Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil BIRMANIE – POLITIQUE: Reprise des combats dans l’état de l’Arakan

BIRMANIE – POLITIQUE: Reprise des combats dans l’état de l’Arakan

Journaliste : Redaction
La source : Gavroche
Date de publication : 09/08/2020
0

Au moins dix personnes ont été tuées lors d’affrontements entre les rebelles de l’Armée d’Arakan (AA) et les forces birmanes dans l’État de Rakhine (Arakan) le dimanche 2 août et le lundi 3 août. Les informations sur ces affrontements ont été tardivement confirmées par les forces armées. Selon les médias, les affrontements ont eu lieu dans les townships de Rathedaung et Buthidaung.

 

Selon les autorités birmanes, les rebelles de l’AA auraient mené deux attaques contre la police des gardes-frontières le long de la route Inn Din-Taungyo, qui ont fait au moins un mort et plusieurs blessés parmi les policiers. Les combats se sont poursuivis alors que les rebelles ont attaqué les troupes militaires birmanes et des fonctionnaires du gouvernement dans le village d’Inn Din. Selon les médias, les combats ont duré plusieurs heures entre les rebelles et le personnel militaire. Au moins neuf membres du personnel de sécurité ont été tués lors des affrontements de lundi et plusieurs autres sont toujours portés disparus. Le groupe AA a affirmé avoir tué 20 soldats et policiers, et en avoir enlevé plusieurs autres au cours des combats. Des dizaines d’habitants ont fui la zone alors que les combats se poursuivaient.

 

D’autres attaques et contre-opérations entre les forces sont probables dans l’Etat à court terme.

 

Contexte

 

Les violences ont repris début décembre 2018 entre les séparatistes de Rakhine et les militaires. L’AA cherche à obtenir une plus grande autonomie pour les bouddhistes dans l’État de Rakhine. Selon le bureau du Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) en Birmanie, environ 7500 personnes déplacées sont dispersées sur 29 sites à Rakhine en raison de la violence et 730 000 personnes au Bangladesh voisin.

 

Conseils

 

Il est conseillé aux habitants de l’État de Rakhine (Arakan) d’éviter la zone, de rester vigilants face aux activités des militants et de se conformer à toutes les instructions données par les autorités locales et leur gouvernement d’origine.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus