Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil BIRMANIE EXPRESS – ACTUALITÉS : Que retenir de l’actualité birmane du 14 au 20 mars ?

BIRMANIE EXPRESS – ACTUALITÉS : Que retenir de l’actualité birmane du 14 au 20 mars ?

Journaliste : Rédaction Date de publication : 21/03/2022
0

Insein prison birmanie

 

Gavroche a sélectionné pour vous quelques nouvelles saillantes en Birmanie durant cette semaine écoulée. Un survol de l’actualité indispensable pour tous ceux qui s’intéressent à ce pays d’Asie du Sud-Est.

 

Covid

 

La Birmanie a enregistré 227 nouveaux cas et deux décès le 20 mars, portant le total à 608 990 cas et 19 425 décès. Au total, 562 905 patients sont sortis des hôpitaux à ce jour et le taux de positivité quotidien était de 3,04 % vendredi 18 mars.

 

La Birmanie a connu une baisse des cas de COVID-19 au cours de la semaine dernière, les cas quotidiens étant passés de 487 le 13 mars à 227 dimanche 20 mars, selon les chiffres publiés par le ministère de la Santé birman. Les données du ministère montrent que les décès dus au COVID-19 dans le pays n’ont pas dépassé trois par jour au cours de la semaine dernière.

 

Politique

 

Cette semaine, un tribunal de la junte a condamné l’ancien ministre des Affaires religieuses Thura Aung Ko à 12 ans de prison pour corruption, plus d’un an après son arrestation lors de raids matinaux pendant le coup d’État militaire du 1er février. Cet homme de 75 ans a été condamné mardi 15 mars par un tribunal de la prison d’Insein après que la junte l’a accusé d’avoir attribué des titres religieux à des personnes en échange de pots-de-vin et d’avoir conservé une plaque d’or qui devait être donnée à une pagode.

 

Exprimant leur inquiétude face à la situation en Birmanie, l’Inde et le Japon ont appelé à un arrêt immédiat de la violence dans tout le pays et à un retour sur la voie de la démocratie. Le Premier ministre japonais Kishida Fumio et son homologue indien Narendra Modi ont réitéré leur position sur la Birmanie et, dans un communiqué de presse conjoint, ont appelé samedi 19 mars à la libération de tous les détenus politiques. “Ils ont réaffirmé leur soutien aux efforts de l’ASEAN pour trouver une solution en Birmanie et ont salué l’engagement actif du Cambodge en tant que président de l’ASEAN pour sortir de l’impasse. Ils ont appelé la Birmanie à mettre en œuvre de toute urgence le consensus en cinq points de l’ASEAN.

 

Économie

 

Le ministère du Commerce vient d’ajouter 12 nouvelles lignes de produits dont l’exportation nécessite une licence (maïs, grains de céréales, grains de maïs, poudre de maïs) à partir du 1er avril 2022. Ces produits s’ajoutent à une liste qui comprend 1 224 produits portant essentiellement sur les animaux vivants et produits animaux, le riz et les légumineuses, les métaux et le bois.

 

Le National Unity Government (NUG), cabinet fantôme qui s’est formé en réponse au coup d’Etat, vient de publier ses orientations budgétaires pour 2021/22. Trois priorités sont mises en avant : le soutien aux mouvements de désobéissance civile, le soutien aux populations fragiles, la gestion de la pandémie et du secteur de la santé. Si peu d’éléments chiffrés sont mis en avant pour les dépenses mais aussi pour les ressources, le NUG annonce avoir toutefois collecté 17 milliards USD pour financer ses actions défensives.

 

Société

 

Dans de nombreuses régions birmanes, les coupures d’électricité s’aggravent, affectant l’approvisionnement en eau et interrompant les cours en ligne, aggravant ainsi la misère des habitants suite aux troubles économiques qui ont suivi la prise du pouvoir par les militaires l’année dernière. Des photographies diffusées sur les médias sociaux montrent des personnes faisant la queue pour obtenir de l’eau d’un camion-citerne dans plusieurs quartiers de Rangoun.

 

Alors que la guerre de la Russie en Ukraine domine l’attention mondiale, l’armée birmane cible les civils dans des attaques aériennes et terrestres d’une ampleur inégalée dans le pays depuis la Seconde Guerre mondiale, selon un travailleur humanitaire de longue date qui a passé près de trois mois dans une zone de combat dans la nation d’Asie du Sud-Est. David Eubank, directeur des Free Burma Rangers, une organisation d’aide humanitaire, a déclaré à l’Associated Press que les avions à réaction et les hélicoptères de l’armée lançaient des attaques fréquentes dans les zones de l’est de la Birmanie où lui et ses volontaires opèrent, apportant une aide médicale et alimentaire aux civils pris dans le conflit.

 

Un conglomérat lié à l’armée va détenir 80 % de Telenor Myanmar. L’unité du Norvégien Telenor en Birmanie – y compris les données de ses 18 millions d’abonnés – sera transférée à une co-entreprise détenue majoritairement par Shwe Byain Phyu, une société liée à l’armée birmane.

 

Mardi 15 mars au soir, les autorités pénitentiaires ont tiré sur sept personnes et en ont blessé douze autres à l’intérieur de la prison de Kalay, dans la région de Sagaing (ouest du pays). Selon la junte, il s’agissait d’une prise d’otages et d’une tentative d’évasion provoquée par les détenus. Les habitants de la région et une force de résistance locale ont rejeté les affirmations de l’armée et condamné les tirs.

 

Tourisme, culture, sport

 

La Birmanie reprendra les vols internationaux de passagers à partir du 17 avril, a annoncé samedi l’armée, levant ainsi une interdiction de deux ans pour les touristes étrangers. Le pays d’Asie du Sud-Est a fermé ses frontières aux visiteurs en mars 2020, au début de la pandémie de coronavirus, pour tenter de prévenir l’augmentation des infections.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus