Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Home Accueil BIRMANIE – POLITIQUE : L’ancien porte parole d’Aung San Suu Kyi décède du Covid en prison

BIRMANIE – POLITIQUE : L’ancien porte parole d’Aung San Suu Kyi décède du Covid en prison

Journaliste : Rédaction
La source : Gavroche
Date de publication : 22/07/2021
0

Le porte-parole du parti politique de la dirigeante déchue de Birmanie, Aung San Suu Kyi, est décédé mardi 20 juillet après avoir été infecté par le coronavirus en prison, a déclaré son avocat.

 

U Nyan Win était membre du Comité exécutif central de la Ligue nationale pour la démocratie et un confident de Suu Kyi.

 

Cette dernière et les principaux membres de son parti et de son gouvernement, dont U Nyan Win, ont été arrêtés lorsque les militaires ont pris le pouvoir en février. Le gouvernement installé par les militaires a depuis arrêté des milliers de personnes, pour la plupart des jeunes, qui protestaient contre sa prise de pouvoir.

 

Crise sanitaire

 

Le décès de U Nyan Win, 79 ans, est survenu alors que la Birmanie est en proie à une forte augmentation du nombre de cas et de décès liés au COVID-19, qui met à rude épreuve l’infrastructure médicale du pays, déjà affaiblie par la grève de nombreux travailleurs médicaux de l’État pour protester contre la prise de pouvoir par l’armée.

 

Selon les travailleurs humanitaires et le personnel des cimetières, des centaines de personnes à Yangon, la plus grande ville du pays, meurent chaque jour en raison de cas suspects de COVID-19, notamment par manque d’oxygène médical pour les aider à respirer.

 

Prisons surpeuplées

 

Les prisons surpeuplées du pays sont particulièrement exposées à la propagation du virus, selon l’Association d’assistance aux prisonniers politiques, qui a mené des enquêtes dans les centres de détention.

 

Le vice-ministre de l’information, Zaw Min Tun, a déclaré mardi que 375 personnes ont été confirmées comme étant atteintes du COVID-19 dans les prisons du pays, selon le service d’information en ligne Voice on Myanmar.

 

Beaucoup pensent que le nombre réel est beaucoup plus élevé.

 

La Thaïlande voisine a enregistré plus de 39 000 cas de COVID-19 dans sa population carcérale depuis le début du mois d’avril.

 

Mardi, les autorités sanitaires ont signalé 5 860 nouveaux cas de COVID-19, ce qui porte à 240 570 le nombre total officiel de cas en Birmanie depuis le début de la pandémie. On a enregistré 286 nouveaux décès, ce qui porte le total à 5 567.

 

Nyan Win, qui était accusé de sédition, était incarcéré à la prison d’Insein, à Yangon, où sont détenus depuis des décennies de nombreux prisonniers politiques de premier plan. Suu Kyi est assignée à résidence dans un lieu non divulgué de la capitale, Naypyitaw.

 

Il a été transféré de la prison d’Insein au service de soins intensifs de l’hôpital général de Yangon le 11 juillet après avoir été testé positif au virus. On pense qu’il avait des problèmes de santé sous-jacents.

 

La mort de U Nyan Win a été confirmée par son avocat, San Mar La Nyunt, qui a déclaré l’avoir joint par appel vidéo mardi matin, quelques minutes avant son décès.

 

Les autorités pénitentiaires dans le déni

 

Les avocats de certains détenus de la prison d’Insein ont déclaré vendredi au diffuseur Radio Free Asia qu’il y avait environ 50 cas confirmés de COVID-19 dans cette prison. La prison a commencé à être fermée pendant deux semaines le 8 juillet en raison de la recrudescence du virus.

 

Le journaliste américain Danny Fenster, également détenu à la prison d’Insein, a déclaré la semaine dernière à son avocat qu’il pensait avoir contracté le COVID-19, mais les autorités pénitentiaires nient qu’il soit infecté.

 

Danny Fenster, directeur de la rédaction de Frontier Myanmar, un média indépendant basé à Yangon, a été inculpé d’incitation pour avoir prétendument diffusé des informations fausses ou incendiaires.

 

Remerciements à Michel Prévot

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus