Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil THAÏLANDE EXPRESS – ACTUALITÉS : Que retenir de l’actualité thaïlandaise du 21 au 27 février ?

THAÏLANDE EXPRESS – ACTUALITÉS : Que retenir de l’actualité thaïlandaise du 21 au 27 février ?

Journaliste : Rédaction Date de publication : 28/02/2022
0

Thai Airways vol

 

Gavroche a sélectionné pour vous quelques nouvelles saillantes en Thaïlande durant cette semaine écoulée. Un survol de l’actualité indispensable pour tous ceux qui s’intéressent à ce pays d’Asie du Sud-Est.

 

COVID

 

Le pays a enregistré 24 719 nouveaux cas de Covid-19 et 42 nouveaux décès au cours des dernières 24 heures, a annoncé dimanche 27 février le ministère de la Santé publique. Le bilan cumulé des décès s’élève à 22 891 depuis le début de la pandémie. La Thaïlande se classe au 20e rang avec ses 2 869 616 cas cumulés.

 

Le Conseil de sécurité nationale (NSC) a déclaré qu’il n’y aurait pas d’autre verrouillage pour freiner les infections au COVID-19 à moins que ce ne soit la seule option restante.

 

Le ministère de la Santé publique vise désormais à reclasser le COVID-19 comme une maladie endémique d’ici quatre mois, affirmant que la transition sera facilitée par un protocole “détecter, dispenser, conclure” qui sera bientôt mis en œuvre pour les patients ambulatoires.

 

Politique

 

Suite au lancement des opérations militaires orchestrées par la Russie sur le sol ukrainien le 24 février, le Ministère des Affaires étrangères du royaume de Thaïlande n’a pas immédiatement condamné cette guerre initiée par Vladimir Poutine.

 

La plus ancienne université de Thaïlande, qui porte le nom du roi Chulalongkorn, est devenue depuis un nouveau champ de bataille pour le débat sur le rôle de la monarchie et du système politique thaïlandais. Samedi 26 février, le chef du syndicat étudiant, Netiwit Chotiphatphaisal, a déclaré qu’il avait été démis de ses fonctions par l’université, qui l’accusait d’activités portant atteinte à sa réputation, portant atteinte à l’ordre public et incompatibles avec la culture thaïlandaise.

 

Économie

 

L’économie thaïlandaise a renoué avec la croissance au quatrième trimestre, avec un rebond plus rapide que prévu, grâce à la vigueur des exportations et à la reprise de l’activité intérieure, suite à l’assouplissement des restrictions liées au coronavirus et à la réouverture des frontières aux visiteurs étrangers.

 

Le ministre du Commerce Jurin Laksanawisit a récemment convoqué une réunion virtuelle urgente avec le bureau thaïlandais des affaires commerciales à Moscou pour évaluer les répercussions du conflit à mesure que la situation évolue.

 

Le ministère du Commerce organise la «Foire de la FTA» annuelle du 25 février au 3 mars pour promouvoir les produits thaïlandais et les avantages des accords de libre-échange (ALE).

 

Le gouvernement prévoit que la dette publique de la Thaïlande atteindra 62% du PIB au cours de l’exercice 2022.

 

Microsoft Asia a signé un protocole d’accord (MOU) pour soutenir la transition numérique de la Thaïlande et a affirmé son engagement envers la Thaïlande 4.0.

 

En 2021, l’économie thaïlandaise a connu une croissance de 1,6 %, l’une des plus faibles d’Asie du Sud-Est, après une contraction de 6,1 % en 2020.

 

Société

 

Selon le journal thaïlandais Matichon, l’opération Swiss Secrets conduite par plusieurs journaux internationaux confirme que les pays où le nombre de comptes ayant fait l’objet de fuites est le plus élevé sont le Venezuela, l’Égypte, l’Ukraine et la Thaïlande. Il y a plus de 1 000 clients thaïlandais parmi eux. Le Credit Suisse a déclaré dans un communiqué qu’il “rejette fermement les allégations et insinuations concernant les prétendues pratiques commerciales de la banque.”

 

Les forces militaires thaïlandaises et américaines ont récemment conclu deux exercices militaires simultanés connus sous le nom de Cobra Gold et Hanuman Guardian. Le premier est un exercice militaire multinational de longue durée organisé chaque année en Thaïlande, tandis que le second se concentre sur les parachutistes et le renforcement des capacités des forces armées thaïlandaises et américaines.

 

Les principaux fabricants et distributeurs d’alcool et de bière ont informé leurs partenaires commerciaux qu’ils allaient augmenter les prix de certains produits à partir du 28 février. À partir du mois prochain, le prix du whisky de riz, le Méklong augmentera de 120 Bt par caisse de petites bouteilles – de 1 242 Bt à 1 362 Bt – et de 54 Bt par caisse de grandes bouteilles, de 1 158 Bt à 1 212 Bt, a indiqué la source. “Le prix de la bière augmentera également de 2 à 4 Bt par canette, ou de 48 Bt par caisse de grandes bouteilles [de 805 à 853 Bt]”, a ajouté la source.

 

Un projet de loi longtemps reporté contre la torture vient d’être adopté le 22 février par le parlement thaïlandais. Les Nations unies estiment qu’il y a eu au moins 82 cas de disparitions à caractère politique en Thaïlande depuis 1980, mais selon les experts, le chiffre réel serait plus élevé.  Les auteurs reconnus coupables de disparitions politiques ou d’actes de torture ayant entraîné la mort risqueront de 15 à 30 ans de prison.

 

Les sauveteurs ont retrouvé samedi 26 février le corps de l’actrice de télévision Nida “Tangmo” Patcharaveerapong flottant dans le fleuve Chao Phraya près de la jetée Pibul Songkhram 1 à Nonthaburi, deux jours après sa chute d’un hors-bord.

 

Tourisme, culture, sport

 

Le gouvernement va encore assouplir les règles d’entrée pour les visiteurs étrangers à partir du mois prochain, répondant ainsi à la demande de l’industrie touristique locale de réduire les coûts alors que de plus en plus de pays assouplissent les contrôles aux frontières pour attirer les vacanciers. Le gouvernement va supprimer le test PCR du 5e jour et réduire le coût de l’assurance pour les arrivants du programme ” Test & Go “.

 

Le ministère des Transports a assuré que les vols civils de la Thaïlande vers l’Europe ne sont pas affectés par la fermeture de l’espace aérien ukrainien.

 

Les responsables de Rayong ont émis un avertissement indiquant que les plages locales touchées par deux catastrophes pétrolières sont toujours dangereuses, citant des tests récents qui montrent que les concentrations d’hydrocarbures pétroliers dépassent toujours les normes de sécurité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus