Free Porn
xbporn
Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Ankara Escort
1xbet
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com

1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com

1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
betforward
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co

betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co

betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
deneme bonusu veren bahis siteleri
deneme bonusu
casino slot siteleri/a>
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Cialis
Cialis Fiyat
deneme bonusu
padişahbet
padişahbet
padişahbet
deneme bonusu 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet 1xbet untertitelporno porno 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet 1xbet سایت شرط بندی معتبر 1xbet وان ایکس بت pov leccata di figa
best porn 2025
homemade porn 2026
mi masturbo guardando una ragazza
estimare cost apartament precisă online
blonde babe fucked - bigassmonster
Home Accueil THAÏLANDE – POLITIQUE : Cannabis et Move Forward, la fumée n’est pas blanche

THAÏLANDE – POLITIQUE : Cannabis et Move Forward, la fumée n’est pas blanche

Date de publication : 26/05/2023
0

cannabis Thaïlande

 

Le parti Move Forward (MFP) a réaffirmé son intention de réinscrire le cannabis sur la liste des stupéfiants, tout en garantissant la protection de ses cultivateurs et de ses vendeurs.

 

Le chef adjoint du MFP, Sirikanya Tansakun, a déclaré le 25 mai que son parti avait l’intention de réinscrire le cannabis sur la liste des stupéfiants par le biais d’un nouveau règlement du ministère de la santé publique, qui autoriserait la police et les fonctionnaires chargés de la répression des stupéfiants à en réglementer efficacement l’usage.

 

Depuis la dépénalisation du cannabis l’année dernière, l’absence de loi régissant son utilisation, sa culture, son exportation et son importation a entravé le travail des fonctionnaires.

 

L’objectif initial de la dépénalisation était de promouvoir le cannabis à des fins médicales et en tant que culture économique avec des applications telles que la production de médicaments, d’aliments et de boissons. Toutefois, en l’absence de loi, l’usage récréatif s’est également développé.

 

Sirikanya n’a pas abordé directement la question de l’usage récréatif, mais elle a cherché à rassurer les cultivateurs et les hommes d’affaires qui ont investi des milliards de bahts dans ce secteur en plein essor.

 

Une annonce sera publiée pour protéger les personnes qui ont enregistré leur culture de cannabis et la vente de produits à base de plantes à base de cannabis.

 

La réinscription du cannabis sur la liste des stupéfiants est une politique du MFP, qui a obtenu le plus grand nombre de sièges à la Chambre des représentants lors des élections générales du 14 mai. La réinscription est également décrite dans le protocole d’accord que Move Forward a signé avec ses sept alliés de la coalition.

 

La campagne en faveur de la dépénalisation du cannabis a été menée par le parti Bhumjaithai, qui est aujourd’hui dans l’opposition. Mais la perspective d’un revirement de la part du nouveau gouvernement sème la panique dans un secteur dont la valeur devrait atteindre 1,2 milliard de dollars au cours des prochaines années.

 

Des milliers d’entreprises ont vu le jour depuis la légalisation de la consommation et de la culture du cannabis, et de nombreux magasins à Bangkok et dans d’autres zones touristiques proposent les “meilleurs bourgeons” aux touristes ravis et aux fumeurs locaux.

 

La perspective qu’un nouveau gouvernement fasse reculer ce marché en pleine effervescence rend nerveux les propriétaires d’entreprises comme Netnapa Singsatit.

 

En mars, quelque 1,1 million de personnes s’étaient inscrites auprès du gouvernement pour cultiver du cannabis, sans que l’on sache exactement si toutes le font ou combien de personnes le cultivent sans s’inscrire.

 

Reflétant le tollé suscité par la perspective d’un durcissement des règles, quelque 5 200 personnes et 200 entreprises ont signé une pétition en ligne affirmant que la reclassification du cannabis en tant que stupéfiant constituerait une violation des droits des citoyens.

 

Sirikanya a défendu le projet de reclassification de la marijuana, affirmant qu’il était nécessaire de mettre fin au vide juridique.

 

Bien qu’il ne semble pas y avoir de perspectives de répression massive, elle a déclaré que les vendeurs de rue sans licence et les importations de drogue en contrebande seraient stoppés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus