Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Home Accueil ASIE – RUSSIE : Les pays asiatiques opposés aux sanctions pétrolières du G7

ASIE – RUSSIE : Les pays asiatiques opposés aux sanctions pétrolières du G7

Journaliste : Rédaction Date de publication : 18/09/2022
0

petrole russe

 

Alors que le G7 est en train de finaliser un plan visant à plafonner le prix du pétrole russe, dans le but de saigner les ressources dont dispose Moscou pour financer la guerre en Ukraine, le quotidien indonésien Jakarta Post déplore ces manœuvres…

 

L’initiative, pour laquelle les États-Unis ont mené une vaste campagne, devrait réduire les revenus que la Russie perçoit pour ses exportations de pétrole. L’alliance formée par les membres du G7 (Allemagne, France, Italie, Royaume-Uni, Canada, États-Unis et Japon) et d’autres pays prévoit d’acheter du brut russe à des prix plafonnés à environ 60 dollars le baril, ce qui limitera les bénéfices versés à la Russie, même en cas de pic des prix mondiaux du pétrole. Le plafonnement limitera également le transport maritime, le financement et l’assurance des exportations de pétrole russe, qui sont principalement mis en œuvre par des entreprises relevant de l’alliance dirigée par le G7, ce qui pose un autre problème de logistique. Les experts ont critiqué le plan car il risque de perturber la volatilité des prix du pétrole. En outre, ce plan revient à ce que les pays du G7 se tirent une balle dans le pied, puisqu’ils comptent parmi les plus gros importateurs de pétrole russe.

 

L’Indonésie prise en otage

 

Alors que la guerre fait rage en Ukraine et que les tensions géopolitiques s’exacerbent, le G7 a déployé de manière agressive sa campagne de plafonnement des prix à d’autres pays, dont l’Indonésie. En août, des représentants américains se sont rendus à Jakarta pour faire pression sur l’Indonésie afin qu’elle rejoigne l’alliance pour le plafonnement des prix, tandis que le commissaire européen à l’énergie, Kadri Simson, a également exhorté l’Indonésie, ainsi que la Chine et l’Inde, à y adhérer. Malgré les efforts de lobbying intenses du G7, il est évident que l’Indonésie sera réticente, voire peu intéressée, à adhérer au plan.

 

Guerre en Ukraine
L’alliance pour le plafonnement des prix dirigée par le G7 a peut-être de bonnes intentions, à savoir mettre fin à la guerre en Ukraine, mais en empruntant cette voie, elle risque de déclencher une autre guerre : une guerre économique. Le plafonnement du prix du pétrole divisera les pays, même ceux qui ne sont pas directement liés à la Russie, et les poussera à la crise. Au pire, le plafonnement des prix pourrait provoquer une démondialisation, incitant les pays à commercer et à rejoindre les chaînes d’approvisionnement des seuls blocs économiques ou alliances dont ils font partie. Si cela se produit, c’est le monde entier qui en pâtira.

 

Remerciements à Paul di Rosa

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus