Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Ankara Escort
1xbet
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
betforward
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
deneme bonusu veren bahis siteleri
deneme bonusu
casino slot siteleri/a>
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Cialis
Cialis Fiyat
deneme bonusu
padişahbet
padişahbet
padişahbet
Home Accueil THAÏLANDE – APEC : La stratégie indopacifique de la France dans le viseur de l’APEC

THAÏLANDE – APEC : La stratégie indopacifique de la France dans le viseur de l’APEC

Journaliste : Rédaction Date de publication : 17/11/2022
1

indo-pacifique

 

Arrivé à Bangkok mercredi soir,  Emmanuel Macron va tenter de relancer lors du sommet de l’APEC – il est le premier dirigeant européen invité à ce sommet depuis la création du forum en 1989 – les ambitions stratégiques de la France en Asie-Pacifique, minées par la crise avec l’Australie au sujet d’un contrat de méga-sous-marins.

 

Le président français espère surtout une “reconnaissance” des ambitions et de l’influence de la France lors du sommet du Forum de coopération économique Asie-Pacifique (Apec).

 

Les défis sont nombreux, de la taille de la zone dans laquelle la France tente de se projeter, à plus de 10 000 kilomètres de l’Europe, à la faiblesse des moyens déployés par Paris, notamment militaires.

 

Emmanuel Macron a fait de cette vaste zone qui s’étend des côtes de l’Afrique de l’Est aux côtes de l’Amérique de l’Ouest une priorité stratégique – d’où son nom “Indo-Pacifique” – où la France dispose de nombreux territoires et espaces maritimes.

 

“Porter la volonté indo-pacifique”

 

“Nous avons l’ambition de porter la volonté indo-pacifique”, a souligné la présidence française en marge du sommet du G20.

 

Ce centre névralgique du commerce mondial abritera 60 % de la population et du PIB de la planète en 2030. Théâtre d’une rivalité croissante entre la Chine et les États-Unis, toute l’attention est tournée vers lui.

 

La France y détient l’essentiel de sa zone économique exclusive (ZEE), la deuxième au monde, autour de sept territoires, de la Réunion à la Nouvelle-Calédonie et Tahiti, où vivent 1,65 million de ressortissants.

 

Un droit de regard de premier plan
Ce vaste espace maritime lui confère un droit de regard de premier plan sur toutes les questions d’environnement et de pêche, ainsi que sur la lutte contre les trafics liés aux océans.

 

La France est également de plus en plus présente militairement, privilégiant, en plus de ses propres points d’appui, une coopération croissante avec les pays voisins.

 

Elle multiplie les exercices conjoints (Inde, Japon) et les patrouilles en mer de Chine, une zone qui concentre les tensions et où Pékin accroît ses exigences.

1 COMMENTAIRE

  1. Le but de la visite est, à mon avis, plus de limiter l’influence de la Chine que de contribuer aux bonnes relations diplomatiques et commerciales avec la Thaïlande

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus