Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil THAÏLANDE – PÊCHE : Plus de pêche commerciale dans le golfe de Thaïlande du 15 février à la mi-juin

THAÏLANDE – PÊCHE : Plus de pêche commerciale dans le golfe de Thaïlande du 15 février à la mi-juin

Journaliste : Rédaction Date de publication : 14/02/2022
1

Bâteau de pêche Thaïlande

 

 

La pêche commerciale sera interdite dans le golfe de Thaïlande jusqu’à la mi-juin de cette année, afin de reconstituer les ressources marines, a déclaré vendredi 12 février Chalermchai Suwanrak, directeur général adjoint du département de la pêche.

 

La fermeture se fera en deux phases : Les eaux au large des côtes de Prachuap Khiri Khan, Chumphon et Surat Thani seront bloquées pendant 90 jours du 15 février au 15 mai, puis du pied du mont Khao Ta Mong Lai à Hua Hin pendant 30 jours du 16 mai au 14 juin.

 

La première phase couvre une superficie de 27 000 kilomètres carrés, tandis que la deuxième phase s’étend sur 5 300 kilomètres carrés.

 

Pourquoi en deux phases ?

 

“La fermeture se fait en deux phases car les animaux marins vont se déplacer pour pondre leurs œufs et élever leurs petits dans la partie intérieure du Golfe à la mi-mai. Par conséquent, la pêche de Khao Ta Mong Lai à Hua Hin sera fermée pendant un mois pour laisser ces animaux se développer”, a déclaré Chalermchai.

 

Depuis 1953, le département de la pêche procède à la fermeture annuelle du golfe de Thaïlande à la pêche commerciale, durant laquelle les villageois sont autorisés à pêcher, à condition que leurs bateaux aient une taille inférieure à 10 tonnes de jauge brute et des moteurs de moins de 280 chevaux.

 

“Pendant la fermeture, le département livrera également de jeunes animaux aquatiques aux chefs de village de Prachuap Khiri Khan pour qu’ils soient relâchés en mer afin d’augmenter les ressources dans le Golfe”, a ajouté Chalermchai.

 

“Cette année, nous avons pour objectif de relâcher 700 000 crevettes géantes, 100 000 crevettes tigrées noires, 100 000 crevettes bananes et 20 000 bars blancs.”

1 COMMENTAIRE

  1. Malheureusement pour les populations autochtones qui vivent de ces ressources il est nécessaire d’ajuster les prélèvements aux ressources, je me souviens d’avoir vu des pêches à l’épervier de très très petits poissons ,une vraie misère a voire ,,,,les thaiandais adorent la pêche,,,,bientôt il n’y aura pus rien,,,,,des méduses,,,,et après fini les bains pour les touristes dans cette soupe de globules et de pastiques ,,,,,,,

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus