Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Ankara Escort
1xbet
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
betforward
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
deneme bonusu veren bahis siteleri
deneme bonusu
casino slot siteleri/a>
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
https://treirb.net
deneme bonusu veren bahis siteleri
https://www.getbetbonus.com
Home Accueil Laos: Les bords du Mékong changent de visage

Laos: Les bords du Mékong changent de visage

Journaliste : Maud Jaderholm
La source : Gavroche
Date de publication : 16/12/2012
0

A Vientiane, la vie n’est plus un long fleuve tranquille le long du Mékong. Depuis un an et demi, les bords du fleuve en centre-ville et sur une longueur de huit kilomètres sont envahis par des bulldozers et des tractopelles œuvrant à un projet de réaménagement des berges comprenant une nouvelle route longeant le fleuve et le premier parc de la ville.

 

Ce changement majeur au coeur de la capitale, qui a fait déménager tous les petits restaurants naguère installés au bord de l’eau pour le grand plaisir des touristes, permet a présent aux habitants de Vientiane de profiter d’un grand espace vert, mais aussi des premières installations pour enfants – bac à sable, jeux d’extérieur – ainsi que d’équipements sportifs en plein air gratuits pour les adultes. Ce nouveau « Central Park » serait-il le signe d’un développement de véritables espaces de loisirs au Laos ? Ce qui est sûr, c’est que les lieux ont tout de suite été investis par de nombreux visiteurs et que le parc vaut le coup d’oeil, même s’il n’est pas encore achevé.

 

Déjà le sujet de plusieurs articles de journaux internationaux, la statue de Chao Anouvong, ancien roi du Laos, inaugurée début novembre pour les 450 ans de la capitale, surplombe le parc en direction des voisins thaïlandais, de l’autre côté du fleuve, la main droite tendue et la main gauche à la ceinture, posée sur son sabre. Certains y ont vu un signe de fierté et de résistance des Laotiens face à la nation thaïlandaise voisine, le roi Anouvong ayant mené la lutte contre le Siam voisin au début du 19e siècle. Toujours est-il que cette imposante statue en bronze de huit mètres de haut fait désormais partie du paysage et est devenue un objet de culte pour les passants.

 

Ce projet de réaménagement de grande ampleur a été confié par le gouvernement laotien à une compagnie coréenne pour un montant de 30 millions de dollars. Si le parc semble pour l’instant être une réussite, la construction de la route longeant le Mékong suscite des inquiétudes. Censée désengorger le centre-ville dont la petitesse souffrait de plus en plus des passages répétés des poids lourds, elle risque de créer une voie rapide en plein centre et, ainsi, de couper l’accès direct au fleuve mythique pour les piétons. Le paysage de Vientiane, capitale réputée pour son calme et sa dimension à taille humaine, est en train de changer. Signes incontestables du développement du pays, ces changements risquent de s’accélérer avec l’arrivée de la ligne ferroviaire qui doit traverser la Chine, le Laos et la Thaïlande en 2015.

 

Les travaux pour ce projet monumental (il n’existe pour l’instant au Laos que 10 km de voie ferrée entre la frontière thaïlandaise et la capitale) vont commencer en avril 2011 et s’inscrivent dans la politique de désenclavement du pays, en partenariat avec l’imposant voisin chinois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus