Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil BANGKOK – SOCIÉTÉ : Manifestation pro-palestinienne dans la capitale thaïlandaise

BANGKOK – SOCIÉTÉ : Manifestation pro-palestinienne dans la capitale thaïlandaise

Date de publication : 23/10/2023
3

Manifestation pro palestiniens Bangkok

 

Des centaines de personnes, pour la plupart des Thaïlandais et des musulmans, ont manifesté samedi 21 octobre devant l’ambassade d’Israël à Bangkok pour demander l’arrêt des bombardements sur la bande de Gaza, au milieu de chants dénonçant à la fois Israël et les États-Unis pour leur soutien.

 

“Les habitants de Gaza sont attaqués. Nous sommes musulmans, et les Palestiniens sont musulmans”, a déclaré Jamal Pataw à VOA.

 

“Nous venons du sud de la Thaïlande et nous voulons protéger le peuple musulman”, a-t-il ajouté, les épaules drapées dans la traditionnelle kufiya palestinienne, une écharpe noire et blanche à motif de résille à carreaux.

 

La plupart des Thaïlandais sont bouddhistes, mais de nombreux manifestants sont venus du sud profond du pays, où les musulmans d’origine malaise sont majoritaires et où les combats entre les insurgés islamistes et les forces de sécurité ont fait plus de 7 300 morts au cours des vingt dernières années.

 

“Je suis désolé pour les habitants de Gaza”, a déclaré M. Pataw. “Nous demandons à [Israël] d’arrêter d’attaquer Gaza et d’arrêter d’attaquer les hôpitaux.

 

Le groupe militant palestinien Hamas a lancé une attaque massive contre Israël depuis la bande de Gaza le 7 octobre, tuant au moins 1 400 personnes, pour la plupart des civils, dont un grand nombre de femmes et d’enfants, selon les autorités israéliennes.

 

Selon le ministère de la santé de Gaza, dirigé par le Hamas, plus de 4 300 Palestiniens, également des civils pour la plupart, ont été tués dans la campagne de bombardements incessante qu’Israël a menée à Gaza depuis lors. Nombreux sont ceux qui craignent que le nombre de civils tués à Gaza ne s’alourdisse si Israël lance une invasion terrestre, comme on s’y attend généralement.

 

Beaucoup brandissaient des pancartes artisanales sur lesquelles on pouvait lire : “Palestine, tu n’es pas seule”, “Israël, ton temps est révolu” ou “Bombarder des enfants, ce n’est pas de l’autodéfense”. Ces pancartes étaient écrites en anglais, mais beaucoup d’autres étaient rédigées en thaï. Certains se sont relayés pour piétiner un drapeau israélien devant la tour de bureaux abritant l’ambassade. Selon les médias locaux, au moins un drapeau israélien a été incendié.

 

Nous avons besoin de paix

 

D’autres personnes dans la foule brandissaient des images du guide suprême iranien, Ali Khameni, ou portaient des T-shirts à l’effigie de Qasem Soleimani, le général iranien tué lors d’une attaque de drone américain en 2020, un clin d’œil apparent au soutien de longue date de l’Iran au Hamas.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

3 Commentaires

  1. Les manifestations pro-palestine en Thaïlande peut-on lire… les ou une manifestation ? ; anti occidentales ? Les mouvements islamistes dans le sud de la Thaïlande soutenus par les mouvements similaires très actifs dans les pays voisins (Infiltrés ?) instrumentalisés et financés par certains pays du moyen-orient, orchestrés par les réseaux tic-toc ont pour adversaire les autorités officielles thaïlandaises contre lesquelles de nombreux attentats sanglants sont commis et depuis des décennies. Sont t-elles les représentantes du camp occidental, ennemi irréductible ? La réponse semble être admise par notre commentateur si l’on doit considérer que tout ce qui n’est pas musulman est occidental. L’approche de la question par J Pataw, de même nature, est de nature religieuse : islam (et encore lequel, il ne se prononce pas mais il ratisse large, l’Iran est convoqué) versus le reste. Les palestiniens ne sont pas tous musulmans. Georges Habache, fondateur du FPDLP (Front Populaire de Libération de la Palestine) était un arabe chrétien. Ces manifestants et leurs “guides” n’ont rien à faire de la cause palestinienne (comme les pays arabes et encore moins l’Iran), seul importe le djihad petit ou grand, autrement dit le combat religieux. La destruction d’Israël et l’anti-sémitisme (quelle que soit son inspiration). Le religieux a cette fonction bien connue et vérifiée d’amalgamer, dans le flou, la confusion, l’émotionnel et le passionnel qui le constituent, de rassembler et mobiliser (l'”opium du peuple”) et parfois / souvent dans la violence. En ce qui concerne la manifestation de Bangkok (exclusivement masculine d’après la photo), la tactique, comme toujours, consiste à tester la tolérance sociale, la réaction des autorités et créer des brèches qu’on espère élargir. Cette manifestation ne pût se tenir qu’avec une autorisation des autorités thaïlandaises qui ont certainement tenu compte de la volonté ménager une partie leur opinion prise dans une opposition plus ou moins armée (et de contrôler) et d’afficher un timide soutien à cette partie de l’opinion afin de ménager le sort d’otages. Dans un autre contexte, le rôle de l’islam dans la lutte du FLN algérien, de facture “plutôt laïque” (même si ce terme n’est pas adapté) n’a pas suffisamment été perçu par le colonisateur ni, par la suite, étudié. A l’époque les mouvements décoloniaux s’appuyaient sur un narratif de facture politique, lutte pour l’indépendance pas pour la religion (le colon n’était pas accusé de vouloir détruire l’islam ; le droit personnel – régi par le droit musulman – était en vigueur pendant la période coloniale), même si celle-ci constituait un “ciment d’atmosphère”, d’autant plus puissant parce que englobant, dissimulant les clivages, les intérêts, les dominants et les dominés…

  2. Le ciel protège la Thaïlande de l’extension du conflit israélo – palestinien dans le royaume de SIAM !
    -Les actes barbares du HAMAS dans le sud d’Israël sont incontestables
    -La prise d’otages THAÏS par le HAMAS est confirmée.
    -La colonisation rampante de la Cisjordanie par Israël est patente…
    Les manifestations pro – Palestine en Thaïlande révèlent (au-delà de ce conflit) le refus des civilisations différentes d’être contraintes d’adopter les standards des valeurs occidentales. A force de ne pas vouloir comprendre des points de vue différents des leurs, les pays occidentaux sèment le chaos et la discorde… Les manifestations pro – palestiniennes en Thaïlande font le jeu du HAMAS qui souhaiterait étendre un conflit local au monde entier. La Thaïlande est un pays tolérant envers les communautés religieuses qui coexistent sur son sol. Des pays limitrophes ou plus lointains voudraient détruire cette cohérence… Le temps des attentats en Thaïlande n’est pas de mise. Le temps des attentats en Thaïlande risque de contaminer en mal le pays (jusque dans son âme profonde). Ces manifestations pour la Palestine risquent d’amener une fracturation inutile de la société… Le sud de la Thaïlande subit déjà des exactions perpétrées très probablement par des infiltrés. Ce pays n’a pas besoin de ça ! Alors ces manifestations sont peu appropriées sur le sol de Thaïlande. Il est heureux que ces manifestations ne réunissent que quelques centaines de personnes.

  3. Scandaleux comme partout dans le monde sous couvert de la Palestine ce sont les terroristes sanguinaires du Hamas qui ont attaqué le 7 octobre et emmenés des thaïlandais comme prisonniers et en font des boucliers humains.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus