et pour relancer une économie menacée de ralentissement par les convulsions commerciales mondiales - après avoir progressé de 4,1% en 2018 - ces derniers recommandent une stratégie politique expansionniste comprenant une intensification des projets d'investissement public associée à des réformes budgétaires et à un assouplissement monétaire cohérent.

En clair: le gouvernement Thaïlandais doit dépenser plus et mieux pour améliorer les infrastructures routières, ferroviaires et portuaires. Or qui dit infrastructures dit plus grande mobilité des biens, des personnes et des services. De quoi conforter le rôle central de la Thaïlande comme plate-forme commerciale et industrielle au cœur de l'ASEAN.

Il faut lire attentivement, comme nous l'avons fait pour vous, les recommandations du FMI. D'emblée, celui ci constate les difficultés actuelles, à savoir l'affaiblissement de la demande extérieure et le ralentissement des recettes touristiques. Lesquelles ont, selon les experts du fonds «en partie contribué à la réduction de l'excédent de la balance courante à 6,4% du PIB en 2018».

On l'aura compris: cette mission n'avait pas pour but de dresser un portrait positif du royaume sur le plan économique, mais d'en déceler les forces et les faiblesses. Or coté forces, trois éléments se distinguent: le premier est le maintien à un bon niveau de la consommation intérieure, preuve de la confiance de la population dans l'avenir immédiat du pays; le second est l'inflation globale qui demeure modérée; le troisième est, dans le langage du « l'amélioration de la couverture et de l'efficacité de la supervision financière et des politiques macro-prudentielles » autrement dit la qualité de l'encadrement du secteur bancaire.

Traduisons là aussi: votre épargne placée en Thaïlande est correctement protégée des aléas des marchés financiers. « Le Programme d’évaluation du secteur financier (FSAP), récemment conclu, a mis en évidence le fait que les vulnérabilités financières semblent maîtrisées » souligne le FMI. Un élément à garder en tête alors qu'en Europe, le secteur bancaire italien reste terriblement fragile et que le géant allemand Deutsche Bank est, pour de nombreux experts, carrément menacé de faillite !

Les perspectives pessimistes pour les années 2019 et 2020 doivent être aussi décodées. Oui, la croissance économique thaïlandaise va très probablement diminué cette année et l'on voit mal pour l'heure comment un rebond pourrait intervenir en 2020. Les problèmes ne sont donc pas niés ou occultés. Mais ils sont - et c'est important - essentiellement liés à des facteurs internationaux.

Lisons ici le rapport du FMI. « La croissance en 2019-2020 devrait ralentir expliquent ses auteurs, en raison de l'incertitude liée aux tensions commerciales pesant sur la demande mondiale. Les risques qui pèsent sur les perspectives sont orientés à la baisse, notamment l'escalade du protectionnisme qui menace le système commercial mondial ».

La Thaïlande se retrouve ainsi menacée, au même titre que les autres pays de l'ASEAN, mais avec l'avantage d'une situation intérieure plus rassurante et moins volatile. A preuve, toujours selon le FMI: « Les autorités progressent régulièrement dans la mise en œuvre du cadre budgétaire à moyen terme en faveur de la loi sur la responsabilité fiscale, pour accroître l'efficacité de la structure fiscale et pour préparer un projet de loi visant à améliorer le système de retraite ».

Un satisfecit qui doit aussi être traduit: la Thaïlande, contrairement à d'autres pays de la région, sait mieux faire rentrer l'argent de l'impôt et mieux le distribuer. Ce qui représente une garantie non négligeable de stabilité à moyen terme.

Le Fonds Monétaire International, on l'a dit, ne reproche pas au gouvernement thaïlandais de trop dépenser. Au contraire: « À l’avenir, la mission recommande une augmentation anticipée de l’investissement public au cours de l’exercice 2020, notamment par le biais de PPP (par exemple, des projets du Corridor économique de l’Est), soutenue par une gestion plus solide de l’investissement public, qui peut catalyser l’investissement privé et augmenter la croissance de la productivité. Compte tenu du retard pris dans l'adoption du budget de l'exercice 2020 avec le passage au nouveau gouvernement et de l'absence de mesures de relance budgétaire pour les mois restants de 2019, ainsi que de la modération du cycle financier, un assouplissement monétaire aiderait à soutenir la demande intérieure et rééquilibrage externe ».

Un décryptage est là aussi nécessaire: il est temps, pour l'administration thaïlandaise, d'injecter dans l'économie davantage de fonds publics. C'est une bonne nouvelle, en particulier pour les provinces rurales en mal d'infrastructures. L'on peut s'attendre aussi à ce que ces investissements concernent, pour une bonne part, les villes touristiques, pourvoyeuses de devises, et l'Eastern Economic Corridor qui englobe la région de Pattaya. La probabilité que les projets d'investissement votés ces dernières années se réalisent rapidement est dès lors relancée..

Dernier point positif enfin: la stratégie de promotion de l'innovation mise en avant par ce nouveau gouvernement, dans le sillage du précédent. « Le plan des autorités visant à propulser la Thaïlande vers des activités à valeur ajoutée et vers une économie numérique (Thaïlande 4.0), comme indiqué dans la Stratégie nationale sur 20 ans, constitue un important pas en avant. Les priorités politiques devraient viser à accroître la productivité de la main-d'œuvre, à renforcer la compétitivité, à promouvoir l'inclusion et à réduire les grandes disparités de revenus au niveau régional » explique le FMI dont la conclusion est encore plus flatteuse.

« Un investissement accru dans le capital humain dans toutes les régions aidera à libérer le potentiel de croissance, notamment par le biais de l'éducation, de la santé et de l'égalité des chances. Des mesures visant à faciliter le désendettement des ménages et des programmes de protection sociale mieux ciblés devraient contribuer à stimuler la demande intérieure et à favoriser une croissance plus inclusive ».

L'heure n'est dès lors pas à l'alarmisme, mais à la consolidation d'une position économique avantageuse au sein de l'ASEAN. Et ce n'est pas TPP, mais le FMI qui le dit....

Suivez nous sur Twitter et Facebook et réagissez à nos articles en direct : @GavrocheMedia et facebook.com/GavrocheMagazine


A Lire Aussi
THAÏLANDE - FRANCE: Commémoration de l'attentat de Strasbourg et des victimes thaïlandaises
ASIE - FRANCE: Réforme des retraites françaises, de quoi parle-t-on ?
FRANCE - ASIE: Les grèves interrogent: Pourquoi les Français sont aussi pessimistes ?
ASIE - FRANCOPHONIE: TV5 Monde met abruptement fin à son émission Kiosque
THAÏLANDE - FRANCE: Bienvenue en France, avec grèves et blocage social au menu !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
(4)
Patrice 2019-08-06 00:00:00
FMI
Il faut avoir le courage de le reconnaitre; la Thaïlande connait actuellement une mutation qui la fait passer de république bananière au "capitalisme rhénan"; tout est la: la stabilité de la monnaie, l’équilibre du budget, l’excédent commercial, la hausse de la demande intérieure. En 1998 il était de bon ton de s'apitoyer sur la pauvre petite Thaïlande et il fallait un mois de délai pour avoir une place sur le vol TG 931. Il faut avoir le courage de renouveler notre grille d'analyse. A Paris aussi le prix des filles est en baisse; à Paris aussi il y a des attentats. Le département de l'Eure s'est trouvé fort bien que les Papeteries d'Alizay en faillite soient reprises par Double A; et en Thaïlande, on affiche sa compassion pour la pauvre petite France qui est aux mains des intérêts sionistes. L'avenir de la Thaïlande est plus clair que celui de la France.
Raymond T 2019-07-31 00:00:00
Réponse à Michel H
Il suffit d'observer avec attention les touristes dans les rues de Pattaya et Jomtien pour prendre conscience que les économies européennes affectent ce secteur sensiblement en Thaïlande à cause de la baisse de l'euro. Les touristes européens "à petit budget" n'ont plus la possibilité de profiter de la Thaïlande comme il y a quelques années. Votre analyse sur la nécessité de s'appuyer sur une demande intérieure est tout à fait pertinente au vu de l'augmentation des classes moyennes en Thaïlande et de la diminution du tourisme européen.
bangkok 2014 2019-07-29 00:00:00
Avenir de la Thaïlande selon mes observations
Bonjour, Je ne sais pas quand cette visite a été faite. Ce que je sais, c'est que la Thaïlande est un pays plutôt exportateur qu'importateur. En mai, les exportations ont baissé de 5%, le baht est resté au même niveau qu'avec les principales devises: dollar, euro, livre sterling. Le tourisme baisse, malgré les dires du ministre du tourisme. Des magasins, ferment dans les grandes surfaces. Faire ses courses n'a jamais été aussi rapide. Le prix des passes des prostituées est en baisse. Normal, il n'y a plus de clients. Le LGV vers Korat, ne sera qu'un corail en France, mais personne en connais le prix du billet de train. En 2014, le chômage était à 0,7%, aujourd'hui, il est de 1%, d'où une augmentation de 50%. Vous qui restez dans vos bureaux, les tarifs des bus ont augmenté le 22 avril entre 10 et 23%. Dur pour les thaïlandais qui ne gagnent que 10 000 bahts par mois. Personne n'en parle. Tout va bien. l'immobilier se construit, mais ne se vend pas et ne se vendra pas cette année aux étrangers. Combien d'invendu en %, env 40%?? plus, moins. Le FMI caresse bien dans le sens du poil l'actuel gouvernement. Je en sais pas pour quel raison. Cordialement. A quand des débats sur l'avenir de la Thaïlande, qui pour moi est bien sombre.
Michel H 2019-07-29 00:00:00
Avis différent
Mon activité est située dans l'eastern economic corridor et je constate une nette progression de mon chiffre d'affaire grâce à la demande intérieure. Je constate aussi comme vous la forte baisse du tourisme sur Pattaya et Jomtien et la fermeture de nombreux business. Je crois que tout ceci correspond à un changement de modèle économique qui en cours de réalisation. Le constat et la recommandation du FMI me semblent justes, les investissements publics sont désormais nécessaire afin de stimuler l'activité privée dans les services et la formation des personnels, une des clés de la réussite des entreprises.
Retrouvez-nous sur Facebook
Notre lettre d'information

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous

Voir la newsletter du 9/12



THAÏLANDE - VISITE DU PAPE
JAPON - DIPLOMATIE: Après avoir promu le dialogue à Bangkok, le pape François s'insurge contre le nucléaire à Nagasaki - Gavroche
THAILANDE - RELIGION: Quel bilan pour la visite du pape François ? - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Un entretien avec Son Éminence Francis Xavier Cardinal Kriengsak Kovithavanij, évêque de Bangkok - Gavroche Magazine
GAVROCHE HEBDO - EDITORIAL: Face au pape François, une société thaïlandaise en demande de repères - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: Pourquoi les Thaïlandais n'ont pas été évangélisés - Gavroche
THAÏLANDE - DIPLOMATIE: Le pape François célèbre l'amitié entre les Catholiques et le Royaume - Gavroche
THAILANDE - RELIGION: Pourquoi le pape François visite le royaume du 20 au 23 novembre - Gavroche
THAILANDE - RELIGION: La cousine «thaïe» du pape François sera à ses côtés ce mercredi 20 novembre - Gavroche
THAÏLANDE - RELIGION: A Bangkok, le pape François se déplacera dans cette «papamobile» - Gavroche
THAÏLANDE - VISITE DU PAPE : Gavroche vous raconte les Missions Étrangères de Paris - Gavroche Magazine
Rama X, le couronnement
LU AILLEURS: Le roi Rama X en Suisse ... lorsqu'il était enfant - Gavroche
THAÏLANDE: En images, la procession du palanquin royal - Gavroche
THAÏLANDE: Le roi Rama X a été couronné - Gavroche
HISTOIRE: Comprendre la monarchie Thaïlandaise et ses traditions - Gavroche
THAÏLANDE: Le 4 mai 2019, jour du couronnement de S.M le roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Le mode d'emploi d'un fastueux couronnement - Gavroche
THAÏLANDE: Le dernier couronnement royal a eu lieu en ... 1950 - Gavroche
THAÏLANDE: Suivez en direct le couronnement du roi Rama X - Gavroche
THAÏLANDE: Les thaïlandais découvrent peu à peu leur nouvelle reine Suthida - gavroche
THAÏLANDE: Bangkok subit un lifting pour le couronnement du roi Rama X - Gavroche
POLITIQUE THAÏLANDAISE
THAÏLANDE - POLITIQUE: L'interdiction possible du «Future Forward Party», grave blessure démocratique - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Sur Youtube, les vérités de Thanathorn Juangroongruangkit - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Cet article 44 qui attise la rébellion parlementaire anti-militaire - Gavroche
THAÏLANDE - POLITIQUE: Quel avenir pour Thanathorn et son «Future Forward Party» ? - Gavroche
THAILANDE - FRANCE: Partagez les «rêves siamois» de la dissidente transgenre Aum Neko - Gavroche
ASIE DU SUD EST - SOMMET: Le 35ème sommet de l'ASEAN tourne le dos à Donald Trump - Gavroche
Tourisme
CAMBODGE - TOURISME: Pour découvrir Siem Reap, suivez les traces «d'Asiatica Travel» - Asiatica
THAÏLANDE - TOURISME: Gavroche vous emmène sur... l'île de Koh Si Chang - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME: Les voyages de Gavroche à... Koh Yao Yai - Gavroche
PHUKET - TOURISME: Qui veut dépenser des dizaines de millions pour acheter la splendide «Villa Sawan» ? - Gavroche
THAÏLANDE - TOURISME : Téléchargez le premier guide de la Thaïlande pour les voyageuses solo - Gavroche
La bibliothèque de Gavroche
Dernières Petites Annonces
Dernières Offres d'Emploi
20/11/2019
Lieu:
 
 
25/10/2019
Lieu: Phuket
 
 
20/10/2019
Lieu: Bangkok/Sukhumvit
 
 
18/10/2019
Lieu:
 
 
19/09/2019
Lieu: Bangkok et Hanoi
 
 
Dernières bonnes adresses
5 stars transactions immobilieres
Thailande / Bangkok Agences Immobilieres
 
ACACIA
Thailand / Bangkok Écoles
 
MONDASSUR
France / - Assurances
 
P'TIBOUTS
THAILANDE / BANGKOK CrÈches
 
VOVAN & ASSOCIÉS
THAÏLANDE / BANGKOK Avocats
 
booked.net
Programme Tele TV5
Conseils aux Expatriés
Thaïlande : Mieux vaut-il louer ou acheter lorsque l’on est expatrié ?>>
IMPORT / EXPORT : quelle fiscalité pour les sociétés thaïlandaises ?>>
Vivre à l’étranger en tant qu’expatrié peut-il avoir un impact sur votre régime matrimonial ?>>
Publication en ligne : un guide indispensable pour investir en Birmanie>>
Imposition des expatriés en Thaïlande : quelles règles ?>>
crown-relocations
wrlife
yves-joaillier-3
ftcc
oif-fev14