Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Asie Asean SINGAPOUR – POLITIQUE: Lutter contre les «fausses nouvelles», excellent prétexte pour verrouiller les législatives

SINGAPOUR – POLITIQUE: Lutter contre les «fausses nouvelles», excellent prétexte pour verrouiller les législatives

Journaliste : Redaction
La source : Gavroche
Date de publication : 09/07/2020
0

Les électeurs singapouriens sont convoqués aux urnes le 10 juillet pour des élections législatives. Or les autorités de la ville-État ont promulgué en octobre 2019 une loi controversée sur les fausses nouvelles parfaite pour verrouiller le débat public. Selon la loi de Singapour sur la protection contre les manipulations et les mensonges en ligne (POFMA), les ministres sont habilités à ordonner la modification des publications en ligne qui pourraient nuire à l’intérêt public

 

Le non-respect de cette nouvelle loi peut être sanctionné par la fermeture des pages de médias sociaux à Singapour, jusqu’à 12 mois de prison et une amende de 14 000 dollars US pour l’auteur de la fausse nouvelle.

 

Les militants et les journalistes affirment que la loi pourrait porter davantage atteinte à la liberté d’expression à Singapour et entraîner une autocensure croissante des médias sociaux. Parmi les préoccupations majeures, on peut citer le large pouvoir discrétionnaire laissé à chaque ministre et la grande marge d’interprétation sur ce qui constitue un mensonge.

 

Au 1er juillet, la POFMA a été utilisée 55 fois au total. Ce nouveau texte de loi s’inscrit dans la stratégie à long terme de Singapour visant à contrôler la communication en ligne, en ciblant les médias indépendants à vocation politique et l’opposition politique.

 

Lors des élections générales de 2011, le parti au pouvoir depuis longtemps à Singapour, le Parti d’action populaire (PAP), a obtenu son plus faible score (60 %) depuis l’indépendance de la ville-État. Ce résultat a été partiellement attribué aux communications en ligne ; une enquête menée par l’Institut d’études politiques de Singapour (IPS) a indiqué que pendant les élections, les électeurs singapouriens ont de plus en plus lu et utilisé des médias alternatifs en ligne.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus