test
Home Accueil BANGKOK – FRANCE : Au Lycée international français de Bangkok, le sujet difficile du transport scolaire

BANGKOK – FRANCE : Au Lycée international français de Bangkok, le sujet difficile du transport scolaire

Date de publication : 31/05/2024
1

Blue Jade LFIB

 

Gavroche a pu prendre connaissance d’échanges entre des parents d’élèves et la direction du Lycée français international de Bangkok au sujet du transport scolaire. Ce sujet est délicat depuis l’agression sexuelle perpétrée par un accompagnateur de bus. Les propositions d’appels d’offre pour un transporteur préparées par le LFIB ne conviennent pas pour l’heure à certains groupes de parents. Affaire à suivre.

 

Voici l’un des motifs de mécontentement :

 

Le présent appel d’offre et l’ensemble des offres n’est pas pris en charge par une entité indépendante (pourquoi pas un représentant de l’ambassade de France) alors que le Lycée n’est pas le client. Le lycée, partenaire perçoit le paiement des emplacements occupés par les minibus. Il y a donc ici un potentiel conflit d’intérêts.

 

La commissions à laquelle siègent certain parents n’est que consultative, alors que l’appel d’offre stipule clairement que les clients du transporteur sont les parents.

 

Les offres financières et techniques ne sont pas séparées et aucune transmission par voie postale n’a été demandée. Cela permet donc potentiellement des irrégularités.

 

Les offres reçues devraient être donc publiées publiquement ainsi que le rapport d’analyse des offres, qui manque de critères clairs pour l’évaluation des compétiteurs.

 

L’établissement bénéficie de financements provenant de fonds publics français même s’il est régit par le droit thaïlandais.

 

Cela implique que l’établissement respecte les engagements qu’il a contracté à ce titre. Sachez, qu’en plus du fait que nous vous confions la sécurité et l’éducation de nos enfants, nous attendons une probité indéfectible de la part de l’ensemble du personnel administratif et pédagogique de l’établissement.

 

Voici le projet du LFIB :

 

Nous avons en effet une obligation de renforcer à tous les niveaux, que ce soient nos dispositifs et nos procédures, pour mettre en sureté tous nos élèves et nos personnels. Nous y travaillons d’arrache-pied. Vous nous interpellez sur le respect des principes de la commande publique dans l’attribution du présent appel d’offre pour renouveler la société de transport. Effectivement, le LFIB est une structure de droit thaïlandais, et doit veiller aux grands principes de la commande publique « à la française » qui sont transnationaux  et visent à garantir pour simplifier : l’égalité de traitement et le choix du « meilleur candidat ».

(…)

Heureusement pour le LFIB et les familles, les conducteurs de van restent des conducteurs de van. Ils n’interviennent pas dans la surveillance de quoi que ce soit.

(…)

Il y a donc nécessité voire urgence pour le LFIB à trouver une autre société de transport remplissant les conditions de sécurité et d’exercice du transport scolaire. Tout comme le code des marché publics français qui prévoit des délais raccourcis, dans la passation des marchés, quand il y a urgence, nous sommes également confrontés au problème de trouver une société de transport permettant d’assurer un service opérationnel à la rentrée 2024. Tout ceci n’est pas forcément gagné d’avance.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

 

 

1 COMMENTAIRE

  1. Cet article sent la cabale anti-Blue Jade… Suite à un problème réel pas entièrement de leur faute… Il faut espérer pouvoir rendre plus strictes les conditions des candidats… Mais dans le passé, les autres candidats aux appels d’offre étaient tous nettement moins professionnels !

    Le lycée et son personnel ne sont pas impliqués la-dedans… Ce sont les parents et leur association qui sont aux commandes. Pas une commission consultative!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus