Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Ankara Escort
1xbet
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com

1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com

1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
betforward
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co

betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co

betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
deneme bonusu veren bahis siteleri
deneme bonusu
casino slot siteleri/a>
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Cialis
Cialis Fiyat
deneme bonusu
padişahbet
padişahbet
padişahbet
deneme bonusu 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet 1xbet untertitelporno porno 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet 1xbet سایت شرط بندی معتبر 1xbet وان ایکس بت
Home Accueil PHILIPPINES – JUSTICE: La guerre contre la drogue, une guerre contre des gosses

PHILIPPINES – JUSTICE: La guerre contre la drogue, une guerre contre des gosses

Journaliste : Redaction
La source : Gavroche
Date de publication : 01/07/2020
0

L’organisation mondiale contre la torture publie un rapport sur la guerre contre la drogue menée par la police philippines sous la présidence Duterte. Les preuves de crimes contre des enfants sont nombreuses. En voici des extraits.

 

Ce rapport fournit des comptes rendus détaillés de six de ces meurtres. Plus d’une centaine d’enfants sont morts au cours de cette guerre contre la drogue en 2019. Un seul de ces crimes a fait l’objet d’une véritable enquête et de poursuites parce qu’il avait été enregistré sur vidéo. Sept autres enfants ont perdu la vie depuis le début de l’année 2020.

 

L’impunité totale dont jouissent les auteurs de ces crimes est encore renforcée par le climat de la terreur créée par la “guerre contre la drogue”, une campagne qui a ciblé les plus pauvres secteurs de la population. Les familles des victimes, ainsi que les autres témoins, sont réduit au silence par des menaces directes et par la crainte de représailles s’ils devaient déposer une plainte pour le meurtre de leur enfant. Les autorités ont donc toute latitude pour clore les affaires. Les meurtres ne sont que la manifestation la plus choquante de ce qui semble être une guerre contre les enfants dans le pays, avec un ensemble de mesures et une législation révisée qui criminalise les enfants en relation avec les problèmes liés à la drogue. Il s’agit par exemple de tentatives d’abaisser l’âge minimum de la responsabilité pénale à 12 ans, voire 9 ans, et l’introduction d’un dépistage obligatoire des drogues au lycée.

 

Fausses accusations

 

Les meurtres décrits dans ce rapport se déroulent dans un contexte d’érosion progressive d’un cadre juridique de protection des droits de l’enfant. La “guerre contre la drogue” a également entraîné une forte augmentation des arrestations et des détentions d’enfants sur la base d’accusations liées à la drogue, ce qui entraîne la surpopulation carcérale des centres où les abus, les mauvais traitements et même la torture sont monnaie courante. Cette violence de plus en plus brutale s’est répandue au cours du récent blocage lié à Covid-19, avec de nombreux enfants arrêtés pour violation du couvre-feu, parfois menacés d’être abattus et détenus dans des cages pour chiens ou dans un cercueil.

 

Cour pénale internationale

 

L’OMCT appelle le gouvernement des Philippines à mettre fin d’urgence aux exécutions extrajudiciaires et autres violations graves des droits de l’enfant, à effectuer des enquêtes sur ces crimes et à en sanctionner les auteurs. Le Conseil des droits de l’homme des Nations unies devrait établir une commission indépendante d’enquête sur les allégations de violations flagrantes des droits de l’homme, en particulier lorsque des enfants sont visés, dans le cadre de la “guerre contre la drogue”. La Cour pénale internationale devrait accélérer ses investigations.

 

Retrouvez ici le rapport de l’OMCT (en anglais)

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus