Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil THAÏLANDE – ÉCONOMIE : La Banque de Thaïlande maintient ses taux d’intérêts

THAÏLANDE – ÉCONOMIE : La Banque de Thaïlande maintient ses taux d’intérêts

Journaliste : Rédaction Date de publication : 01/04/2022
0

Banque de Thaïlande

 

La Banque de Thaïlande a laissé son taux d’intérêt directeur inchangé mercredi 30 mars, comme prévu, maintenant le soutien à une reprise économique fragile face aux risques mondiaux.

 

Les sept membres du comité de politique monétaire de la BoT ont voté à l’unanimité pour maintenir le taux de rachat à 0,50%, où il est depuis mai 2020, pour une 15e fois consécutive.

 

Une inflation en 2022 importante

 

La BoT a déclaré que l’inflation cette année dépassera son objectif en raison de la hausse des prix du pétrole et des denrées alimentaires, bien qu’elle prévoie de maintenir son taux directeur stable pour se concentrer sur le soutien d’une économie qui se remet encore de la pandémie.

 

La BoT a relevé ses prévisions de croissance des prix à la consommation pour cette année à 4,9 %, ce qui est supérieur à la limite supérieure de sa fourchette d’objectifs de 1 % à 3 % et constitue une augmentation par rapport aux 1,7 % prévus en décembre.

 

Face à la hausse des coûts d’importation de l’énergie et à d’autres risques liés à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, la banque centrale a également revu à la baisse ses prévisions concernant le produit intérieur brut et le compte courant, qui devrait devenir déficitaire.

 

Toujours axée sur la croissance et s’attendant à ce que les pressions sur les prix s’atténuent d’ici l’année prochaine, le comité de fixation des taux de la banque a décidé à l’unanimité de maintenir son taux directeur à un niveau historiquement bas de 0,5 % pour une 15e réunion consécutive, conformément aux prévisions des 23 économistes interrogés par Bloomberg.

 

“Alors que la Banque de Thaïlande tente de retarder les hausses de taux, la balance pourrait progressivement se déplacer vers un risque à la hausse pour l’inflation alors que l’économie continue de se redresser”, a déclaré Frances Cheung, stratège des taux chez Oversea-Chinese Banking Corp à Singapour.

 

Le baht a enregistré des gains d’environ 1 % par rapport au dollar après l’annonce des taux, se dirigeant vers sa plus forte hausse en une journée depuis plus de cinq mois. Pendant ce temps, l’indice boursier de référence a réduit sa progression antérieure pour s’échanger en hausse de 0,5 % à 15h36.

 

Le gouverneur adjoint, Piti Disyatat, a déclaré mercredi 30 mars que l’inflation pourrait dépasser 5 % aux deuxième et troisième trimestres avant de ralentir et de rester dans les limites de l’objectif fixé l’année prochaine, dans la mesure où les pressions de l’offre s’atténuent et où la demande reste relativement faible. Les prévisions d’inflation restent dans les limites de l’objectif de la banque à moyen terme, a-t-il ajouté.

 

M. Piti a ajouté que la banque centrale examinera si elle doit réviser le taux directeur lorsqu’elle constatera que l’écart de production commence à se réduire, ce qui devrait se produire à la fin de l’année prochaine.

 

“Nous nous attendons à ce que la BoT s’abstienne de resserrer sa politique jusqu’à ce que le niveau de production pré-pandémique soit à portée de main, a déclaré Tamara Mast Henderson, économiste de Bloomberg Asean. “L’impact de la guerre en Ukraine a repoussé cette étape plus loin, vers la mi-2023 ou plus tard.”

 

Un PIB moins élevé que prévu

 

Mercredi 30 mars, la banque centrale a également abaissé ses prévisions de produit intérieur brut pour cette année à 3,2 %, contre 3,4 %, et pour l’année prochaine à 4,4 %, contre 4,7 %. Elle prévoit désormais un déficit de la balance courante de 6 milliards de dollars pour cette année, alors qu’elle s’attendait à un excédent de 1,5 milliard de dollars.

 

La Thaïlande, importateur net d’énergie, est confrontée à une hausse des coûts, les prix du pétrole ayant bondi après l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Bien que l’inflation se soit déjà accélérée pour atteindre le rythme le plus rapide en 13 ans le mois dernier, les responsables de la politique monétaire se sont concentrés sur le soutien de la reprise économique après la pandémie, tout en signalant que les autorités fiscales sont mieux placées pour atténuer les problèmes d’inflation.

 

Le ministre des finances, Arkhom Termpittayapaisith, a déclaré la semaine dernière que les politiques monétaires et fiscales devaient être synchronisées pour soutenir la reprise. Le gouvernement a également annoncé des mesures pour un montant de 80,2 milliards de bahts, principalement pour subventionner les prix de l’énergie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus