Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Ankara Escort
1xbet
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
betforward
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
deneme bonusu veren bahis siteleri
deneme bonusu
casino slot siteleri/a>
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
https://treirb.net
deneme bonusu veren bahis siteleri
https://www.getbetbonus.com
Home Accueil BIRMANIE EXPRESS – ACTUALITÉS : Que retenir de l’actualité birmane du 28 février au 7 mars ?

BIRMANIE EXPRESS – ACTUALITÉS : Que retenir de l’actualité birmane du 28 février au 7 mars ?

Journaliste : Rédaction Date de publication : 07/03/2022
0

NUG Birmanie

 

Gavroche a sélectionné pour vous quelques nouvelles saillantes en Birmanie durant cette semaine écoulée. Un survol de l’actualité indispensable pour tous ceux qui s’intéressent à ce pays d’Asie du Sud-Est.

 

COVID

 

La Birmanie a signalé 1 029 nouveaux cas confirmés de Covid-19 le 6 mars, portant le nombre total de cas à 598 446, a annoncé le ministère de la Santé.

 

Politique

 

La junte militaire accuse le porte-parole et les principaux ministres du gouvernement parallèle d’opposition d’avoir commis des actes qui “nuisent aux intérêts de la Birmanie”. Les généraux ont donc révoqué le 5 mars la citoyenneté de plusieurs membres du gouvernement d’opposition  (National Unity Government) dominé par l’administration renversée d’Aung San Suu Kyi. Les législateurs évincés avaient formé ce gouvernement d’unité nationale quelques semaines après la prise de pouvoir par les militaires en février 2021.

 

Les États-Unis ont déclaré mercredi 2 mars qu’ils suivraient l’exemple de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) en invitant un représentant apolitique birman, pays sous régime militaire, à un sommet avec dix pays qui se tiendra à Washington ce mois-ci.

 

Économie

 

Lancé en 2008 et destiné à connecter le port de Calcutta à la région indienne du Mizoram via la Birmanie, le projet Kaladan vient de voir la construction du dernier tronçon (Paletwa – Zoripuri). D’ici 2025, les deux pays devraient ainsi disposer d’un axe d’échange commercial de premier plan capable de concurrencer les projets chinois de la route de la soie passant par l’État Rakhine.

 

L’ONG Britannique Burma Campaign UK a récemment ajouté 28 sociétés issues de 12 pays dans sa liste noire (8 du Japon, 8 du Vietnam, 3 des USA). Parmi les plus représentatives on retrouve : KDDI Corporation qui est une JV avec l’entité publique Myanmar Posts & Telecommunications, Sumitomo Corporation, Japan Bank for International Cooperation et Daiwa House Group.

 

Un an après le coup d’État militaire en Birmanie, l’exode des entreprises étrangères du pays a gravement affecté l’économie, laissant un avenir incertain au secteur de la chaîne d’approvisionnement et de la logistique. Selon la Banque mondiale, l’économie birmane devrait connaître une croissance de seulement 1 % cette année, contre 6,8 % en 2019, avec les retombées des troubles politiques et de la pandémie de Covid-19.

 

Société

 

Le gouvernement militaire birman dénonce la partialité des médias étrangers qui, selon lui, relatent mal les événements survenus dans le pays et sont influencés par des informations déformées provenant de “terroristes” déterminés à créer l’instabilité.

 

Le conflit armé fait rage dans le sud-est birman, avec 224 200 personnes déplacées entre le 1er février 2021 et le 21 février 2022, selon le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires.

 

Le gouvernement d’unité nationale (NUG), le gouvernement parallèle issu de la résistance démocratique, a exhorté tous les étudiants et enseignants à ne pas fréquenter les écoles et a déclaré qu’il ne reconnaîtrait pas les diplômes et certificats délivrés par les écoles sous le gouvernement militaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus