Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Home Accueil HONG KONG – POLITIQUE: Des élections repoussées pour mieux verrouiller le territoire

HONG KONG – POLITIQUE: Des élections repoussées pour mieux verrouiller le territoire

Journaliste : Redaction
La source : Gavroche
Date de publication : 01/08/2020
0

Gavroche avait anticipé. Dès lundi 27 juillet, nous annoncions le probable report des élections législatives de Hong Kong initialement prévues le 6 septembre. Elles auront finalement lieu un an plus tard, officiellement pour cause de crise sanitaire. Depuis, d’autres nouvelles sont venues confirmer le verrouillage en cours, y compris la démission du procureur général de l’ex colonie britannique. Dernière annonce: l’ordre d’arrêter des activistes en exil qui ont quitté Hong Kong.

 

Selon Channel News Asia, la police de Hong Kong a ordonné vendredi 31 juillet l’arrestation de six militants vivant en exil, soupçonnés d’avoir violé la loi sur la sécurité nationale. Parmi les six, on trouve l’éminent jeune militant Nathan Law, 27 ans, qui a récemment déménagé en Grande-Bretagne après avoir fui Hong Kong.

 

“La police de Hong Kong a officiellement ordonné l’arrestation de six fauteurs de troubles qui ont fui à l’étranger”, a déclaré la télévision d’État CCTV.

 

La répression du mouvement de protestation de Hong Kong s’est intensifiée au cours du mois qui a suivi l’imposition par Pékin d’une loi de sécurité nationale de grande envergure dans cette ville agitée.

 

L’Allemagne a dénoncé son traité d’extradition avec Hong Kong, et d’autres pays européens devraient suivre.

 

La loi vise la subversion, la sécession, le terrorisme et la collusion avec des forces étrangères, avec des peines pouvant aller jusqu’à la prison à vie, mais les critiques ont affirmé qu’il s’agissait d’une arme légale pour faire taire les dissidents et criminaliser certaines opinions politiques.

 

Les autres militants recherchés sont l’ancien employé du consulat britannique Simon Cheng, les militants indépendantistes Ray Wong, Wayne Chan, Honcques Laus et Samuel Chu, selon la CCTV.

 

Selon le rapport, ces six personnes sont recherchées pour “incitation à la sécession et collusion avec des forces étrangères”.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus