Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil THAÏLANDE – JUSTICE :  Les juges thaïlandais refusent la libération sous caution de Panusaya dans une affaire de lèse-majesté

THAÏLANDE – JUSTICE :  Les juges thaïlandais refusent la libération sous caution de Panusaya dans une affaire de lèse-majesté

Journaliste : Rédaction
La source : Gavroche
Date de publication : 19/11/2021
0

 

La justice thaïlandaise a déclaré que la jeune femme, activiste en pointe sur les demandes de réforme constitutionnelle, a commis des infractions similaires à plusieurs reprises depuis qu’elle et quatre autres personnes, à savoir Parit “Penguin” Chiwarak, Panupong “Mike” Jadnok, Benja Apan et Phawat Hiranphon, ont été inculpées par le ministère public le 29 juin. Selon les juges, elle a également violé les conditions fixées par le tribunal dans d’autres affaires, ajoute le rapport.

 

Le 20 décembre 2020, Panusaya s’est promenée dans le centre commercial Siam Paragon à Bangkok en portant un crop top et en écrivant sur ses bras et sa taille des messages demandant l’abolition de la section 112, ou loi sur la lèse-majesté.

 

Présente au tribunal lundi

 

Panusaya était présente au tribunal lundi pour un témoignage, tandis que le tribunal a fixé au 24 janvier l’examen des preuves. Après le refus de sa libération sous caution, elle a été envoyée à la Central Women’s Correctional Institution dans le district de Chatuchak à Bangkok.

 

La section 112 du Code pénal stipule que “quiconque diffame, insulte ou menace le roi, la reine, l’héritier présomptif ou le régent est passible d’une peine d’emprisonnement de trois à 15 ans”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus