Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil MALAISIE – JUSTICE : L’épouse de l’ancien Premier ministre malaisien condamnée à 10 ans de prison

MALAISIE – JUSTICE : L’épouse de l’ancien Premier ministre malaisien condamnée à 10 ans de prison

Journaliste : Rédaction Date de publication : 01/09/2022
0

Rosmah Mansor Malaisie

 

Rosmah Mansor, qui, à l’apogée du pouvoir de son mari disgracié, rivalisait avec la réputation de cupidité et d’avidité d’Imelda Marcos aux Philippines, a été jugée coupable de corruption jeudi 1 septembre et condamnée à 10 ans de prison, une semaine après l’incarcération de son mari, l’ancien Premier ministre Najib Razak.

 

Rosmah Mansor, 70 ans a été reconnue coupable de trois chefs d’accusation de sollicitation de pots-de-vin et de réception de 6,5 millions de ringgits (1,25 million de livres sterling) entre 2016 et 2017 pour aider une entreprise à sécuriser un projet de fourniture de panneaux d’énergie solaire aux écoles de Bornéo.

 

Elle restera en liberté sous caution en attendant son appel devant les juridictions supérieures.

 

D’origine relativement modeste, Rosmah a étudié à l’Université de Malaya. Elle a divorcé de son premier mari à peu près au moment où Najib a divorcé de sa première femme et en 1987, les deux se sont mariés alors que Najib commençait à gravir les échelons du pouvoir, devenant Premier ministre en 2009. Elle a acquis une réputation d’avarice étonnante et de soif de pouvoir, irritant une grande partie des 32 millions d’habitants du pays en insistant pour qu’on l’appelle “la première dame” de Malaisie, contrairement aux précédentes épouses de premiers ministres qui, en tant que musulmanes, pratiquaient la modestie et restaient loin des feux de la rampe.

 

Najib, qui purge actuellement une peine de 12 ans de prison, et Mansor ont tous deux été arrêtés à la suite de l’élection nationale de 2018 qui a mis fin au règne de 60 ans du Barisan Nasional, dirigé par l’Organisation nationale des Malais unis, au milieu d’accusations de corruption parmi l’ensemble de la direction du parti et en fait de la coalition nationale au pouvoir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus