Home Accueil THAÏLANDE – COVID : Enfin un calendrier précis pour la réouverture des frontières thaïlandaises !

THAÏLANDE – COVID : Enfin un calendrier précis pour la réouverture des frontières thaïlandaises !

Journaliste : Rédaction
La source : Gavroche
Date de publication : 06/10/2021
15

Phuket tourisme

 

Voici une annonce qui devrait réjouir tous ceux qui préparent leur retour prochain en Thaïlande, pour tourner enfin la page de la pandémie de Covid 19. Il s’agit d’une mise à jour du gouvernement thaïlandais concernant la situation #COVID19 en Thaïlande, rapport du Center for COVID-19 Situation Administration (CCSA).

 

1. Calendrier du plan de réouverture du pays

 

– Le CCSA a approuvé un calendrier en quatre phases pour le plan de réouverture du pays afin de revitaliser l’industrie touristique à l’échelle nationale.

 

– Phase pilote (1-31 octobre 2021) – Cela se poursuivra avec les quatre stations balnéaires populaires, qui ont été les premières destinations à rouvrir – en commençant par Phuket (1er juillet), puis Samui de Surat Thani, Ko Pha-ngan et Ko Tao ( 15 juillet), et plus récemment Krabi et Phang-Nga le 16 août en liaison avec Phuket dans le cadre de l’accord d’extension 7+7. Cette phase verra également la réouverture de nouvelles zones désignées à Krabi – Khlong Muang et Thap Khaek.

 

– Première phase (1-30 novembre 2021) La réouverture sera étendue à 10 autres destinations touristiques. Ceux-ci incluent toutes les zones de Bangkok, Krabi et Phang-Nga, et des zones désignées à Buri Ram (Mueang), Chiang Mai (Mueang, Mae Rim, Mae Taeng et Doi Tao), Chon Buri (Pattaya, Bang Lamung, Na Jomtien, et Sattahip), Loei (Chiang Khan), Phetchaburi (Cha-Am), Prachuap Khiri Khan (Hua Hin) et Ranong (Ko Phayam).

 

– Deuxième phase (1-31 décembre 2021) – La réouverture sera étendue à 20 autres provinces à vocation touristique, réputées pour l’art et la culture, ou des destinations frontalières. Ceux-ci incluent Ayutthaya, Chiang Rai, Khon Kaen, Lamphun, Mae Hong Son, Nakhon Ratchasima, Nakhon Si Thammarat, Narathiwat, Nong Khai, Pathum Thani, Phatthalung, Phetchabun, Phrae, Rayong, Samut Prakan, Songkhla, Sukhothai, Trang, Trat, et Yala.

 

– Troisième phase (à partir du 1er janvier 2022) – La réouverture sera étendue à 13 provinces frontalières, dont Bueng Kan, Chanthaburi, Kanchanaburi, Mukdahan, Nakhon Phanom, Nan, Ratchaburi, Sa Kaeo, Satun, Surin, Tak, Ubon Ratchathani et Udon Thani.

 

– Le CCSA a demandé à toutes les agences gouvernementales concernées de se préparer à la réouverture des phases 1-3. Pendant ce temps, les touristes étrangers peuvent continuer à visiter les quatre destinations balnéaires pilotes dans les conditions existantes.

 

2. Mise à jour supplémentaire sur le Visa Touristique Spécial (STV)

 

– A partir du 1er octobre 2021, les touristes étrangers peuvent désormais séjourner en Thaïlande jusqu’à 9 mois sans avoir besoin de voyager à l’étranger pour faire prolonger leur visa, 3 mois sur le visa initial avec deux prolongations de trois mois chacune et sont valables jusqu’au 30 septembre prochain année.

 

– Les touristes étrangers devront cependant remplir certaines conditions pour être considérés comme des séjours de longue durée.

 

– Premièrement, ils doivent accepter une période de quarantaine, dans le cadre des mesures du ministère de la Santé publique pour contenir la propagation du COVID-19, et doivent montrer les reçus de réservation des hôtels dans lesquels ils s’isoleront.

 

– Deuxièmement, ils doivent présenter la preuve des paiements pour leur logement pendant leur séjour, qui peut être une maison louée, une chambre en copropriété louée ou un titre de propriété d’une chambre en copropriété.

 

– Troisièmement, ils sont tenus d’avoir une assurance maladie, avec une couverture minimale de 100 000 USD pour le traitement COVID-19 valable pour toute la durée de leur séjour dans le pays. Ils doivent également avoir une couverture d’assurance maladie et accident de 40 000 bahts pour les soins ambulatoires et de 400 000 bahts pour les soins hospitaliers.

 

– Les touristes se verront accorder un visa touristique spécial (STV) à usage unique et leur permettra de rester en Thaïlande pendant 90 jours. Le visa peut être prolongé deux fois de 90 jours par prolongation.

 

3. Mise à jour supplémentaire sur le programme Visa à l’arrivée (VOA) et Phuket Sandbox

 

– Les titulaires d’un passeport des pays et territoires suivants peuvent demander un visa à l’arrivée (VOA) pour entrer en Thaïlande dans n’importe quel aéroport international de Thaïlande à partir du 1er octobre 2021.

 

– Ces pays et territoires comprennent la Bulgarie, le Bhoutan, Chypre, l’Éthiopie, les Fidji, la Géorgie, l’Inde, le Kazakhstan, Malte, le Mexique, Nauru, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, la Roumanie, l’Arabie saoudite, Taïwan, l’Ouzbékistan et le Vanuatu.

 

– Conditions d’arrivée pour les visiteurs de “Phuket Sandbox” qui souhaitent faire une demande de VOA. Le visa est valable 15 jours et ne peut être prolongé.

 

– Assurez-vous d’avoir un COE approuvé et choisissez le type 11 (Exempt) – Exemption de visa ;

 

– Faites vérifier tous les documents au « Port Health and Quarantine » de l’aéroport international de Phuket ;

 

– La demande de VOA devra suivre des étapes importantes ;
1) S’assurer que le passeport est valide pendant au moins 30 jours;
2) Avoir un billet d’avion confirmé ;
3) Avoir confirmé l’hôtel « Shaba plus » pour un minimum de 7 jours ;
4) Avoir 2 photos d’autoportrait de format passeport sans casquettes ni lunettes de soleil ;
5) Emportez 10 000 bahts en espèces ou 20 000 bahts pour une famille dans n’importe quelle devise ;
6) Payer des frais de dossier de 2 000 bahts ; et
7) Passez le test RT-PCR Covid-19 obligatoire à votre arrivée et obtenez un résultat négatif.

15 Commentaires

  1. Et pour les résidents en Thailande qui vont en France. Pour notre retour en Thailande savez vous ce que l’on doit faire ?

    • OUI, ET C’EST UN SACRÉ BO..EL ! (pour être poli).
      Peut-être le gouvernement thaïlandais de Monsieur Prayut veut-il ouvrir les frontières du pays. Peut-être… mais il n’est pas du tout sûr que les fonctionnaires thaïs travaillant dans les consulats établis à l’étranger, comme par exemple celui de Paris, veuillent suivre les consignes du gouvernement en place.

      Quand vous êtes résident français en Thaïlande, marié avec un citoyen thaïlandais, muni d’un visa (visa Retraite ou visa Conjoint thaï) en cours de validité et avec l’option “multi-entrées”, et vacciné contre le covid, il faut que vous obteniez du Consulat de Thaïlande situé dans votre pays de voyage, un “certificate of entry” (C.O.E.).
      Et alors que vous souhaitez simplement retrouver votre foyer et votre conjoint (ce qu’aucun pays, même un pays communiste, ne vous refusera si vous êtes un banal citoyen honnête), l’Aventure commence ….
      Cela se passe en 2 étapes (par Internet puisque le Consulat ne reçoit pas ou peu) :
      – 1ère étape : le consulat vous donne un “pré-accord” pour le COE si vous fournissez les documents demandés : passeport, visa, certificat d’assurance covid, etc
      Délai annoncé : 3 jours ouvrés. Délai réel : indéterminé.
      – une fois le “pré-accord ” obtenu, vous devez fournir d’autres documents : biller d’avion AR, réservation payée (d’avance) d’un hotel agréé “quarantaine” et attestation d’assurance Long Stay.
      Délai annoncé : 3 jours ouvrés. Délai réel : indéterminé.

      Avec ce document, vous devrez passer un test PCR 72h maxi avant d’embarquer, et produire à l’embarquement les documents requis : passeport, visa, COE, certificat de vaccination, assurance covid, réservation d’hotel; etc
      auxquels la compagnie aérienne pourra ajouter d’autres demandes si l’envie lui prend de vous faire comprendre qui commande.

      Bon courage et bonne chance pour cette odyssée bureaucratique qui n’a rien à envier aux délires de la bureaucratie française qui à maintes reprises a remporté des médailles d’or pour son magma organisationnel !

      PS : J’ai eu une première demande refusée pour un motif extravagant : “produire une extension de séjour” – extravagant puisque j’ai un visa en cours de validité.
      Ainsi, les documents qui vous seront demandés ne correspondent pas forcément à la liste de documents présentés sur Internet – ce qui amène à s’interroger soit sur la compétence des représentations locales, soit sur leur désir réel de travailler correctement et de respecter l’action de leur gouvernement.

      • Entièrement d’accord, la nouvelle demande de visa via internet est une usine gaz. Cela va forcément décourager de nombreux candidats. Tout comme Philippe ma première demande a été refusé, alors que je n’ai jamais eu une demande de refusé avec l’ancien système, et 35 euros à remettre dans la cagnotte pour une nouvelle demande. Les démarches sont interminables et fastidieuses, un vrai cauchemar et je maitrise très bien internet.
        Un tel parcours du combattant n’est pas prêt de relancer le tourisme en Thaïlande.

  2. oui, mais toujours avec les mêmes contraintes : 2 assurances, test pcr, quarantaine,… non moi je ne suis pas d’accord pour payer des assurances comme ça surtout que c’est le seul pays qui demande cette assurance contre la Covid et beaucoup de gens pensent la même chose donc on va attendre qu’ils suppriment cette assurance.

  3. Bonjour à tous
    Les mesures présentées ne parle pas des étrangers mariés avec des femmes Thaïlandaises et qui ont un domicile en Thaïlande .
    Pour ces personnes là la quatorzième d’isolements peut elle se faire au domicile du couple

    • La quarantaine de 14 jours si applicable se réalise dans un hôtel SHA+ aussi bien pour les thaïlandais que les étrangers. La notion de domicile n’est pas un critère.

      • Pour les résidents (français en Thaïlande) vaccinés, la quarantaine est de SEPT jours depuis le 1er octobre 2021.
        Mais cette décision est parvenue très lentement au Consulat Thaïlandais de Paris et aux formalistes dont le travail est d’aider à obtenir les visas …..

  4. Décidément ils n’ont rien compris. Avec de telles conditions ils ne risquent pas d’avoir grand monde. Imposer tant de contraintes à des touristes qui eux sont parfaitement vaccinés de la part d’un pays qui ne contrôle toujours pas son épidémie. Les Thaïlandais qui veulent visiter la France aujourd’hui ne subissent certainement pas toutes ces obligations.
    C’est donc totalement ridicule

  5. Tant que les contraintes covid-19 existeront, les touristes, voyageurs attendront que la réouverture soit totale.
    D’autres pays vont début 2022 rouvrir sans contraintes.

  6. Beaucoup trop de contraintes alors que nous sommes vacciné, du racket en bonne et due forme sur notre dos. Nous avons déjà réservé notre maison pourquoi pas faire notre quarantaine sur ce lieu ???? Je pense que je vais annuler notre séjour qui devait durer 3 mois. Si la Thaïlande ne veux plus de touristes qu’elle le dise temps pis pour eux nous irons dépenser notre argent dans d’autres Pays plus ouverts !!!!!!
    Françoise

    • Surtout que le Vietnam et la Malaisie vont ouvrir sans contrainte !!!!! Ça fait 2 ans que ce vieux gouvernement anti farang et au pouvoir, il et temps de faire place nette.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus