Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil CAMBODGE – TOURISME : La restauration de la Terrasse des éléphants se poursuit

CAMBODGE – TOURISME : La restauration de la Terrasse des éléphants se poursuit

Date de publication : 19/01/2024
0

Restauration terrasse des elephants

 

Des experts de l’Autorité nationale APSARA, en collaboration avec l’Agence coréenne de coopération internationale (KOICA) par l’intermédiaire de la Fondation coréenne du patrimoine culturel (KCHF), restaurent certaines structures endommagées de la Terrasse des éléphants, un site archéologique majeur d’Angkor.

 

La Terrasse des éléphants se situe près du centre de la cité d’Angkor Thom, devant les ruines du Palais Royal.

 

Construite à la fin du XIIe siècle, au cours du règne de Jayavarman VII, la Terrasse des éléphants est une vaste plateforme de 350 mètres de long et 200 mètres de large. Elle est flanquée de 62 statues d’éléphants en grès, dont certaines sont encore en place.

 

Les travaux de restauration sont en cours dans deux parties différentes, 20 mètres au nord et 15 mètres au sud. L’équipe de restauration se concentre sur le renforcement des fondations, le renforcement des structures concernées à l’intérieur et en dessous, ainsi que le remontage des murs de la plate-forme en pente et de la pierre ondulée.

 

Les experts ont constaté que les deux sites de restauration présentent des problèmes similaires. La surface du mur est très inclinée et peut s’effondrer. La latérite et certains grès se sont décomposés en raison de l’âge et de la pluie. Le drain de fond fait perdre l’équilibre à la fondation inférieure.

 

Prum Tith Chhapanrith, architecte du Département de conservation des monuments et d’archéologie préventive de l’Autorité nationale APSARA, a déclaré que les racines des arbres qui ont poussé dans la structure sont l’une des principales causes de l’effondrement des fondations des murs. Les racines ont provoqué le déplacement des pierres, créant des trous dans l’espace des pierres. L’eau a ensuite pu s’infiltrer dans les trous, faisant sortir le mélange de sable.

 

Au fil des mois, les experts ont enlevé une partie du sol et des murs pour examiner l’état des murs en latérite. Ils ont réorganisé le grès latéritique à son emplacement d’origine et dans certaines des zones endommagées. Les pierres endommagées qui ne peuvent pas être réparées seront remplacées par de nouvelles pierres.

 

La restauration de la Terrasse des éléphants est un projet important qui contribuera à préserver ce site archéologique précieux pour les générations futures.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus