Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet

Ceux qui sont restés là-bas

Date de publication : 05/08/2021
0

CAMBODGE – LIVRE : Un roman poignant sur l’exil des Cambodgiens arrachés à leur pays

 

La romancière française Jeanne Truong publie, aux éditions Gallimard, un roman émouvant sur le parcours des cambodgiens poussés à l’exil par les Khmers rouges après la prise de Phnom Penh par ces derniers, en avril 1975. Sa plume gracieuse dit l’indicible d’une façon à la fois simple et terrifiante. Un roman pour mieux comprendre les blessures du sourire khmer.

 

« Il aurait fallu rester jusqu’à la fin. Il aurait fallu mourir. Avoir quitté les lieux avant les autres, c’est être coupé de l’Histoire. Je suis entré dans le noir qu’on appelle la survie. Je n’ai pas vu de mes yeux jusqu’au bout, je n’ai pas payé de ma vie comme les autres. Cependant, si l’enfance détermine tout, alors je suis un enfant des camps. »

 

1978. Narang a six ans. Il fuit le Cambodge avec sa mère. Comme une foule d’autres rescapés, tous deux tentent de rejoindre la Thaïlande. Épuisés par des jours de marche, harassés par la faim et la soif, ils sont parqués dans un camp à leur arrivée. Cela aurait pu être la fin de leur tragédie. Mais ça ne sera que le début d’une autre. Fulgurante, celle-ci.

 

Jeanne Truong restitue avec force et pudeur l’horreur du cauchemar cambodgien. Elle revient sur un épisode méconnu de cette période sanglante. Le récit de Narang, habité par les obsessions qui hantent les survivants, est saisissant de vérité et d’humanité.

 

A lire: « Ceux qui sont restés là-bas » (Collection Blanche, Gallimard)

Les plus lus