Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil THAÏLANDE – JUSTICE : Le meurtrier d’une touriste suisse à Phuket condamné à la prison à vie

THAÏLANDE – JUSTICE : Le meurtrier d’une touriste suisse à Phuket condamné à la prison à vie

Journaliste : Rédaction Date de publication : 18/03/2022
0

meutre Phuket suisse

 

Mardi 15 mars, le tribunal de Phuket a déclaré Teerawat Thothip coupable du meurtre de la ressortissante suisse Nicole Sauvain-Weisskopf et l’a condamné à la peine de mort, mais l’accusé a avoué son crime et a donc vu sa peine commuée en prison à vie.

 

Teerawat, également connu sous le nom de Bang Faree, avait assassiné Sauvain-Weisskopf, 57 ans, dans une cascade du district de Muang, à Phuket, le 3 août de l’année dernière.

 

Le tribunal a rejeté les accusations de tentative de viol et d’attentat à la pudeur

 

Mme Sauvain-Weisskopf, qui était chef adjoint du protocole de l’Assemblée fédérale suisse, était arrivée dans le pays dans le cadre du programme Phuket Sandbox.

 

Elle a été vue quittant son hôtel à Ao Yon, dans le sous-district de Wichit, vers 11h30 le 3 août et est arrivée à la cascade d’Ao Yon une vingtaine de minutes plus tard.

 

Le contexte

 

Teerawat, 28 ans, s’était rendu à la cascade le même jour pour ramasser des orchidées sauvages. Il a rencontré Sauvain-Weisskopf en descendant alors qu’elle était assise sur un rocher près d’un ruisseau. Teerawat aurait étranglé la victime par derrière et lui aurait forcé la tête dans l’eau jusqu’à ce qu’elle perde connaissance. Il a ensuite traîné son corps jusqu’à la rive et lui a enlevé son short et ses sous-vêtements, puis a recouvert son corps d’une bâche en plastique noire et de pierres qu’il a trouvées à proximité. Il a fouillé son sac et a pris 300 bahts en espèces.

 

Il a été arrêté quelques jours plus tard et accusé de meurtre, de tentative de viol et d’attentat à la pudeur.

 

Le mari et les deux fils de la victime ont suivi la lecture de la sentence par le tribunal depuis la Suisse via Google Meet mardi 15 mars après-midi. Ils ont remercié le tribunal de Phuket, les procureurs provinciaux et les policiers d’avoir retrouvé le coupable et de l’avoir arrêté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus