Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Home Accueil ASIE DU SUD EST: Bangkok et Ho Chi Minh Ville en grand danger climatique

ASIE DU SUD EST: Bangkok et Ho Chi Minh Ville en grand danger climatique

Journaliste : Patrice Montagu-Williams
La source : Gavroche
Date de publication : 06/07/2019
0

Une étude de 22 experts publiée le 21 mai 2019 par l’Académie américaine des sciences est catégorique : si rien n’est fait pour infléchir les émissions de gaz à effet de serre, l’eau des océans aura monté de deux mètres en 2100 et de nombreuses villes côtières pourraient être englouties. Parmi elles, les grandes villes d’Asie sont en première ligne.

 

Si un tel scénario venait à se confirmer, aucune région de la planète ne serait épargnée et l’on devrait ne compter pas moins de 187 millions de déplacés climatiques d’ici la fin du siècle.

 

Cette étude est un nouvel appel pour lutter contre le réchauffement climatique, car, même si l’accord de Paris est respecté par tous les pays signataires, les scientifiques affirment que l’eau montera malgré tout d’environ deux mètres et que la température moyenne augmentera de deux degrés avant 2100. Le tout avec des conséquences dramatiques.

 

Mégapoles asiatiques

 

Dans un tel scénario, les mégalopoles côtières, asiatiques notamment, sont particulièrement menacées. Et ce risque va croissant sachant qu’aux Philippines et au Vietnam le nombre d’habitants des zones côtières devrait être multiplié par deux à l’horizon 2060 !

 

Bangkok et Hô Chi Minh-Ville font partie des villes dont les pertes économiques dues aux inondations devraient augmenter le plus fortement entre aujourd’hui et 2050.

 

Pourtant, les risques liés à l’augmentation du niveau des mers pour les centres urbains côtiers ne sont ni suffisamment compris, ni intégrés dans les plans d’aménagement.

 

À Hô Chi Minh-Ville, par exemple, un tiers de la ville est régulièrement confronté aux inondations. Si la population continue de s’installer dans des zones peu élevées, les deux tiers de la ville se retrouveront en danger.

 

Jakarta et Manille

 

D’autres phénomènes liés au réchauffement climatique pourraient intervenir et atteindre des villes comme Jakarta ou Manille : dans ces deux mégalopoles, les effets des pluies de mousson pourraient se conjuguer aux risques d’inondation.

 

Notons que la France ne fait pas exception à ce phénomène, puisque plusieurs grandes villes françaises pourraient être affectées par la montée des eaux.

 

Parmi les villes à risque, on peut citer Bordeaux et la Côte atlantique, Saint-Malo, tout le sud de la Bretagne, mais aussi Calais ou Dunkerque au nord. Même des villes relativement éloignées du littoral, comme Rouen, pourraient voir, en 2100, une grande partie de leurs zones urbaines inondée par la montée des eaux.

 

Source: Ici

 

Patrice Montagu Williams

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus