Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Home Accueil THAÏLANDE: Des hôtels s’engagent contre le gaspillage alimentaire

THAÏLANDE: Des hôtels s’engagent contre le gaspillage alimentaire

Journaliste : Redaction
La source : Gavroche
Date de publication : 08/03/2019
0

Le recyclage, la lutte contre la pollution et le combat contre le gaspillage sont désormais des piliers de la stratégie touristique mise en place par les autorités thaïlandaises, pour éviter les pièges liés au «sur-tourisme». Un jeune français, Benjamin Lephilibert participe à sa manière à ce combat avec l’entreprise Light Blue, spécialisée dans la lutte contre les gaspillages dans la chaine d’alimentation. Gavroche lui donne la parole dans le cadre de nos « tribunes de l’innovation française ».

 

Gavroche: En quoi consiste le projet de Light Blue Consulting ? A quel niveau intervenez-vous pour prévenir le gaspillage ?

 

Benjamin Lephilibert: Nous avons mis au point un programme de prévention du gaspillage alimentaire centré sur l’humain, en s’appuyant sur une touche de technologie. Nous implantons un nouveau système au sein de opérations existantes. L’objectif ? Mieux répondre aux questions laissées souvent sans réponses : Combien est jeté ? En quoi consistent ces déchets ? A quel moment sont-ils rejetés par la chaine alimentaire ? Quel est le coût de cette déperdition ? Nous impliquons les différents départements de l’hôtel, la cuisine bien sûr, mais aussi les finances et les ressources humaines. La prise de conscience de tous les employés est la clé de notre succès.

 

Gavroche: Et votre procédure fonctionne ? Les résultats sont là ?

 

R: Après trois à quatre mois d’implantation, de collecte de données, de mise en place de changement de procédures, d’utilisation de nouveaux indicateurs de performance, les résultats sont vérifiés par un enseignant de l’université de Thamassat. Notre objectif est de parvenir entre 25 et 35% de réduction du gaspillage par couvert. Lorsque ce chiffre est atteint, l’hôtel en question récupère des subventions gouvernementales pouvant aller jusqu’à 80% de la somme initiale.

 

Q: La qualité des expertises réalisées en Thaïlande est elle satisfaisante ?

 

R: Nous sommes actuellement les seuls à délivrer un tel service. Il existe des fournisseurs d’équipement et d’enregistrement, ainsi que des banques alimentaires. Mais nous sommes à ce jour la seule entreprise à caractère social spécialisée dans l’audit, le conseil et la formation en gaspillage alimentaire.

 

Q: Quelles sont les prochaines étapes et l’implication de votre compagnie ?

 

R: Nous cherchons maintenant à promouvoir nos services à la source: au sein des centres de formation culinaire et d’hôtellerie. Nous voudrions également soutenir davantage de restaurants dans la mise en place de la certification « The Pledge on Food Waste » proposée par des organisations internationales. L’efficacité de nos procédures dépend de notre capacité à travailler à tous les niveaux. de la chaine d’approvisionnement. Producteurs alimentaires, distributeurs, restaurants, hôtels… mieux nous seront implantés, plus l’impact de notre savoir-faire se fera sentir.

 

Pour tout renseignement sur la méthode mise en œuvre par Benjamin Lephilibert, contactez-le au 08 88 93 03 99

 

Réagissez, commentez, corrigez sur redaction@gavroche-thailande.com

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus